bandeau handzone

Paris s’autodétruit…

Champion's League

vendredi 26 février 2021 - © François Dasriaux

 2 min 54 de lecture

Dans le genre totalement fou, le Flensburg – Paris SG de ce jeudi soir décroche certainement la palme de la saison… Totalement hors du coup pendant la première période et carrément absents sur 10 minutes, les Parisiens voguaient vers une raclée mémorable avec un 19-10 à la pause. Et pourtant, Paris a su revenir pour s’offrir le droit de rêver à une victoire. Rêve envolé en fin de match avec des bourdes et échecs à la pelle qui vont offrir les deux points sur un plateau au SG Flensburg.

 En tout cas, il faudra que Paris travaille sur cette entame de match qui va plomber tous les espoirs trop vite. Incapables de maîtriser Jim Gottfridsson et ses coéquipiers, les Parisiens vont sombrer en étant menés 5-2 puis encore plus sèchement 9-3. 12 minutes de rien ou pas grand-chose et après le -7 de la 14°, Paris va commencer à se mettre enfin en mode Ligue des Champions. Avec Kamil Syprzak toujours aussi impeccable en pivot. Avec Mikkel Hansen qui crucifie Benjamin Buric sur les 7 mètres et beaucoup de solidarité défensive, le PSG va revenir à 3 unités avant de de nouveau retomber dans le néant. Une fin de première période presque plus catastrophique que son entame et au final un 19-10 qui sentait très, très mauvais…

La reprise sera encore plus inquiétante ! Une exclusion de Viran Morros, un rouge sur Dylan Nahi et comme Mikkel Hansen était encore sous la sanction des 2 minutes prise sur la fin de première mi-temps, Paris jouait à 3 joueurs de champ… Mais c’est cet instant qui va sans doute faire la bascule dans les têtes parisiennes. Vincent Gérard qui fait des arrêts monumentaux, Luc Steins qui enrhume toute la défense hanséatique et qui marque, et à 4 contre 7 Paris qui colle un 2-0 et se relance. Cette relance est tellement énorme qu’elle va permettre aux hommes de Raul Gonzales de grignoter peu à peu ce gouffre de 9 buts. Malgré les arrêts de Benjamin Buric, malgré encore quelques belles maladresses offensives, Paris sous la baguette d’un Luc Steins qui devient au fil des semaines, indispensable au bon fonctionnement de l’attaque va passer de 10-19 à 24-22 à la 47° et surtout dans une dynamique qui mettait Flensburg dans le dur. Malheureusement cela va être le moment que vont choisir les pivots de Paris pour perdre leur face-à-face avec Benjamin Buric sur des occasions en or dans le jeu à 7 mis en place par le coach parisien. Ajouté à cela une interception maligne de Viran Morros mais dont le tir s’écrase sur la barre. Avec un shoot loupé par Vincent Gérard dans la cage adverse désertée par son vis-à-vis alors qu'il aurait été plus judicieux de jouer simplement la montée de balle pour assurer le coup, Paris se tirait de nouveau une balle dans le pied. Incapable de terminer en apothéose son extraordinaire remontée.  



La défaite 28-27 sonne le glas des espoirs d'une 2° place de son groupe de Ligue des Champions. Le PSG doit maintenant finir dimanche sa folle semaine à Istres avant de pouvoir souffler un peu et se rendre compte que sauf énorme surprise, l'adversaire en 8èmes de finale, sera le HBC Nantes… 

A Flensburg (ALL),FLENS-Arena
Le mercredi 25 février à 20h45
SG Flensburg-Handewitt - Paris Saint-Germain Handball : 28-27 (Mi-temps : 19-10)
Arbitres : MM Nikolov Slave et Nachevski Gjorgji (MAC)
Evolution du score : 5-2 5°, 8-3 10°, 11-4 15°, 11-7 20°, 14-10 25°, 19-10 MT - 21-13 35°, 23-17 40°, 23-20 45°, 26-24 50°, 28-26 55°, 28-27 FT.

Paris s’autodétruit… 

Champion's League

vendredi 26 février 2021 - © François Dasriaux

 2 min 54 de lecture

Dans le genre totalement fou, le Flensburg – Paris SG de ce jeudi soir décroche certainement la palme de la saison… Totalement hors du coup pendant la première période et carrément absents sur 10 minutes, les Parisiens voguaient vers une raclée mémorable avec un 19-10 à la pause. Et pourtant, Paris a su revenir pour s’offrir le droit de rêver à une victoire. Rêve envolé en fin de match avec des bourdes et échecs à la pelle qui vont offrir les deux points sur un plateau au SG Flensburg.

 En tout cas, il faudra que Paris travaille sur cette entame de match qui va plomber tous les espoirs trop vite. Incapables de maîtriser Jim Gottfridsson et ses coéquipiers, les Parisiens vont sombrer en étant menés 5-2 puis encore plus sèchement 9-3. 12 minutes de rien ou pas grand-chose et après le -7 de la 14°, Paris va commencer à se mettre enfin en mode Ligue des Champions. Avec Kamil Syprzak toujours aussi impeccable en pivot. Avec Mikkel Hansen qui crucifie Benjamin Buric sur les 7 mètres et beaucoup de solidarité défensive, le PSG va revenir à 3 unités avant de de nouveau retomber dans le néant. Une fin de première période presque plus catastrophique que son entame et au final un 19-10 qui sentait très, très mauvais…

La reprise sera encore plus inquiétante ! Une exclusion de Viran Morros, un rouge sur Dylan Nahi et comme Mikkel Hansen était encore sous la sanction des 2 minutes prise sur la fin de première mi-temps, Paris jouait à 3 joueurs de champ… Mais c’est cet instant qui va sans doute faire la bascule dans les têtes parisiennes. Vincent Gérard qui fait des arrêts monumentaux, Luc Steins qui enrhume toute la défense hanséatique et qui marque, et à 4 contre 7 Paris qui colle un 2-0 et se relance. Cette relance est tellement énorme qu’elle va permettre aux hommes de Raul Gonzales de grignoter peu à peu ce gouffre de 9 buts. Malgré les arrêts de Benjamin Buric, malgré encore quelques belles maladresses offensives, Paris sous la baguette d’un Luc Steins qui devient au fil des semaines, indispensable au bon fonctionnement de l’attaque va passer de 10-19 à 24-22 à la 47° et surtout dans une dynamique qui mettait Flensburg dans le dur. Malheureusement cela va être le moment que vont choisir les pivots de Paris pour perdre leur face-à-face avec Benjamin Buric sur des occasions en or dans le jeu à 7 mis en place par le coach parisien. Ajouté à cela une interception maligne de Viran Morros mais dont le tir s’écrase sur la barre. Avec un shoot loupé par Vincent Gérard dans la cage adverse désertée par son vis-à-vis alors qu'il aurait été plus judicieux de jouer simplement la montée de balle pour assurer le coup, Paris se tirait de nouveau une balle dans le pied. Incapable de terminer en apothéose son extraordinaire remontée.  



La défaite 28-27 sonne le glas des espoirs d'une 2° place de son groupe de Ligue des Champions. Le PSG doit maintenant finir dimanche sa folle semaine à Istres avant de pouvoir souffler un peu et se rendre compte que sauf énorme surprise, l'adversaire en 8èmes de finale, sera le HBC Nantes… 

A Flensburg (ALL),FLENS-Arena
Le mercredi 25 février à 20h45
SG Flensburg-Handewitt - Paris Saint-Germain Handball : 28-27 (Mi-temps : 19-10)
Arbitres : MM Nikolov Slave et Nachevski Gjorgji (MAC)
Evolution du score : 5-2 5°, 8-3 10°, 11-4 15°, 11-7 20°, 14-10 25°, 19-10 MT - 21-13 35°, 23-17 40°, 23-20 45°, 26-24 50°, 28-26 55°, 28-27 FT.

Dans la même rubrique

Champion's League
mercredi 14 avril 2021
  
Champion's League
dimanche 11 avril 2021
  
Champion's League
samedi 10 avril 2021
  
Champion's League
jeudi 8 avril 2021
  
Champion's League
jeudi 8 avril 2021
  
  1 2 3 4   

Le match

 jeudi 25 février 2021

Joueurs du match

 Top Joueur
Eval : 23 | Buts : 7 | Pd : 3 | Int : 1
 Top Gardien
Eval : 15 | Arr Tot : 16 / 41 (39 %)

Résultats de la dernière journée

Jour.  Equ Rec  Equ Vis  Score  Stats  Date 
#14 Paris Szeged 10 0 Reporté
#14 Kielce Flensburg 28 31 04/03/2021 18:45
#14 Vardar Skopje Meshkov Brest 32 36 04/03/2021 18:45
#14 Elverum Porto 31 38 04/03/2021 18:45

Prochaine journée

Journée  Equ Rec  Equ Vis  Date 
Aucune journée supplémentaire

Classement

Place Journée  Equipe  MJ  Vic  Nul  Déf 
1 Flensburg 21 14 10 1 3
2 Paris 19 14 9 1 4
3 Kielce 19 14 9 1 4
4 Meshkov Brest 15 14 7 1 6
5 Porto 12 14 5 2 7
6 Szeged 12 14 6 0 8
7 Vardar Skopje 9 14 3 3 8
8 Elverum 5 14 2 1 11