bandeau handzone

CM U20F : des Françaises de plus en plus séduisantes !

Mondial

mardi 25 juin 2024 - © Yves Michel

 3 min 32 de lecture

La démonstration continue et ceux qui les suivent, se régalent. L'aérienne Manon Errard et ses partenaires persistent dans leur sans faute. Ce mardi, elles ont nettement battu la Suède (28-22) qui n'a réagi que sporadiquement. Ce 5ème succès consécutif permet aux Tricolores de terminer 1ères de leur groupe dans ce Tour Principal. Jeudi, elles seront à l'épreuve de la Suisse en quarts de finale du Mondial.

Il est de plus en plus plaisant de voir les Françaises évoluer. Elles avalent les unes après les autres, les équipes qui leur font face et surtout, elles montent en puissance. 

Elles sont parfaitement entrées dans leur confrontation face à la Suède. Dans le sillage d’Alix Tignon encore une fois déterminante et autoritaire. Le turn-over effectué sur ce poste depuis l’entame de ce Mondial par le staff tricolore est aussi judicieux qu’homogène. Les relances de la gardienne brestoise après les ballons gagnés par sa défense ou ses face-à-face avec l’infortunée Lönnegren ont désorganisé une équipe nordique peu disciplinée sur le repli. Concrétisation à la marque, les joueuses d’Eric Baradat ont réalisé un 1er break (4-7) avant l’entame du 1er quart d’heure. Comme c’est devenu une habitude dans ces rencontres qu’elles dominent de la tête et des épaules, elles vont connaître une légère alerte avec des pertes de balle, un manque de conviction dans le tir, un excès fe précipitation et des Suédoises qui vont refaire une partie de leur retard. Si les intentions en attaque et la finition vont laisser à désirer, la défense elle, ne va pas faillir. L’alignement est une satisfaction depuis le début de la compétition. Peu avant la pause, les Françaises vont parvenir à remettre de la distance (11-14). 

En supériorité numérique à la reprise, les Nordiques vont profiter du manque de réussite de l’attaque française qui ne va inscrire son 1er but dans le second acte qu’après quatre minutes. Une éternité que Manon Errard, impeccable dans la transition va enfin rompre. Pour autant, la Suède va continuer sur sa lancée en insistant sur le 7 contre 6. L’explosivité de la gauchère de Sävehof Théa Kylberg, la renaissance de Lönnegren et les parades d’Ida Wall vont permettre d’inverser la tendance (16-17 à la 38è). De courte durée puisque grâce à deux ballons volés par Nina Dury et aux impacts d’Alice Monteillet (qui terminera son œuvre de l’après-midi en trombe), les Bleuettes vont reprendre les commandes. Elles ne les quitteront plus. Et l’écart ne va cesser d’augmenter. La Suède sans solution dans cette fin de rencontre, va se résigner à accepter le verdict. (22-28). 

Jeudi, les deux formations se retrouveront séparément en quarts de finale. La France hérite de la Suisse. Un adversaire qu’elle connait parfaitement et qu’elle a affronté à trois reprises depuis l’Euro l’été dernier en Roumanie. Dans la phase ultime de classement où elle s’était largement imposée (38-29) et il y a trois mois, de l'autre côté des Alpes avec deux confrontations. La 1ère remportée par les Helvètes (28-26), la seconde par la France (30-24). Dans deux jours, les compteurs seront remis à zéro. Mais avec toute cette sérénité qui se dégage du groupe, on ne voit pas ce qui pourrait lui faire rater le carré final.  
 
A Skopje (Mac), Sport Centre Jane Sandanski, Tour Principal
Suède – France         22-28  (MT : 11-14)
Arbitres : Danielo Bozhinovski & Viktor Nachevski (Macédoine du nord)
Evolution du score : 3-2 (5) 4-5 (10) 5-8 (15) 7-9 (20) 10-12 (25) 11-14 (MT) 14-15 (35) 17-19 (40) 18-21 (45) 21-24 (50) 22-27 (55) 22-28 (FIN)

France : Lehuault-Parc (1 ar./3) Tignon (8 ar./28) – Errard (5/5) Karamoko (0/1) Tuccella (0/1) Texier (1/2 dt 0/1 à 7m) Sissoko Dabo (2/6) Dury (4/4) Monteillet (4/7) Borg E. (0/5) Perret (5/6 dt 1/1 à 7m) Mbata (0/1) Colinot (2/2) Genyah, Pintat (2/4) Borg L. (3/6)

 QUARTS DE FINALE  Jeudi 27 Juin

 18h00

HONGRIE

ISLANDE

 18h00

PAYS BAS

SUEDE

 20h30

PORTUGAL

DANEMARK

 20h30

FRANCE

SUISSE

CM U20F : des Françaises de plus en plus séduisantes !  

Mondial

mardi 25 juin 2024 - © Yves Michel

 3 min 32 de lecture

La démonstration continue et ceux qui les suivent, se régalent. L'aérienne Manon Errard et ses partenaires persistent dans leur sans faute. Ce mardi, elles ont nettement battu la Suède (28-22) qui n'a réagi que sporadiquement. Ce 5ème succès consécutif permet aux Tricolores de terminer 1ères de leur groupe dans ce Tour Principal. Jeudi, elles seront à l'épreuve de la Suisse en quarts de finale du Mondial.

Il est de plus en plus plaisant de voir les Françaises évoluer. Elles avalent les unes après les autres, les équipes qui leur font face et surtout, elles montent en puissance. 

Elles sont parfaitement entrées dans leur confrontation face à la Suède. Dans le sillage d’Alix Tignon encore une fois déterminante et autoritaire. Le turn-over effectué sur ce poste depuis l’entame de ce Mondial par le staff tricolore est aussi judicieux qu’homogène. Les relances de la gardienne brestoise après les ballons gagnés par sa défense ou ses face-à-face avec l’infortunée Lönnegren ont désorganisé une équipe nordique peu disciplinée sur le repli. Concrétisation à la marque, les joueuses d’Eric Baradat ont réalisé un 1er break (4-7) avant l’entame du 1er quart d’heure. Comme c’est devenu une habitude dans ces rencontres qu’elles dominent de la tête et des épaules, elles vont connaître une légère alerte avec des pertes de balle, un manque de conviction dans le tir, un excès fe précipitation et des Suédoises qui vont refaire une partie de leur retard. Si les intentions en attaque et la finition vont laisser à désirer, la défense elle, ne va pas faillir. L’alignement est une satisfaction depuis le début de la compétition. Peu avant la pause, les Françaises vont parvenir à remettre de la distance (11-14). 

En supériorité numérique à la reprise, les Nordiques vont profiter du manque de réussite de l’attaque française qui ne va inscrire son 1er but dans le second acte qu’après quatre minutes. Une éternité que Manon Errard, impeccable dans la transition va enfin rompre. Pour autant, la Suède va continuer sur sa lancée en insistant sur le 7 contre 6. L’explosivité de la gauchère de Sävehof Théa Kylberg, la renaissance de Lönnegren et les parades d’Ida Wall vont permettre d’inverser la tendance (16-17 à la 38è). De courte durée puisque grâce à deux ballons volés par Nina Dury et aux impacts d’Alice Monteillet (qui terminera son œuvre de l’après-midi en trombe), les Bleuettes vont reprendre les commandes. Elles ne les quitteront plus. Et l’écart ne va cesser d’augmenter. La Suède sans solution dans cette fin de rencontre, va se résigner à accepter le verdict. (22-28). 

Jeudi, les deux formations se retrouveront séparément en quarts de finale. La France hérite de la Suisse. Un adversaire qu’elle connait parfaitement et qu’elle a affronté à trois reprises depuis l’Euro l’été dernier en Roumanie. Dans la phase ultime de classement où elle s’était largement imposée (38-29) et il y a trois mois, de l'autre côté des Alpes avec deux confrontations. La 1ère remportée par les Helvètes (28-26), la seconde par la France (30-24). Dans deux jours, les compteurs seront remis à zéro. Mais avec toute cette sérénité qui se dégage du groupe, on ne voit pas ce qui pourrait lui faire rater le carré final.  
 
A Skopje (Mac), Sport Centre Jane Sandanski, Tour Principal
Suède – France         22-28  (MT : 11-14)
Arbitres : Danielo Bozhinovski & Viktor Nachevski (Macédoine du nord)
Evolution du score : 3-2 (5) 4-5 (10) 5-8 (15) 7-9 (20) 10-12 (25) 11-14 (MT) 14-15 (35) 17-19 (40) 18-21 (45) 21-24 (50) 22-27 (55) 22-28 (FIN)

France : Lehuault-Parc (1 ar./3) Tignon (8 ar./28) – Errard (5/5) Karamoko (0/1) Tuccella (0/1) Texier (1/2 dt 0/1 à 7m) Sissoko Dabo (2/6) Dury (4/4) Monteillet (4/7) Borg E. (0/5) Perret (5/6 dt 1/1 à 7m) Mbata (0/1) Colinot (2/2) Genyah, Pintat (2/4) Borg L. (3/6)

 QUARTS DE FINALE  Jeudi 27 Juin

 18h00

HONGRIE

ISLANDE

 18h00

PAYS BAS

SUEDE

 20h30

PORTUGAL

DANEMARK

 20h30

FRANCE

SUISSE

Dans la même rubrique