bandeau handzone

Montpellier reste sur sa faim

Champion's League

mercredi 27 mars 2024 - © Yves Michel

 4 min 20 de lecture

Seul le match retour dans une semaine dans l'Hérault décidera du sort des Montpelliérains en Ligue des Champions. La majeure partie du temps en tête, ils ont du se contenter du partage des points avec Zagreb (27-27). Rien n'est donc acquis pour des joueurs mis devant leurs responsabilités par Patrice Canayer avant la rencontre.

Autant sur le 1er match de barrages, il n'y a pas eu de suspense et les Polonais de Kielce (avec le trio tricolore Kounkoud-Nahi-Tournat) ont atomisé les Danois de GOG (25-33) et fait un grand pas vers la qualification pour les quarts (d'autant plus que le retour aura lieu chez eux), autant sur la seconde affiche de la journée, il n'en a rien été.  Même si Montpellier a fait la course en tête en 1ère période puis la majeure partie du second acte avec une avance maximum qui n'a pas dépassé trois longueurs, le score est resté serré jusqu'au bout. Au point de ne donner aucun vainqueur (27-27). Pour savoir quelle équipe rejoindra les Allemands de Kiel en quarts de finale, il faudra attendre le retour, au FDI Stadium, mercredi prochain. 

Du côté du vestiaire croate, ce résultat a été salué comme une performance. C'est dire si les partenaires de l'ailier Ivan Cupic (infaillible à 7 m) gardent confiance en prévision de ce qui les attend dans l'Hérault. Ce mercredi soir, ils ont pu compter sur le soutien de leur public (15 000 spectateurs) invité par le partenaire principal du club. Pour eux, retrouver une équipe française était plutôt un bon souvenir puisqu'un mois plus tôt, lors de l'avant dernière journée de la phase de groupe, ils étaient parvenus à battre le PSG (28-26). Mais cette fois-ci le contexte était différent. 

Différent surtout pour une équipe du MHB, le dos au mur. Après sa pitoyable élimination de la coupe de France et son retard sur les Parisiens en championnat, elle n'a finalement plus que la Ligue des Champions pour briller. Patrice Canayer avait choisi la manière forte pour mettre ses joueurs devant leurs responsabilités. En prenant du recul mais en retrouvant les commandes au moment crucial pour le coup d'envoi dans la Zagreb Arena. L'entame a été parfaite puisque Montpellier a réalisé un break (1-4) après seulement 7 minutes. La défense était en place devant un Charles Bolzinger qui avait sorti les crocs. Le portier héraultais sera un des plus en vue durant cette 1ère période (avec à la pause un total de 8 arrêts à 42%). Après ce départ en fanfare, le MHB tout comme d'ailleurs son adversaire, va se montrer plutôt maladroit et imprécis dans ses intentions. Multiplication des pertes de balle, tirs râtés ou déviés, aucun but ne sera inscrit pendant près de 7 minutes. Les deux gardiens (Bolzinger et Mandic) s'étaient neutralisés. Zagreb va se rapprocher et s'estimer heureux de regagner le vestiaire avec seulement deux unités à remonter (11-13). 

La reprise sera favorable aux Croates qui vont profiter d'une double supériorité numérique (exclusion de Simonet puis de Konan suite à un mauvais changement) pour égaliser puis sur leur jeu de transition, passer devant (14-13). Montpellier venait d'encaisser un 3-0, il était temps de réagir et le quatuor Simonet - Yanis Lenne - Skube - Pellas va s'y employer. Mais les Héraultais ne vont pas rester maîtres de leur avance (qui était repassée à +3). Un temps suppléé par Grbavac, Mandic était revenu dans la cage. Suffisant pour ramener ses partenaires au contact. Le money-time sera mal négocié par Montpellier qui en deux ballons lâchés et malgré un arrêt de Rémi Desbonnet, va dilapider son crédit et se contenter du nul (27-27). 

Avec six réalisations et trois passes décisives, Diego Simonet était élu meilleur joueur du match. La fluidité de son jeu a été récompensée à juste titre. Si les petites fâcheries entre l'entraîneur et une partie de ses joueurs ne sont pas encore dissipées, il faudra que tout le monde se montre solidaire en vue du match retour, dans une semaine dans l'antre de (l'ex) Bougnol. Une élimination serait très mal vécue par le peuple héraultais. 

Ce jeudi, suite et fin des barrages de la Ligue des Champions, avec le duel entre clubs hongrois Pick Szeged - Telekom Veszprém (avec nos quatre Français Fabregas, Remili, Mahé et Descat) suivi à 20h45 en Pologne, de Wisla Plock face au PSG. 

Zagreb Arena (Croatie), barrage LDC, mercredi 27 mars 2024
RK Zagreb - Montpellier HB     27 - 27 (MT: 11-13)

Arbitres: Jesper Kirkholm Madsen & Henrik Mortensen (Danemark)

Evolution du score: 1-2 (5) 1-4 (10) 2-5 (15) 6-9 (20) 9-11 (25) 11-13 (MT) 14-13 (35) 16-17 (40) 19-21 (45) 22-24 (50) 25-27 (55) 27-27 (FIN)     

Zagreb: Grbavac (2 ar./9), Mandic 8 ar./28) - Kos (5/10) Cavar (3/3) Walczak (1/3) Faljic (1/1) Klarica (3/7) Gojun (0/1) Srna (6/10) Cupic (5/5 à 7m) Dibirov (1/3) Kavcic (1/2) Glavaš (1/1) Suholežnik (0/1) Sirotic, Horvat
MHB: Bolzinger (11 ar./34), Desbonnet (1 ar./5) - Simonet (6/8) Pellas (4/5) Lenne A. (0/2) Skube (6/9 dt 4/4 à 7m) Monte Dos Santos (3/5) Porte (2/6) Lenne Y. (5/6) Nacinovic (1/3) Karlsson, Panic, Prat, Konan, Berthier, Fernandez
 

Montpellier reste sur sa faim  

Champion's League

mercredi 27 mars 2024 - © Yves Michel

 4 min 20 de lecture

Seul le match retour dans une semaine dans l'Hérault décidera du sort des Montpelliérains en Ligue des Champions. La majeure partie du temps en tête, ils ont du se contenter du partage des points avec Zagreb (27-27). Rien n'est donc acquis pour des joueurs mis devant leurs responsabilités par Patrice Canayer avant la rencontre.

Autant sur le 1er match de barrages, il n'y a pas eu de suspense et les Polonais de Kielce (avec le trio tricolore Kounkoud-Nahi-Tournat) ont atomisé les Danois de GOG (25-33) et fait un grand pas vers la qualification pour les quarts (d'autant plus que le retour aura lieu chez eux), autant sur la seconde affiche de la journée, il n'en a rien été.  Même si Montpellier a fait la course en tête en 1ère période puis la majeure partie du second acte avec une avance maximum qui n'a pas dépassé trois longueurs, le score est resté serré jusqu'au bout. Au point de ne donner aucun vainqueur (27-27). Pour savoir quelle équipe rejoindra les Allemands de Kiel en quarts de finale, il faudra attendre le retour, au FDI Stadium, mercredi prochain. 

Du côté du vestiaire croate, ce résultat a été salué comme une performance. C'est dire si les partenaires de l'ailier Ivan Cupic (infaillible à 7 m) gardent confiance en prévision de ce qui les attend dans l'Hérault. Ce mercredi soir, ils ont pu compter sur le soutien de leur public (15 000 spectateurs) invité par le partenaire principal du club. Pour eux, retrouver une équipe française était plutôt un bon souvenir puisqu'un mois plus tôt, lors de l'avant dernière journée de la phase de groupe, ils étaient parvenus à battre le PSG (28-26). Mais cette fois-ci le contexte était différent. 

Différent surtout pour une équipe du MHB, le dos au mur. Après sa pitoyable élimination de la coupe de France et son retard sur les Parisiens en championnat, elle n'a finalement plus que la Ligue des Champions pour briller. Patrice Canayer avait choisi la manière forte pour mettre ses joueurs devant leurs responsabilités. En prenant du recul mais en retrouvant les commandes au moment crucial pour le coup d'envoi dans la Zagreb Arena. L'entame a été parfaite puisque Montpellier a réalisé un break (1-4) après seulement 7 minutes. La défense était en place devant un Charles Bolzinger qui avait sorti les crocs. Le portier héraultais sera un des plus en vue durant cette 1ère période (avec à la pause un total de 8 arrêts à 42%). Après ce départ en fanfare, le MHB tout comme d'ailleurs son adversaire, va se montrer plutôt maladroit et imprécis dans ses intentions. Multiplication des pertes de balle, tirs râtés ou déviés, aucun but ne sera inscrit pendant près de 7 minutes. Les deux gardiens (Bolzinger et Mandic) s'étaient neutralisés. Zagreb va se rapprocher et s'estimer heureux de regagner le vestiaire avec seulement deux unités à remonter (11-13). 

La reprise sera favorable aux Croates qui vont profiter d'une double supériorité numérique (exclusion de Simonet puis de Konan suite à un mauvais changement) pour égaliser puis sur leur jeu de transition, passer devant (14-13). Montpellier venait d'encaisser un 3-0, il était temps de réagir et le quatuor Simonet - Yanis Lenne - Skube - Pellas va s'y employer. Mais les Héraultais ne vont pas rester maîtres de leur avance (qui était repassée à +3). Un temps suppléé par Grbavac, Mandic était revenu dans la cage. Suffisant pour ramener ses partenaires au contact. Le money-time sera mal négocié par Montpellier qui en deux ballons lâchés et malgré un arrêt de Rémi Desbonnet, va dilapider son crédit et se contenter du nul (27-27). 

Avec six réalisations et trois passes décisives, Diego Simonet était élu meilleur joueur du match. La fluidité de son jeu a été récompensée à juste titre. Si les petites fâcheries entre l'entraîneur et une partie de ses joueurs ne sont pas encore dissipées, il faudra que tout le monde se montre solidaire en vue du match retour, dans une semaine dans l'antre de (l'ex) Bougnol. Une élimination serait très mal vécue par le peuple héraultais. 

Ce jeudi, suite et fin des barrages de la Ligue des Champions, avec le duel entre clubs hongrois Pick Szeged - Telekom Veszprém (avec nos quatre Français Fabregas, Remili, Mahé et Descat) suivi à 20h45 en Pologne, de Wisla Plock face au PSG. 

Zagreb Arena (Croatie), barrage LDC, mercredi 27 mars 2024
RK Zagreb - Montpellier HB     27 - 27 (MT: 11-13)

Arbitres: Jesper Kirkholm Madsen & Henrik Mortensen (Danemark)

Evolution du score: 1-2 (5) 1-4 (10) 2-5 (15) 6-9 (20) 9-11 (25) 11-13 (MT) 14-13 (35) 16-17 (40) 19-21 (45) 22-24 (50) 25-27 (55) 27-27 (FIN)     

Zagreb: Grbavac (2 ar./9), Mandic 8 ar./28) - Kos (5/10) Cavar (3/3) Walczak (1/3) Faljic (1/1) Klarica (3/7) Gojun (0/1) Srna (6/10) Cupic (5/5 à 7m) Dibirov (1/3) Kavcic (1/2) Glavaš (1/1) Suholežnik (0/1) Sirotic, Horvat
MHB: Bolzinger (11 ar./34), Desbonnet (1 ar./5) - Simonet (6/8) Pellas (4/5) Lenne A. (0/2) Skube (6/9 dt 4/4 à 7m) Monte Dos Santos (3/5) Porte (2/6) Lenne Y. (5/6) Nacinovic (1/3) Karlsson, Panic, Prat, Konan, Berthier, Fernandez
 

Dans la même rubrique

Champion's League
samedi 4 mai 2024
  
Champion's League
jeudi 2 mai 2024
  
Champion's League
jeudi 25 avril 2024
  
Champion's League
mercredi 24 avril 2024
  
Champion's League
vendredi 5 avril 2024
  
  1 2 3 4   

Le match

 mercredi 27 mars 2024

Joueurs du match

 Top Joueur
Eval : 15 | Buts : 6 | Pd : 1 | Int : 0
 Top Gardien
Eval : 4 | Arr Tot : 11 / 34 (32,4 %)

Résultats de la dernière journée

Jour.  Equ Rec  Equ Vis  Score  Stats  Date 
#14 Magdeburg Kielce 27 25 01/05/2024 20:45
#14 Kiel Montpellier 31 21 02/05/2024 18:45
#14 Barcelone Paris 32 31 02/05/2024 20:45
#14 Aalborg Veszprem 33 28 01/05/2024 18:45

Prochaine journée

Journée  Equ Rec  Equ Vis  Date 
#15 Magdeburg Aalborg 08/06/2024 18:00
#15 Kiel Barcelone 08/06/2024 15:00

Classement

Place Journée  Equipe  MJ  Vic  Nul  Déf 
1 Veszprem 6 4 3 0 1
2 Kielce 6 4 3 0 1
3 Montpellier 5 4 2 1 1
4 Paris 4 4 2 0 2
5 Barcelone 4 2 2 0 0
6 Aalborg 2 2 1 0 1
7 Magdeburg 2 2 1 0 1
8 Kiel 2 2 1 0 1
9 Zagreb 1 2 0 1 1
10 Plock 0 2 0 0 2
11 GOG Gudme/Svendborg 0 2 0 0 2
12 Szeged 0 2 0 0 2