bandeau handzone

Un Montpellier à réaction

Champion's League

mercredi 13 octobre 2021 - © François Dasriaux

 4 min 20 de lecture

Vilipendés par leur staff après la défaite à Cesson, les joueurs de Montpellier se sont révoltés et encore une fois offert un match de très haut niveau et se sont imposés presque facilement au Vardar Skopje 25 -31. Clairement le coach du MHB a fait des choix forts pour ce match réduisant à très peu voire au néant le temps de jeu de certains cadres et faisant confiance quasiment 90% du temps au même 7. En tout cas, ces choix ont amené encore un sacré exploit, car depuis le début de la compétition, le Vardar n’avait pas connu la défaite.


Certes, le Vardar a perdu de sa superbe financière et les pétrodollars russes n’affluent plus sur les rives du Vardar, mais sa reconstruction a base de tauliers de la maison et d’un gros soupçon de handball tricolore semble avoir pris très rapidement. Au point d’être invaincu et leader de ce groupe A après l’échec de Kiel à Montpellier. Alors aller s’imposer sur cette équipe dans une salle bouillante même remplie à 80%, c’est une sacré performance, presque aussi belle que celle réalisée face au TWH Kiel à la maison. Et pourtant après le match plus que terne sur bien des points et la défaite à Cesson, il y avait de quoi être inquiet pour les Héraultais avec ce déplacement. Et les vestiaires et les salles de réunions de Bougnol avaient un peu connu la tempête au retour de Bretagne ! Patrice Canayer avait clairement haussé le ton et on a vu que c’était suivi d’effet quant à la composition de son 7 mais surtout des rotations effectuées dans le match face au Vardar.

 

Du jeune sur la base arrière avec un trio Wallinius – Villeminot – Bos qui ne dépasse pas les 24 ans et la fratrie Lenne et Lukas Pellas pour agiter la défense macédonienne sur jeu rapide dans les mêmes eaux d'âge. Et on va tout de suite voir que comme face à Kiel, Montpellier prenait les choses par le bon bout. Avec un Julien Bos totalement inarrêtable auteur des 4 premiers buts pour ses couleurs, le MHB prenait de suite le commandement du match et n’allait plus jamais le lâcher. Kyllian Villeminot au relais de son compère, après un grand cru venu de Bordeaux, un Côte du Rhône de première classe servi bien chaud par la pépite lyonnaise, et pour en rajouter une petite couche, Lukas Pellas et Yannis Lenne buvaient de la petite bière sur leurs ailes respectives. Pour se sortir de la nasse, l’éruptif coach du Vardar, le célébrissime Veselin Nikolic, lançait ses troupes dans du jeu à 7 et cela endiguait un peu la main mise de Montpellier sur le match. Cela manquait d’arrêt et de solidité dans les buts et on était loin du Marin Sego du match face à Kiel… Un seul arrêt sur un tir plus qu’anodin et c’est tout... Alors au bout de 20 minutes, Kevin Bonnefoi faisait son apparition et on sentait tout de suite la différence.

Pendant 40 minutes, le Varois va enchaîner les arrêts, les exploits, les relances gagnantes et va même y aller de son petit but tout en souplesse. Il va arriver à dégouter l’inusable Timur Dibirov pourtant de loin le meilleur homme du Vardar. Mettre sous l’éteignoir la fratrie Nyokas et par moment donner un bon mal de crâne aux Rouges et Noirs. Il le fallait, car le retour des vestiaires avait sonné la révolte macédonienne et la défense des locaux avait largement monté son niveau d’engagement, plus qu’irrités par la facilité des minots héraultais dans leurs balades dans ses rangs. Premier de cordée, si l’on peut dire, Jérémy Toto qui va se multiplier par moment de façon virile, mais aussi être l’homme par qui le Vardar va quelque peu rester envie en attaque. Heureusement pour les actions montpelliéraines, il ne va pas suffire, et le MHB va rester très solide malgré quelques exclusions vite compensées par les exploits de Kyllian Villeminot à la finition. Et même si par moment l’attaque du MHB piochait sévèrement, leur assurance tout risque dans les buts se chargeait de laisser la salle Jane Sandanski s’éteindre peu à peu pour une victoire claire et nette au final.

 

Une superbe victoire qui replace le MHB dans le haut de cette Poule A et qui avec la venue la semaine prochaine à Montpellier d’un Meshkov Brest encore à la recherche de ses premiers points pourrait bien confirmer tout cela, à condition de ne pas retomber encore une fois du côté obscur… Et on se demande si les décisions du jour auront un impact sur la suite de la saison au niveau de l’effectif héraultais.

A côté de cette victoire, en venant en Macédoine en avion privé, les club et son président Julien Deljarry ont décidé de rapatrier en France une famille afghane entière, fuyant le régime des Talibans et qui sera pris en charge par la municipalité de Montpellier. Tous les détails


A Skopje (MKD), Sport Center Jane Sandanski
Le mercredi 13 octobre 2021 à 20h45
HC Vardar 1961 - Montpellier HB : 25 - 31 (Mi-temps : 11-15)
4 800 spectateurs
Arbitres : MM Marin Andreu et Garcia Serradilla Ignacio (ESP)
Evolution du score : 2-3 5°, 4-5 10°, 7-8 15°, 8-10 20°, 10-12 25°, 11-15 MT - 15-20 35°, 17-21 40°, 19-23 45°, 20-27 50°, 22-28 55°, 25-31 FT.

Un Montpellier à réaction 

Champion's League

mercredi 13 octobre 2021 - © François Dasriaux

 4 min 20 de lecture

Vilipendés par leur staff après la défaite à Cesson, les joueurs de Montpellier se sont révoltés et encore une fois offert un match de très haut niveau et se sont imposés presque facilement au Vardar Skopje 25 -31. Clairement le coach du MHB a fait des choix forts pour ce match réduisant à très peu voire au néant le temps de jeu de certains cadres et faisant confiance quasiment 90% du temps au même 7. En tout cas, ces choix ont amené encore un sacré exploit, car depuis le début de la compétition, le Vardar n’avait pas connu la défaite.


Certes, le Vardar a perdu de sa superbe financière et les pétrodollars russes n’affluent plus sur les rives du Vardar, mais sa reconstruction a base de tauliers de la maison et d’un gros soupçon de handball tricolore semble avoir pris très rapidement. Au point d’être invaincu et leader de ce groupe A après l’échec de Kiel à Montpellier. Alors aller s’imposer sur cette équipe dans une salle bouillante même remplie à 80%, c’est une sacré performance, presque aussi belle que celle réalisée face au TWH Kiel à la maison. Et pourtant après le match plus que terne sur bien des points et la défaite à Cesson, il y avait de quoi être inquiet pour les Héraultais avec ce déplacement. Et les vestiaires et les salles de réunions de Bougnol avaient un peu connu la tempête au retour de Bretagne ! Patrice Canayer avait clairement haussé le ton et on a vu que c’était suivi d’effet quant à la composition de son 7 mais surtout des rotations effectuées dans le match face au Vardar.

 

Du jeune sur la base arrière avec un trio Wallinius – Villeminot – Bos qui ne dépasse pas les 24 ans et la fratrie Lenne et Lukas Pellas pour agiter la défense macédonienne sur jeu rapide dans les mêmes eaux d'âge. Et on va tout de suite voir que comme face à Kiel, Montpellier prenait les choses par le bon bout. Avec un Julien Bos totalement inarrêtable auteur des 4 premiers buts pour ses couleurs, le MHB prenait de suite le commandement du match et n’allait plus jamais le lâcher. Kyllian Villeminot au relais de son compère, après un grand cru venu de Bordeaux, un Côte du Rhône de première classe servi bien chaud par la pépite lyonnaise, et pour en rajouter une petite couche, Lukas Pellas et Yannis Lenne buvaient de la petite bière sur leurs ailes respectives. Pour se sortir de la nasse, l’éruptif coach du Vardar, le célébrissime Veselin Nikolic, lançait ses troupes dans du jeu à 7 et cela endiguait un peu la main mise de Montpellier sur le match. Cela manquait d’arrêt et de solidité dans les buts et on était loin du Marin Sego du match face à Kiel… Un seul arrêt sur un tir plus qu’anodin et c’est tout... Alors au bout de 20 minutes, Kevin Bonnefoi faisait son apparition et on sentait tout de suite la différence.

Pendant 40 minutes, le Varois va enchaîner les arrêts, les exploits, les relances gagnantes et va même y aller de son petit but tout en souplesse. Il va arriver à dégouter l’inusable Timur Dibirov pourtant de loin le meilleur homme du Vardar. Mettre sous l’éteignoir la fratrie Nyokas et par moment donner un bon mal de crâne aux Rouges et Noirs. Il le fallait, car le retour des vestiaires avait sonné la révolte macédonienne et la défense des locaux avait largement monté son niveau d’engagement, plus qu’irrités par la facilité des minots héraultais dans leurs balades dans ses rangs. Premier de cordée, si l’on peut dire, Jérémy Toto qui va se multiplier par moment de façon virile, mais aussi être l’homme par qui le Vardar va quelque peu rester envie en attaque. Heureusement pour les actions montpelliéraines, il ne va pas suffire, et le MHB va rester très solide malgré quelques exclusions vite compensées par les exploits de Kyllian Villeminot à la finition. Et même si par moment l’attaque du MHB piochait sévèrement, leur assurance tout risque dans les buts se chargeait de laisser la salle Jane Sandanski s’éteindre peu à peu pour une victoire claire et nette au final.

 

Une superbe victoire qui replace le MHB dans le haut de cette Poule A et qui avec la venue la semaine prochaine à Montpellier d’un Meshkov Brest encore à la recherche de ses premiers points pourrait bien confirmer tout cela, à condition de ne pas retomber encore une fois du côté obscur… Et on se demande si les décisions du jour auront un impact sur la suite de la saison au niveau de l’effectif héraultais.

A côté de cette victoire, en venant en Macédoine en avion privé, les club et son président Julien Deljarry ont décidé de rapatrier en France une famille afghane entière, fuyant le régime des Talibans et qui sera pris en charge par la municipalité de Montpellier. Tous les détails


A Skopje (MKD), Sport Center Jane Sandanski
Le mercredi 13 octobre 2021 à 20h45
HC Vardar 1961 - Montpellier HB : 25 - 31 (Mi-temps : 11-15)
4 800 spectateurs
Arbitres : MM Marin Andreu et Garcia Serradilla Ignacio (ESP)
Evolution du score : 2-3 5°, 4-5 10°, 7-8 15°, 8-10 20°, 10-12 25°, 11-15 MT - 15-20 35°, 17-21 40°, 19-23 45°, 20-27 50°, 22-28 55°, 25-31 FT.

Dans la même rubrique

Champion's League
jeudi 2 décembre 2021
  
Champion's League
mercredi 1 décembre 2021
  
Champion's League
jeudi 25 novembre 2021
  
Champion's League
mercredi 24 novembre 2021
  
Champion's League
dimanche 21 novembre 2021
  
  1 2 3 4   

Le match

 mercredi 13 octobre 2021

Joueurs du match

 Top Joueur
Eval : 26 | Buts : 7 | Pd : 5 | Int : 0
 Top Gardien
Eval : 24 | Arr Tot : 14 / 32 (43,8 %)

Résultats de la dernière journée

Jour.  Equ Rec  Equ Vis  Score  Stats  Date 
#9 Montpellier Zagreb 24 23 01/12/2021 20:45
#9 Kiel Vardar Skopje 32 30 02/12/2021 20:45
#9 Aalborg Szeged 34 30 01/12/2021 20:45
#9 Elverum Meshkov Brest 32 33 01/12/2021 18:45

Prochaine journée

Journée  Equ Rec  Equ Vis  Date 
#10 Szeged Kiel 09/12/2021 18:45
#10 Zagreb Vardar Skopje 08/12/2021 20:45
#10 Meshkov Brest Montpellier 08/12/2021 18:45
#10 Elverum Aalborg 08/12/2021 19:45

Classement

Place Journée  Equipe  MJ  Vic  Nul  Déf 
1 Montpellier 15 9 7 1 1
2 Kiel 13 9 6 1 2
3 Aalborg 12 9 6 0 3
4 Szeged 12 9 5 2 2
5 Elverum 8 9 3 2 4
6 Vardar Skopje 5 9 2 1 6
7 Zagreb 4 9 1 2 6
8 Meshkov Brest 3 9 1 1 7