bandeau handzone

Nantes se débloque enfin à la maison

Champion's League

mercredi 10 février 2021 - © François Dasriaux

 2 min 51 de lecture

Après 4 défaites de rang, la réception des Danois d’Aalborg a été enfin la bonne pour le HBC Nantes qui a décroché une très jolie victoire 38 à 29. Dominateurs de bout en bout du match, le H s’est même offert le luxe d’effacer les 8 buts concédés au match aller au Danemark. Très solides défensivement devant un Emil Nielsen « Nielsenien » et arrivant à être patients et lucides en attaque, les Nantais se sont peut-être offert le match référence en Ligue des Champions qui leur manquait depuis le début de saison.

C’est en ne loupant pas leur entame de match, à l’inverse de leur prestation face à Celje, que les Nantais vont se mettre sur les bons rails. Très dynamiques en attaque, mais sachant être suffisamment patients pour faire bouger la 6-0 très compacte d’Aalborg, ils vont y ajouter une belle efficacité aux tirs. Et pour en rajouter un peu sur des têtes blondes qui ne savaient pas trop où elles habitaient en ce début de match, la défense agressive et un Emil Nielsen d’entrée dans le bon timing sur les tirs de la base arrière d’Aalborg, donnaient les bons ballons à monter promptement avec un Dragan Pechmalbec très lucide dans la passe sur l’exercice. 5-1 au bout de 5 minutes, le temps mort danois était obligatoire et logique. Il va momentanément changer un peu les choses avec la mise en place du jeu à 7. Mais de façon trop épisodique pour que Nantes n’en tire finalement pas avantage. Une bonne reprise passé le premier quart d’heure, l’entrée d’Eduardo Gurbindo et Thibaud Briet, arrières plus dans la continuité de jeu que ne l’était Kiril Lazarov et Olivier Nyokas, va poser de vrais problèmes à Aalborg qui n’arrivait plus à arrêter la circulation de balle nantaise. Résultat, quand la balle va vite, que tous les joueurs sont dangereux, rapidement les espaces deviennent béants et il est presque facile de s’y engouffrer. Heureusement pour les Vikings que Mikael Aggefors sortait quelques ballons bien chauds sinon, l’addition serait vite devenue salée pour les visiteurs.

Le bonjour de « Gurbi »
Mais cette résistance de fin de première période va exploser sur le début de la seconde… La faute à un joueur de retour dans l’effectif nantais qui va montrer sur cette rencontre combien il avait manqué à l’équipe et son jeu tout au long de sa très grosse indisponibilité. Un certain Edouardo Gurbindo dit « Gurbi » qui va montrer en 15 minutes que son talent avait largement résisté à sa longue absence. Rendant le jeu fluide au possible, il va y rajouter quelques passes et en plus quelques prises d’intervalle magiques pour tuer définitivement la résistance danoise. 31-22 à la 45° , la messe était dite et Alberto Entrerrios va s’offrir, pour la première fois en Ligue des Champions, une ouverture totale de banc, et sans que cela n’entache la performance globale du groupe. Au final un +9 qui efface le -8 de l’aller ! On ne sait jamais, cela peut avoir son importance et un bon coup de boost au moral avant d’aller défier un certain Barca dans son antre du Palau Grana.

A Nantes (FRA), H Arena
Le mercredi 10 février à 20h45
Nantes HB - Aalborg Håndbold : 38 - 29 (Mi-temps : 18-14)
Arbitres : MM Horváth Péter et Marton Balázs (HON)
Evolution du score : 5-1 5°, 7-4 10°, 10-6 15°, 12-7 20°, 16-11 25°, 18-14 MT - 23-17 35°, 27-20 40°, 31-22 45°, 33-25 50°, 37-26 55°, 38-29 FT. 

Nantes se débloque enfin à la maison 

Champion's League

mercredi 10 février 2021 - © François Dasriaux

 2 min 51 de lecture

Après 4 défaites de rang, la réception des Danois d’Aalborg a été enfin la bonne pour le HBC Nantes qui a décroché une très jolie victoire 38 à 29. Dominateurs de bout en bout du match, le H s’est même offert le luxe d’effacer les 8 buts concédés au match aller au Danemark. Très solides défensivement devant un Emil Nielsen « Nielsenien » et arrivant à être patients et lucides en attaque, les Nantais se sont peut-être offert le match référence en Ligue des Champions qui leur manquait depuis le début de saison.

C’est en ne loupant pas leur entame de match, à l’inverse de leur prestation face à Celje, que les Nantais vont se mettre sur les bons rails. Très dynamiques en attaque, mais sachant être suffisamment patients pour faire bouger la 6-0 très compacte d’Aalborg, ils vont y ajouter une belle efficacité aux tirs. Et pour en rajouter un peu sur des têtes blondes qui ne savaient pas trop où elles habitaient en ce début de match, la défense agressive et un Emil Nielsen d’entrée dans le bon timing sur les tirs de la base arrière d’Aalborg, donnaient les bons ballons à monter promptement avec un Dragan Pechmalbec très lucide dans la passe sur l’exercice. 5-1 au bout de 5 minutes, le temps mort danois était obligatoire et logique. Il va momentanément changer un peu les choses avec la mise en place du jeu à 7. Mais de façon trop épisodique pour que Nantes n’en tire finalement pas avantage. Une bonne reprise passé le premier quart d’heure, l’entrée d’Eduardo Gurbindo et Thibaud Briet, arrières plus dans la continuité de jeu que ne l’était Kiril Lazarov et Olivier Nyokas, va poser de vrais problèmes à Aalborg qui n’arrivait plus à arrêter la circulation de balle nantaise. Résultat, quand la balle va vite, que tous les joueurs sont dangereux, rapidement les espaces deviennent béants et il est presque facile de s’y engouffrer. Heureusement pour les Vikings que Mikael Aggefors sortait quelques ballons bien chauds sinon, l’addition serait vite devenue salée pour les visiteurs.

Le bonjour de « Gurbi »
Mais cette résistance de fin de première période va exploser sur le début de la seconde… La faute à un joueur de retour dans l’effectif nantais qui va montrer sur cette rencontre combien il avait manqué à l’équipe et son jeu tout au long de sa très grosse indisponibilité. Un certain Edouardo Gurbindo dit « Gurbi » qui va montrer en 15 minutes que son talent avait largement résisté à sa longue absence. Rendant le jeu fluide au possible, il va y rajouter quelques passes et en plus quelques prises d’intervalle magiques pour tuer définitivement la résistance danoise. 31-22 à la 45° , la messe était dite et Alberto Entrerrios va s’offrir, pour la première fois en Ligue des Champions, une ouverture totale de banc, et sans que cela n’entache la performance globale du groupe. Au final un +9 qui efface le -8 de l’aller ! On ne sait jamais, cela peut avoir son importance et un bon coup de boost au moral avant d’aller défier un certain Barca dans son antre du Palau Grana.

A Nantes (FRA), H Arena
Le mercredi 10 février à 20h45
Nantes HB - Aalborg Håndbold : 38 - 29 (Mi-temps : 18-14)
Arbitres : MM Horváth Péter et Marton Balázs (HON)
Evolution du score : 5-1 5°, 7-4 10°, 10-6 15°, 12-7 20°, 16-11 25°, 18-14 MT - 23-17 35°, 27-20 40°, 31-22 45°, 33-25 50°, 37-26 55°, 38-29 FT. 

Dans la même rubrique

Champion's League
mardi 23 février 2021
  
Champion's League
mardi 23 février 2021
  
Champion's League
mercredi 17 février 2021
  
Champion's League
mercredi 17 février 2021
  
  1 2 3 4   

Le match

 mercredi 10 février 2021

Joueurs du match

 Top Joueur
Eval : 20 | Buts : 7 | Pd : 2 | Int : 1
 Top Gardien
Eval : 147 | Arr Tot : 46 / 46 (100 %)

Résultats de la dernière journée

Jour.  Equ Rec  Equ Vis  Score  Stats  Date 
#6 Kiel Veszprem 31 31 28/10/2020 20:00
#6 Barcelone Aalborg 42 33 29/10/2020 20:00
#6 Nantes Zagreb 30 28 23/02/2021 20:45
#6 Celje Zaporoshye 31 32 28/10/2020 20:00

Prochaine journée

Journée  Equ Rec  Equ Vis  Date 
#7 Kiel Barcelone 19/11/2020 18:45
#7 Nantes Celje 04/02/2021 20:45
#7 Aalborg Veszprem 18/11/2020 18:45
#7 Zagreb Zaporoshye 18/11/2020 20:45

Classement

Place Journée  Equipe  MJ  Vic  Nul  Déf 
1 Barcelone 24 12 12 0 0
2 Veszprem 17 12 8 1 3
3 Aalborg 12 12 6 0 6
4 Zaporoshye 12 11 6 0 5
5 Kiel 11 10 5 1 4
6 Nantes 10 12 5 0 7
7 Celje 6 11 3 0 8
8 Zagreb 0 12 0 0 12