bandeau handzone

Défense de se tromper !

En Attendant le TQO

vendredi 12 mars 2021 - © Yves Michel

 7 min 46 de lecture

C'est par la Croatie, l'adversaire réputé le plus costaud parmi les trois qui lui sont proposés (avec le Portugal et la Tunisie) que la France débute ce vendredi, à Montpellier, le tournoi de qualification olympique qui cet été la conduira peut-être vers Tokyo. La défense tricolore articulée autour de Ludo Fabregas et Luka Karabatic aura un rôle important à jouer pour endiguer la perfidie de Luka Cindric et ses partenaires.

C'est un classique du genre, une opposition qui inévitablement dans l'esprit de chaque amateur de handball laisse une image, un souvenir très particulier. La France débute par la Croatie son marathon de trois rencontres en trois soirées et devra négocier le mieux possible le Tournoi de Qualification Olympique organisé à Montpellier pour avoir l'opportunité de goûter à la 8ème olympiade de son histoire (du 24 juillet au 8 août à Tokyo au Japon). L'enjeu est de taille et les Tricolores peuvent se dire que le tirage au sort leur a réservé l'entrée en matière la plus lourde. Mais leurs adversaires des Balkans suivent exactement le même raisonnement.  Car sans mésestimer les deux autres (Portugal et Tunisie), l'équipe qui ce soir, prendra l'ascendant sur l'autre, aura fait un grand pas vers le but recherché. « On dit que l'entame d'une compétition est toujours compliquée mais c'est vrai que réussir ce 1er match pourrait nous permettre d'imaginer des chances de qualif plus importantes, conçoit Ludovic Fabregas, (notre photo de tête au côté de Luka Karabatic) non sans tempérer son propos... Mais en cas de défaite tout ne serait pas remis en question.» Si la France n'est pas montée sur le podium lors du dernier Mondial en Egypte, le staff technique ne s'est pas pour autant jeté du haut des pyramides, a pu dégager quelques certitudes et a su relever ce qui avait moins bien fonctionné. La Croatie n'a même pas fait ou si peu son autocritique. Quel choc thermique, un an après sa médaille d'argent à l'Euro derrière l'Espagne ! Jamais un tel bazar n'avait envahi une équipe de ce niveau. Des joueurs livrés à eux-mêmes et qui répandent leur fiel par médias interposés, des résultats calamiteux, un entraîneur (Lino Cervar) qui annonce sa démission avant un rendez-vous crucial et des cadres qui n'en font qu'à leur tête. Le meneur Luka Cindric (photo ci-dessous) a même été pointé du doigt dans son propre pays, accusé d'avoir simulé une blessure pour prendre la tangente. Il a encaissé les critiques et un mois et demi plus tard, a juré en crachant par terre qu'il revenait en sélection avec un état d'esprit totalement métamorphosé. « Je pense qu'il est en forme. En tout cas, il n'est pas blessé valide Ludo Fabregas qui est aussi son partenaire au Barça. Peut-être qu'au Mondial, il avait certaines gênes qui l'ont empêché d'être à 100%. C'est un très bon joueur, c'est vraiment une chance de le côtoyer au quotidien, il est très percutant, très créatif sur les phases offensives, ce sera forcément une clé dans le dispositif croate. Mais ce serait une erreur de se focaliser uniquement sur lui, dans cette équipe, le danger peut venir de partout, des gars comme Karacic, Cupic ou Duvnjak sont très expérimentés. Maintenant, on espère qu'on sera en capacité de les mettre en échec.» Et la défense dont le Catalan est désormais un pilier aura un rôle essentiel à tenir. 



Lors du dernier Mondial et notamment sur les deux derniers matches (en demi contre la Suède et pour le bronze face à l'Espagne), le bloc défensif est pourtant loin d'avoir donné toutes les garanties escomptées. « C'est sûr que sur ce final, on a été en difficulté, on n'a jamais trouvé notre rythme mais sur l'ensemble de la compétition, il y a eu de bonnes choses et c'est sur cela qu'il faut s'appuyer. On sait que c'est notre défense qui nous a permis d'arriver dans le dernier carré en Egypte. Si on veut améliorer cet aspect défensif, il faut être encore plus performant sur la durée et donc avoir le même rendement sur les trois jours du TQO.» Comment conserver le même niveau de performance lorsqu'on sait que dans le secteur central, les différentes associations n'ont pas, justement, le même rendement ? Que le tandem Ludovic Fabregas-Luka Karabatic est bien au-dessus de tout ce qui est proposé et que le ressort est cassé lorsqu'ils se retrouvent sur le banc ou dissociés. « Avec Luka, on partage un style de jeu commun, on se complète aussi, c'est un bon contreur, quelqu'un qui a la faculté d'analyser rapidement les différentes courses et qui arrive à se positionner au bon endroit, au bon moment. Moi, je suis quelqu'un peut-être de plus impactant, qui va chercher la faute. Cette complémentarité-là est devenue efficace parce que cela fait longtemps qu'on travaille ensemble, ce qui permet de s'ajuster et d'être performants. Maintenant, on compte aussi sur Adrien Dipanda, sur Nicolas Tournat et même Dika Mem sur un poste 3, j'ai vraiment la sensation que tout le monde peut apporter à l'effectif mais je dois reconnaître que j'ai plus d'automatismes avec Luka. » Sans oublier aussi qu'avec l'arrivée de l'Aixois Karl Konan, les Bleus ont une opportunité supplémentaire dans ce secteur.  « En début de préparation, rajoute le benjamin des Karabatic, "Ludo" était absent (retenu par le Barça qui disputait la Coupe du Roi), et on a testé plusieurs charnières. Karl Konan a aussi participé à ce travail, on a beaucoup travaillé avec Adrien puisque Nicolas Tournat nous a rejoint un peu plus tard, cela fait quand même pas mal de joueurs qui peuvent évoluer sur ces postes. Il est nécessaire de multiplier les combinaisons car sur un match il peut se passer beaucoup de choses. » 



Réunis à la Maison du Handball jusqu'à mercredi à la mi-journée, c'est à 21 que les Tricolores ont rallié l'Hérault et ont pris leurs quartiers dans un établissement huppé du centre-ville de Montpellier. Aymeric Minne, comme annoncé, a effectué le voyage. Silence radio sur l'évolution de l'entorse à la cheville qui a entamé son moral mais le Nantais est toujours entre les mains expertes du staff médical. Il est totalement exclu de le voir sur la feuille de match ce vendredi à l'occasion du 1er rendez-vous contre la Croatie.

Le programme des trois jours à Montpellier 

 Vendredi 12/03

 18h30

 Tunisie 

 Portugal

 

 21h00

 France 

 Croatie 

 Samedi 13/03

 18h30

 Croatie

 Portugal

 

 21h00

 France

Tunisie 

 Dimanche 14/03

 18h30

 Croatie

 Tunisie

 

 21h00

 France 

 Portugal

Les matches de la France seront retransmis en clair sur TMC

Vingt-un joueurs sont donc à la disposition du staff tricolore en ce début de TQO. Les seize qui figureront sur la feuille du match du soir seront communiqués le matin aux alentours de 9h lors de la réunion technique. Hors cas de Covid, jusqu'à cinq changements sont possibles pendant toute l'épreuve. 

Les plus capés (au-delà de 100 sélections)

 GUIGOU

 Michaël

            Nîmes  USAM              

 ALG

 294

 ABALO

 Luc

 Elverum (Nor)

 ALD

 272

 PORTE

 Valentin

 Montpellier HB

 ALD

 135

 MAHE

 Kentin

 Veszprém (Hon)

 DC

 120

 KARABATIC

 Luka

 PSG Handball

 PVT

 112

 GERARD

 Vincent

 PSG Handball

 GRD

 108


Les meilleurs réalisateurs (au-delà de 100 buts)

 GUIGOU

Michaël 

 USAM Nîmes

 ALG

 992

 ABALO

 Luc

 Elverum (Nor)

 ALD

 823

 MAHE

 Kentin

 Veszprém (Hon)

 DC

 395

 PORTE

 Valentin

 Montpellier Handball

 ALD

 330

 REMILI

 Nedim

 PSG Handball

 ARD

 242

 MEM

Dika 

FC Barcelone (Esp)

 ARD

 168

 FABREGAS

 Ludovic

 FC Barcelone (Esp)

 PVT

 163

 N'GUESSAN

 Timothey

 FC Barcelone (Esp)

 ARG

 163

 KARABATIC

 Luka 

 PSG Handball

 PVT

 131

 

Qui aux Jeux de Tokyo ? 

Déjà, chez les hommes, six nations ont validé leur billet pour les Jeux de Tokyo dont le tournoi de handball est programmé du 24 juillet au 8 août. 

- le Japon en tant que pays hôte
- le Danemark, champion du Monde 2019
- l'Argentine, vainqueur des Jeux Panaméricains 2019
- le Bahrein, vainqueur du TQO asiatique
- l'Egypte, vainqueur de la Coupe d'Afrique 2020
- l'Espagne, championne d'Europe 2020

Comme douze équipes sont attendues au Japon, il reste donc six dernières places à occuper. D'où les trois TQO de cette fin de semaine. 

Le TQO n°1 devait se dérouler à Trondheim en Norvège mais en raison des normes sanitaires imposées par le pays, l'IHF quasiment au pied levé et grâce à un chèque conséquent, a convaincu le Monténégro d'organiser le tournoi. 

 NORVEGE

 BRESIL

 CHILI 

 COREE DU SUD


Le TQO n°2 est donc organisé en France à Montpellier 

 FRANCE

 CROATIE

 PORTUGAL

 TUNISIE


Le TQO n°3 aura pour cadre la Max Schmeling Halle de Berlin en Allemagne 

 ALLEMAGNE

 SUEDE

 SLOVENIE

 ALGERIE

Les deux meilleures équipes classées dans chacun des trois tournois obtiendront leur sésame pour les J.O

Si le pronostic est respecté, ces trois TQO ont un 1er point commun: offrir dès le 1er soir, ce vendredi donc, un choc entre les deux nations sensées avoir le plus de chance de se qualifier. Un Norvège-Brésil à Podgorica, un France-Croatie à Montpellier et un Allemagne-Suède à Berlin.

Défense de se tromper !  

En Attendant le TQO

vendredi 12 mars 2021 - © Yves Michel

 7 min 46 de lecture

C'est par la Croatie, l'adversaire réputé le plus costaud parmi les trois qui lui sont proposés (avec le Portugal et la Tunisie) que la France débute ce vendredi, à Montpellier, le tournoi de qualification olympique qui cet été la conduira peut-être vers Tokyo. La défense tricolore articulée autour de Ludo Fabregas et Luka Karabatic aura un rôle important à jouer pour endiguer la perfidie de Luka Cindric et ses partenaires.

C'est un classique du genre, une opposition qui inévitablement dans l'esprit de chaque amateur de handball laisse une image, un souvenir très particulier. La France débute par la Croatie son marathon de trois rencontres en trois soirées et devra négocier le mieux possible le Tournoi de Qualification Olympique organisé à Montpellier pour avoir l'opportunité de goûter à la 8ème olympiade de son histoire (du 24 juillet au 8 août à Tokyo au Japon). L'enjeu est de taille et les Tricolores peuvent se dire que le tirage au sort leur a réservé l'entrée en matière la plus lourde. Mais leurs adversaires des Balkans suivent exactement le même raisonnement.  Car sans mésestimer les deux autres (Portugal et Tunisie), l'équipe qui ce soir, prendra l'ascendant sur l'autre, aura fait un grand pas vers le but recherché. « On dit que l'entame d'une compétition est toujours compliquée mais c'est vrai que réussir ce 1er match pourrait nous permettre d'imaginer des chances de qualif plus importantes, conçoit Ludovic Fabregas, (notre photo de tête au côté de Luka Karabatic) non sans tempérer son propos... Mais en cas de défaite tout ne serait pas remis en question.» Si la France n'est pas montée sur le podium lors du dernier Mondial en Egypte, le staff technique ne s'est pas pour autant jeté du haut des pyramides, a pu dégager quelques certitudes et a su relever ce qui avait moins bien fonctionné. La Croatie n'a même pas fait ou si peu son autocritique. Quel choc thermique, un an après sa médaille d'argent à l'Euro derrière l'Espagne ! Jamais un tel bazar n'avait envahi une équipe de ce niveau. Des joueurs livrés à eux-mêmes et qui répandent leur fiel par médias interposés, des résultats calamiteux, un entraîneur (Lino Cervar) qui annonce sa démission avant un rendez-vous crucial et des cadres qui n'en font qu'à leur tête. Le meneur Luka Cindric (photo ci-dessous) a même été pointé du doigt dans son propre pays, accusé d'avoir simulé une blessure pour prendre la tangente. Il a encaissé les critiques et un mois et demi plus tard, a juré en crachant par terre qu'il revenait en sélection avec un état d'esprit totalement métamorphosé. « Je pense qu'il est en forme. En tout cas, il n'est pas blessé valide Ludo Fabregas qui est aussi son partenaire au Barça. Peut-être qu'au Mondial, il avait certaines gênes qui l'ont empêché d'être à 100%. C'est un très bon joueur, c'est vraiment une chance de le côtoyer au quotidien, il est très percutant, très créatif sur les phases offensives, ce sera forcément une clé dans le dispositif croate. Mais ce serait une erreur de se focaliser uniquement sur lui, dans cette équipe, le danger peut venir de partout, des gars comme Karacic, Cupic ou Duvnjak sont très expérimentés. Maintenant, on espère qu'on sera en capacité de les mettre en échec.» Et la défense dont le Catalan est désormais un pilier aura un rôle essentiel à tenir. 



Lors du dernier Mondial et notamment sur les deux derniers matches (en demi contre la Suède et pour le bronze face à l'Espagne), le bloc défensif est pourtant loin d'avoir donné toutes les garanties escomptées. « C'est sûr que sur ce final, on a été en difficulté, on n'a jamais trouvé notre rythme mais sur l'ensemble de la compétition, il y a eu de bonnes choses et c'est sur cela qu'il faut s'appuyer. On sait que c'est notre défense qui nous a permis d'arriver dans le dernier carré en Egypte. Si on veut améliorer cet aspect défensif, il faut être encore plus performant sur la durée et donc avoir le même rendement sur les trois jours du TQO.» Comment conserver le même niveau de performance lorsqu'on sait que dans le secteur central, les différentes associations n'ont pas, justement, le même rendement ? Que le tandem Ludovic Fabregas-Luka Karabatic est bien au-dessus de tout ce qui est proposé et que le ressort est cassé lorsqu'ils se retrouvent sur le banc ou dissociés. « Avec Luka, on partage un style de jeu commun, on se complète aussi, c'est un bon contreur, quelqu'un qui a la faculté d'analyser rapidement les différentes courses et qui arrive à se positionner au bon endroit, au bon moment. Moi, je suis quelqu'un peut-être de plus impactant, qui va chercher la faute. Cette complémentarité-là est devenue efficace parce que cela fait longtemps qu'on travaille ensemble, ce qui permet de s'ajuster et d'être performants. Maintenant, on compte aussi sur Adrien Dipanda, sur Nicolas Tournat et même Dika Mem sur un poste 3, j'ai vraiment la sensation que tout le monde peut apporter à l'effectif mais je dois reconnaître que j'ai plus d'automatismes avec Luka. » Sans oublier aussi qu'avec l'arrivée de l'Aixois Karl Konan, les Bleus ont une opportunité supplémentaire dans ce secteur.  « En début de préparation, rajoute le benjamin des Karabatic, "Ludo" était absent (retenu par le Barça qui disputait la Coupe du Roi), et on a testé plusieurs charnières. Karl Konan a aussi participé à ce travail, on a beaucoup travaillé avec Adrien puisque Nicolas Tournat nous a rejoint un peu plus tard, cela fait quand même pas mal de joueurs qui peuvent évoluer sur ces postes. Il est nécessaire de multiplier les combinaisons car sur un match il peut se passer beaucoup de choses. » 



Réunis à la Maison du Handball jusqu'à mercredi à la mi-journée, c'est à 21 que les Tricolores ont rallié l'Hérault et ont pris leurs quartiers dans un établissement huppé du centre-ville de Montpellier. Aymeric Minne, comme annoncé, a effectué le voyage. Silence radio sur l'évolution de l'entorse à la cheville qui a entamé son moral mais le Nantais est toujours entre les mains expertes du staff médical. Il est totalement exclu de le voir sur la feuille de match ce vendredi à l'occasion du 1er rendez-vous contre la Croatie.

Le programme des trois jours à Montpellier 

 Vendredi 12/03

 18h30

 Tunisie 

 Portugal

 

 21h00

 France 

 Croatie 

 Samedi 13/03

 18h30

 Croatie

 Portugal

 

 21h00

 France

Tunisie 

 Dimanche 14/03

 18h30

 Croatie

 Tunisie

 

 21h00

 France 

 Portugal

Les matches de la France seront retransmis en clair sur TMC

Vingt-un joueurs sont donc à la disposition du staff tricolore en ce début de TQO. Les seize qui figureront sur la feuille du match du soir seront communiqués le matin aux alentours de 9h lors de la réunion technique. Hors cas de Covid, jusqu'à cinq changements sont possibles pendant toute l'épreuve. 

Les plus capés (au-delà de 100 sélections)

 GUIGOU

 Michaël

            Nîmes  USAM              

 ALG

 294

 ABALO

 Luc

 Elverum (Nor)

 ALD

 272

 PORTE

 Valentin

 Montpellier HB

 ALD

 135

 MAHE

 Kentin

 Veszprém (Hon)

 DC

 120

 KARABATIC

 Luka

 PSG Handball

 PVT

 112

 GERARD

 Vincent

 PSG Handball

 GRD

 108


Les meilleurs réalisateurs (au-delà de 100 buts)

 GUIGOU

Michaël 

 USAM Nîmes

 ALG

 992

 ABALO

 Luc

 Elverum (Nor)

 ALD

 823

 MAHE

 Kentin

 Veszprém (Hon)

 DC

 395

 PORTE

 Valentin

 Montpellier Handball

 ALD

 330

 REMILI

 Nedim

 PSG Handball

 ARD

 242

 MEM

Dika 

FC Barcelone (Esp)

 ARD

 168

 FABREGAS

 Ludovic

 FC Barcelone (Esp)

 PVT

 163

 N'GUESSAN

 Timothey

 FC Barcelone (Esp)

 ARG

 163

 KARABATIC

 Luka 

 PSG Handball

 PVT

 131

 

Qui aux Jeux de Tokyo ? 

Déjà, chez les hommes, six nations ont validé leur billet pour les Jeux de Tokyo dont le tournoi de handball est programmé du 24 juillet au 8 août. 

- le Japon en tant que pays hôte
- le Danemark, champion du Monde 2019
- l'Argentine, vainqueur des Jeux Panaméricains 2019
- le Bahrein, vainqueur du TQO asiatique
- l'Egypte, vainqueur de la Coupe d'Afrique 2020
- l'Espagne, championne d'Europe 2020

Comme douze équipes sont attendues au Japon, il reste donc six dernières places à occuper. D'où les trois TQO de cette fin de semaine. 

Le TQO n°1 devait se dérouler à Trondheim en Norvège mais en raison des normes sanitaires imposées par le pays, l'IHF quasiment au pied levé et grâce à un chèque conséquent, a convaincu le Monténégro d'organiser le tournoi. 

 NORVEGE

 BRESIL

 CHILI 

 COREE DU SUD


Le TQO n°2 est donc organisé en France à Montpellier 

 FRANCE

 CROATIE

 PORTUGAL

 TUNISIE


Le TQO n°3 aura pour cadre la Max Schmeling Halle de Berlin en Allemagne 

 ALLEMAGNE

 SUEDE

 SLOVENIE

 ALGERIE

Les deux meilleures équipes classées dans chacun des trois tournois obtiendront leur sésame pour les J.O

Si le pronostic est respecté, ces trois TQO ont un 1er point commun: offrir dès le 1er soir, ce vendredi donc, un choc entre les deux nations sensées avoir le plus de chance de se qualifier. Un Norvège-Brésil à Podgorica, un France-Croatie à Montpellier et un Allemagne-Suède à Berlin.

Dans la même rubrique

En Attendant le TQO
vendredi 12 mars 2021
  
En Attendant le TQO
jeudi 11 mars 2021
  
En Attendant le TQO
mercredi 10 mars 2021
  
En Attendant le TQO
mercredi 10 mars 2021
  
En Attendant le TQO
mardi 9 mars 2021
  
  1 2 3