bandeau handzone

Le combat a laissé des traces

Mondial

jeudi 28 janvier 2021 - © Yves Michel

 2 min 36 de lecture

Si le staff médical et les entraîneurs de l'équipe de France se laissent encore quelques heures de répit pour prendre une décision, la participation de Luka Karabatic et Timothey NGuessan à la suite du Mondial égyptien est plus qu'incertaine.

C'est le type de nuages qui vient assombrir un ciel qui tournait pourtant vers le bleu clair. Ce jeudi matin, veille de la demi-finale face à la Suède, le docteur Pierre Sébastien a participé au traditionnel point presse. Et même si le propos du médecin est mesuré, les nouvelles ne sont pas très bonnes. Elles concernent l'état physique de Timothey N'Guessan et de Luka Karabatic (photo de tête), sortis en cours de jeu face à la Hongrie. « Le combat de hier soir a laissé quelques traces, oui, confirme le doc'. Il y a plusieurs bobos et deux blessés un petit peu plus embêtants. Tout d'abord, Tim qui présente une lésion sur sa cuisse droite à un niveau un peu différent de ce qu'il avait (adducteurs) puisque cela avait bien guéri et Luka qui est touché aux abdominaux. Sans trahir de secrets, on est à l'heure actuelle, sur une argumentation clinique qui laisse à penser que cela va être difficile de les utiliser. Le véritable diagnostic échographique ne pourra véritablement tomber qu'au bout de 48h. A l'heure actuelle, toute décision thérapeutique n'est pas inéluctable. » Tout porte à croire que ni le Barcelonais, ni le Parisien ne sera aligné ce vendredi face aux Nordiques et même jusqu'à dimanche puisque quelle que soit l'issue de la confrontation, les Tricolores seront sollicités une dernière fois, soit pour la finale, soit pour le match pour la médaille de bronze.  S'ils doivent être remplacés, Guillaume Gille qui veut se laisser du temps, a précisé qu'il préfèrerait trouver des solutions au sein des 20 présents au Caire. Même si comme l'a confirmé Pierre Sébastien, il est encore temps au moins pour le rendez-vous dominical, de faire venir quelqu'un de France ou d'Espagne. Dès lors et comme cela s'est déroulé pour Rémi Desbonnet, un protocole sanitaire très strict devra être observé (un test PCR à la montée dans l'avion, un autre à l'arrivée à l'aéroport, un dernier avant d'entrer dans la bulle de l'hôtel avec des résultats une dizaine d'heures plus tard). Si pour Tim NGuessan qui avait déjà été blessé lors du match inaugural face à la Norvège, l'intégration de Jean Jacques Acquevillo est tout à fait probable, la question est posée quant à la substitution de Luka Karabatic si le forfait du Parisien devait être confirmé.  Un bref coup d'oeil sur la liste des 35 d'où peuvent être extraits des réservistes laisse apparaître sur le poste de pivot, les noms de Cédric Sorhaindo (Barcelone) et Dragan Pechmalbec (Nantes). Le 1er, on le sait a mis fin à sa carrière internationale mais s'il s'est bien remis de son mollet droit qui le faisait souffrir en novembre, pour une pige, on se dit que.... Le second compte trois sélections et était présent en début de stage à la maison du handball en décembre. Comme a insité le coach tricolore, aucune décision n'est encore prise. 

Le combat a laissé des traces  

Mondial

jeudi 28 janvier 2021 - © Yves Michel

 2 min 36 de lecture

Si le staff médical et les entraîneurs de l'équipe de France se laissent encore quelques heures de répit pour prendre une décision, la participation de Luka Karabatic et Timothey NGuessan à la suite du Mondial égyptien est plus qu'incertaine.

C'est le type de nuages qui vient assombrir un ciel qui tournait pourtant vers le bleu clair. Ce jeudi matin, veille de la demi-finale face à la Suède, le docteur Pierre Sébastien a participé au traditionnel point presse. Et même si le propos du médecin est mesuré, les nouvelles ne sont pas très bonnes. Elles concernent l'état physique de Timothey N'Guessan et de Luka Karabatic (photo de tête), sortis en cours de jeu face à la Hongrie. « Le combat de hier soir a laissé quelques traces, oui, confirme le doc'. Il y a plusieurs bobos et deux blessés un petit peu plus embêtants. Tout d'abord, Tim qui présente une lésion sur sa cuisse droite à un niveau un peu différent de ce qu'il avait (adducteurs) puisque cela avait bien guéri et Luka qui est touché aux abdominaux. Sans trahir de secrets, on est à l'heure actuelle, sur une argumentation clinique qui laisse à penser que cela va être difficile de les utiliser. Le véritable diagnostic échographique ne pourra véritablement tomber qu'au bout de 48h. A l'heure actuelle, toute décision thérapeutique n'est pas inéluctable. » Tout porte à croire que ni le Barcelonais, ni le Parisien ne sera aligné ce vendredi face aux Nordiques et même jusqu'à dimanche puisque quelle que soit l'issue de la confrontation, les Tricolores seront sollicités une dernière fois, soit pour la finale, soit pour le match pour la médaille de bronze.  S'ils doivent être remplacés, Guillaume Gille qui veut se laisser du temps, a précisé qu'il préfèrerait trouver des solutions au sein des 20 présents au Caire. Même si comme l'a confirmé Pierre Sébastien, il est encore temps au moins pour le rendez-vous dominical, de faire venir quelqu'un de France ou d'Espagne. Dès lors et comme cela s'est déroulé pour Rémi Desbonnet, un protocole sanitaire très strict devra être observé (un test PCR à la montée dans l'avion, un autre à l'arrivée à l'aéroport, un dernier avant d'entrer dans la bulle de l'hôtel avec des résultats une dizaine d'heures plus tard). Si pour Tim NGuessan qui avait déjà été blessé lors du match inaugural face à la Norvège, l'intégration de Jean Jacques Acquevillo est tout à fait probable, la question est posée quant à la substitution de Luka Karabatic si le forfait du Parisien devait être confirmé.  Un bref coup d'oeil sur la liste des 35 d'où peuvent être extraits des réservistes laisse apparaître sur le poste de pivot, les noms de Cédric Sorhaindo (Barcelone) et Dragan Pechmalbec (Nantes). Le 1er, on le sait a mis fin à sa carrière internationale mais s'il s'est bien remis de son mollet droit qui le faisait souffrir en novembre, pour une pige, on se dit que.... Le second compte trois sélections et était présent en début de stage à la maison du handball en décembre. Comme a insité le coach tricolore, aucune décision n'est encore prise. 

Dans la même rubrique

Mondial
dimanche 31 janvier 2021
  
Mondial
dimanche 31 janvier 2021
  
Mondial
vendredi 29 janvier 2021
  
  1 2 3 4