bandeau handzone

Les entraîneurs tchèques victimes collatérales de la Covid-19

Mondial

vendredi 22 janvier 2021 - © Yves Michel

 2 min 9 de lecture

Daniel Kubes et Jan Filip, les deux coaches de la République Tchèque ont été démis de leurs fonctions. On leur reproche de ne pas avoir suffisamment entouré la sélection nationale des précautions nécessaires face à la pandémie de la Covid-19. Décimée par le virus, la République Tchèque avait du déclarer forfait juste avant le début du Mondial en Égypte.

A peine deux jours avant le début du championnat du monde en Égypte, l'équipe de la République Tchèque était obligée de renoncer à participer à la compétition. La Covid-19 a décimé une grande partie de l'effectif. Au total, douze joueurs et une partie du staff technique dont un des entraîneurs, l'ancien international actuel coach de Nordhorn en Allemagne, Daniel Kubes. En Égypte, les Tchèques ont été remplacés par la Macédoine du Nord. Cela faisait 6 ans que les partenaires de Martin Galia, le gardien de buts quadragénaire ne s'étaient pas qualifiés pour un Mondial, ils avaient pourtant terminé 6ème de l'Euro 2018. 

Ce forfait a suscité quelques remous dans le pays et la sanction la plus inattendue est tombée : les deux sélectionneurs Daniel Kubes et Jan Filip sont limogés (ils étaient en place depuis l'été 2014) et par solidarité, le président de la Fédération ainsi que deux hauts membres de l'encadrement ont démissionné. La raison ? Des négligences dans la préparation qui ont conduit à une propagation de la pandémie. L'équipe nationale s'est réunie entre Noël et Jour de l'An afin de préparer ses deux rencontres de qualifications pour l'Euro 2022 contre les Îles Féroé. Sauf que des 1ers cas ont été relevés et les deux confrontations n'ont pu avoir lieu. 
L'erreur qu'aurait commise le staff est d'avoir renvoyé les joueurs dans leur foyer pour passer le réveillon de la St Sylvestre. Il est reproché aux encadrants de ne pas avoir créé une bulle comme l'ont fait par exemple les Français. Le limogeage des deux techniciens, figures du handball tchèque est diversement commenté. Tout est à reconstruire à la tête de la Fédération et de la sélection. 

Certains regards se tournent vers Kiel et son coach Filip Jicha qui vient de remporter la Ligue des Champions. Rien n'est moins sûr que l'ancienne gloire nationale accepte ce nouveau défi. On pense dès lors à Karel Nocar qui était manager général de la République Tchèque en 2018 lors de l'Euro si bien négocié en Croatie. L'ancien couteau suisse chambérien a depuis, pris ses distances mais pourrait revenir aux affaires, conforté dans ses fonctions. Une décision doit être prise d'ici le mois de juin.   

Les entraîneurs tchèques victimes collatérales de la Covid-19 

Mondial

vendredi 22 janvier 2021 - © Yves Michel

 2 min 9 de lecture

Daniel Kubes et Jan Filip, les deux coaches de la République Tchèque ont été démis de leurs fonctions. On leur reproche de ne pas avoir suffisamment entouré la sélection nationale des précautions nécessaires face à la pandémie de la Covid-19. Décimée par le virus, la République Tchèque avait du déclarer forfait juste avant le début du Mondial en Égypte.

A peine deux jours avant le début du championnat du monde en Égypte, l'équipe de la République Tchèque était obligée de renoncer à participer à la compétition. La Covid-19 a décimé une grande partie de l'effectif. Au total, douze joueurs et une partie du staff technique dont un des entraîneurs, l'ancien international actuel coach de Nordhorn en Allemagne, Daniel Kubes. En Égypte, les Tchèques ont été remplacés par la Macédoine du Nord. Cela faisait 6 ans que les partenaires de Martin Galia, le gardien de buts quadragénaire ne s'étaient pas qualifiés pour un Mondial, ils avaient pourtant terminé 6ème de l'Euro 2018. 

Ce forfait a suscité quelques remous dans le pays et la sanction la plus inattendue est tombée : les deux sélectionneurs Daniel Kubes et Jan Filip sont limogés (ils étaient en place depuis l'été 2014) et par solidarité, le président de la Fédération ainsi que deux hauts membres de l'encadrement ont démissionné. La raison ? Des négligences dans la préparation qui ont conduit à une propagation de la pandémie. L'équipe nationale s'est réunie entre Noël et Jour de l'An afin de préparer ses deux rencontres de qualifications pour l'Euro 2022 contre les Îles Féroé. Sauf que des 1ers cas ont été relevés et les deux confrontations n'ont pu avoir lieu. 
L'erreur qu'aurait commise le staff est d'avoir renvoyé les joueurs dans leur foyer pour passer le réveillon de la St Sylvestre. Il est reproché aux encadrants de ne pas avoir créé une bulle comme l'ont fait par exemple les Français. Le limogeage des deux techniciens, figures du handball tchèque est diversement commenté. Tout est à reconstruire à la tête de la Fédération et de la sélection. 

Certains regards se tournent vers Kiel et son coach Filip Jicha qui vient de remporter la Ligue des Champions. Rien n'est moins sûr que l'ancienne gloire nationale accepte ce nouveau défi. On pense dès lors à Karel Nocar qui était manager général de la République Tchèque en 2018 lors de l'Euro si bien négocié en Croatie. L'ancien couteau suisse chambérien a depuis, pris ses distances mais pourrait revenir aux affaires, conforté dans ses fonctions. Une décision doit être prise d'ici le mois de juin.   

Dans la même rubrique

Mondial
dimanche 31 janvier 2021
  
Mondial
dimanche 31 janvier 2021
  
Mondial
vendredi 29 janvier 2021
  
  1 2 3 4