bandeau handzone

Brest se sort d’un sacré bourbier !

Champion's League

dimanche 17 janvier 2021 - © François Dasriaux

 3 min 2 de lecture

Avec la réception de Buducnost et sa très bonne santé actuelle , le Brest BH pensait faire un pas de plus vers une qualification tranquille en empochant les 2 points du match. C’est tout le contraire qui s’est déroulé à l’Arena, pendant 58 minutes, les Monténégrines ont mené le bal et même très largement. Mal dans son jeu, dans sa défense et dans ses shoot, Brest a tout de même trouvé les ressources pour arracher un nul 28 partout qui sur un malentendu aurait même pu se transformer en victoire. Mais là, on aurait parlé de miracle absolu.


Diable que les Brestoises auront souffert dans cette rencontre ! Mal parties, elles vont d’entrée, se heurter à Barbara Arenhart dans les buts de Buducnost. Pas assez joueuses, prenant des tirs trop simplistes, les Bretonnes balbutiaient à la finition et pendant ce temps-là, les coéquipières d’Alisson Pineau s’installaient dans leur match. Un jeu fait de changement de rythme, des montées de balle à 100 à l’heure suite aux arrêts de leur gardienne et un jeu placé patient, tranquille, à la Monténégrine quoi... et avec le plus souvent une solution pivot trouvée. Dans le domaine, la paire du jour, Ema Ramusovic et Nikolina Vukcevic va en faire voir de toutes les couleurs aux postes 3 du BBH parfaitement alimentée par Itana Grbic ou Alisson Pineau. Du coup Buducnost se baladait devant au score et Brest ramait pour tenter de recoller. La fin de ma première période va même virer un peu à la catastrophe avec un coup de sifflet final avec pas moins de 7 buts de retard. Ana Gros ne trouvait pas les bons espaces et les bons impacts. Djurdjina Jaukovic se faisait trop souvent bloquer par ses anciennes partenaires, résultat 11 buts marqués et 18 encaissés !

 

Clairement il fallait changer beaucoup de choses côté Brest. Retrouver une Sandra Toft souveraine car le BBH jouait toujours sans Cléopâtre Darleux. Arriver à faire avec l’absence aussi de Kadidiatou Niakate sur la base arrière et se lancer dans une opération « Oublie que tu n’as plus aucune chance et fonce ! » Et c’est bien ce que vont faire les Brestoises. D’entrée elles vont résorber presque la moitié de leur déficit et même si cela va ensuite un peu coincer de nouveau en attaque, la chanson ne se jouait pas sur le même ton côté défensif. Sandra Toft était revenue aux affaires après un bref intermède d’Agathe Quiniou. Un bloc central qui enfin, repousse les pivots adverses et du jeu sur grand espace qui fait oublier les errements en attaque placée. Brest va se battre, Brest va courir, Brest va forcer la réussite et peu à peu revenir sur les basques de Buducnost et même égaliser. Sauf qu’Alicia Toublanc sur le jet de 7 mètres du +1 va trouver Barbara Arenhart sur son chemin et les Monténégrines vont arriver à reprendre un petit avantage. Ce + 1 Brest va enfin l’obtenir à la 59° sur une montée de balle rageuse signée Pauline Coatanea. Mais il restait suffisamment de temps pour que cette diablesse de Jovanka Radicevíc ne trouve le coin long sur un tir quasi sans angle à l’aile droite pour remettre tout le monde à 28 partout quasiment sur le gong final.



A Brest (FRA), Arena Brest
Le dimanche 17 janvier à 16h00
Brest BH - Buducnost : 28 - 28 (Mi-temps : 11-18)
Arbitres : MMES Papamattheou Ioanna et Christidi Ioanna (GRE)
Evolution du score : 2-3 5°, 4-5 10°, 5-8 15°, 7-11 20°, 10-15 25°, 11-18 MT - 16-20 35°, 19-23 40°, 21-25 45°, 25-26 50°, 26-27 55°, 28-28 FT.

 

Le diaporama du match par Patricia Merer 

Brest se sort d’un sacré bourbier ! 

Champion's League

dimanche 17 janvier 2021 - © François Dasriaux

 3 min 2 de lecture

Avec la réception de Buducnost et sa très bonne santé actuelle , le Brest BH pensait faire un pas de plus vers une qualification tranquille en empochant les 2 points du match. C’est tout le contraire qui s’est déroulé à l’Arena, pendant 58 minutes, les Monténégrines ont mené le bal et même très largement. Mal dans son jeu, dans sa défense et dans ses shoot, Brest a tout de même trouvé les ressources pour arracher un nul 28 partout qui sur un malentendu aurait même pu se transformer en victoire. Mais là, on aurait parlé de miracle absolu.


Diable que les Brestoises auront souffert dans cette rencontre ! Mal parties, elles vont d’entrée, se heurter à Barbara Arenhart dans les buts de Buducnost. Pas assez joueuses, prenant des tirs trop simplistes, les Bretonnes balbutiaient à la finition et pendant ce temps-là, les coéquipières d’Alisson Pineau s’installaient dans leur match. Un jeu fait de changement de rythme, des montées de balle à 100 à l’heure suite aux arrêts de leur gardienne et un jeu placé patient, tranquille, à la Monténégrine quoi... et avec le plus souvent une solution pivot trouvée. Dans le domaine, la paire du jour, Ema Ramusovic et Nikolina Vukcevic va en faire voir de toutes les couleurs aux postes 3 du BBH parfaitement alimentée par Itana Grbic ou Alisson Pineau. Du coup Buducnost se baladait devant au score et Brest ramait pour tenter de recoller. La fin de ma première période va même virer un peu à la catastrophe avec un coup de sifflet final avec pas moins de 7 buts de retard. Ana Gros ne trouvait pas les bons espaces et les bons impacts. Djurdjina Jaukovic se faisait trop souvent bloquer par ses anciennes partenaires, résultat 11 buts marqués et 18 encaissés !

 

Clairement il fallait changer beaucoup de choses côté Brest. Retrouver une Sandra Toft souveraine car le BBH jouait toujours sans Cléopâtre Darleux. Arriver à faire avec l’absence aussi de Kadidiatou Niakate sur la base arrière et se lancer dans une opération « Oublie que tu n’as plus aucune chance et fonce ! » Et c’est bien ce que vont faire les Brestoises. D’entrée elles vont résorber presque la moitié de leur déficit et même si cela va ensuite un peu coincer de nouveau en attaque, la chanson ne se jouait pas sur le même ton côté défensif. Sandra Toft était revenue aux affaires après un bref intermède d’Agathe Quiniou. Un bloc central qui enfin, repousse les pivots adverses et du jeu sur grand espace qui fait oublier les errements en attaque placée. Brest va se battre, Brest va courir, Brest va forcer la réussite et peu à peu revenir sur les basques de Buducnost et même égaliser. Sauf qu’Alicia Toublanc sur le jet de 7 mètres du +1 va trouver Barbara Arenhart sur son chemin et les Monténégrines vont arriver à reprendre un petit avantage. Ce + 1 Brest va enfin l’obtenir à la 59° sur une montée de balle rageuse signée Pauline Coatanea. Mais il restait suffisamment de temps pour que cette diablesse de Jovanka Radicevíc ne trouve le coin long sur un tir quasi sans angle à l’aile droite pour remettre tout le monde à 28 partout quasiment sur le gong final.



A Brest (FRA), Arena Brest
Le dimanche 17 janvier à 16h00
Brest BH - Buducnost : 28 - 28 (Mi-temps : 11-18)
Arbitres : MMES Papamattheou Ioanna et Christidi Ioanna (GRE)
Evolution du score : 2-3 5°, 4-5 10°, 5-8 15°, 7-11 20°, 10-15 25°, 11-18 MT - 16-20 35°, 19-23 40°, 21-25 45°, 25-26 50°, 26-27 55°, 28-28 FT.

 

Le diaporama du match par Patricia Merer 

Dans la même rubrique

Champion's League
mardi 2 mars 2021
  
Champion's League
vendredi 26 février 2021
  
Champion's League
jeudi 25 février 2021
  
Champion's League
mardi 23 février 2021
  
Champion's League
mardi 23 février 2021
  
  1 2 3 4   

Le match

 dimanche 17 janvier 2021

Joueurs du match

 Top Joueur
Eval : 16 | Buts : 5 | Pd : 0 | Int : 3
 Top Gardien
Eval : 7 | Arr Tot : 12 / 36 (33,3 %)

Résultats de la dernière journée

Jour.  Equ Rec  Equ Vis  Score  Stats  Date 
#14 Gyor CSKA Moscou 31 24 13/02/2021 18:00
#14 Buducnost Koprivnica 33 26 13/02/2021 18:00
#14 Valcea Brest 10 0 Reporté
#14 Dortmund F Odense 32 24 14/02/2021 16:00

Prochaine journée

Journée  Equ Rec  Equ Vis  Date 
Aucune journée supplémentaire

Classement

Place Journée  Equipe  MJ  Vic  Nul  Déf 
1 Gyor 24 14 10 4 0
2 CSKA Moscou 23 14 11 1 2
3 Brest 17 14 6 5 3
4 Odense 13 14 6 1 7
5 Buducnost 12 14 5 2 7
6 Valcea 10 14 5 0 9
7 Dortmund F 9 14 4 1 9
8 Koprivnica 4 14 2 0 12