bandeau handzone

Evron en roue libre !

Coupe de France

samedi 20 avril 2024 - © Yves Michel

 1 min 48 de lecture

Face à une équipe de Beaurepaire qui a cultivé la transparence, Evron remporte la finale de la coupe de France régionale féminine (25-17). Le match a été à sens unique pour les Mayennaises tant l'adversaire a montré ses limites.

C'est sans doute la finale la plus insipide et la moins spectaculaire proposée à une Arena de Bercy déjà bien garnie juste avant d'accueillir l'affiche de la soirée entre Nantes et le PSG. 

Evron a remporté cette finale régionale féminine sans trop forcer son talent mais en réalisant une prestation très sérieuse. Et pourtant cette saison, Beaurepaire caracole en tête de sa poule en Nationale 3 et entrevoit l'accession avec sérénité. Être invaincu en championnat ne garantit pas le totem d'immunité en coupe. Le scénario est classique. Une accumulation de pertes de balle, un adversaire parfaitement à l'aise sur grand espace, l'évolution du score a été fatale aux joueuses de l'Isère. Elles ont inscrit leur 1er but en moins de deux minutes, elles ont dû en attendre dix de plus pour tromper la vigilance de l'excellente Célia Moris. Celle qui a fait son apprentissage et forgé son talent en Gironde (Mérignac, Mios) a été déterminante dans ce début de rencontre. En imposant son rythme et en excellant dans tous les secteurs, Evron a peu à peu pris le large (3-8 à la 21è) et a maintenu ces cinq longueurs jusqu'à la pause (6-11). Trop d'échecs au tir, trop de ballons laissés en chemin, Beaurepaire ne pouvait pas connaître pire. Et pourtant, la seconde période va confirmer le malaise de cette formation qui n'a plus été préparée à être bousculée depuis le début de la saison. L'avance des Mayennaises n'a fait que s'accentuer (8-16 à la 40è) avec une Célia Moris taille patron. Il n'y a eu aucun sursaut d'orgueil des Iseranes qui ne doivent nourrir aucun regret. Elles sont totalement passées à côté de leur sujet. Tant mieux pour Evron ! Score final: 17-25. Sans commentaire. Le combat était trop inégal. La saison est exemplaire pour les Mayennaises... la coupe de France et l'accession en N2. 

Le diaporama de Beaurepaire - Evron par Lorie Couvillers 

Evron en roue libre !  

Coupe de France

samedi 20 avril 2024 - © Yves Michel

 1 min 48 de lecture

Face à une équipe de Beaurepaire qui a cultivé la transparence, Evron remporte la finale de la coupe de France régionale féminine (25-17). Le match a été à sens unique pour les Mayennaises tant l'adversaire a montré ses limites.

C'est sans doute la finale la plus insipide et la moins spectaculaire proposée à une Arena de Bercy déjà bien garnie juste avant d'accueillir l'affiche de la soirée entre Nantes et le PSG. 

Evron a remporté cette finale régionale féminine sans trop forcer son talent mais en réalisant une prestation très sérieuse. Et pourtant cette saison, Beaurepaire caracole en tête de sa poule en Nationale 3 et entrevoit l'accession avec sérénité. Être invaincu en championnat ne garantit pas le totem d'immunité en coupe. Le scénario est classique. Une accumulation de pertes de balle, un adversaire parfaitement à l'aise sur grand espace, l'évolution du score a été fatale aux joueuses de l'Isère. Elles ont inscrit leur 1er but en moins de deux minutes, elles ont dû en attendre dix de plus pour tromper la vigilance de l'excellente Célia Moris. Celle qui a fait son apprentissage et forgé son talent en Gironde (Mérignac, Mios) a été déterminante dans ce début de rencontre. En imposant son rythme et en excellant dans tous les secteurs, Evron a peu à peu pris le large (3-8 à la 21è) et a maintenu ces cinq longueurs jusqu'à la pause (6-11). Trop d'échecs au tir, trop de ballons laissés en chemin, Beaurepaire ne pouvait pas connaître pire. Et pourtant, la seconde période va confirmer le malaise de cette formation qui n'a plus été préparée à être bousculée depuis le début de la saison. L'avance des Mayennaises n'a fait que s'accentuer (8-16 à la 40è) avec une Célia Moris taille patron. Il n'y a eu aucun sursaut d'orgueil des Iseranes qui ne doivent nourrir aucun regret. Elles sont totalement passées à côté de leur sujet. Tant mieux pour Evron ! Score final: 17-25. Sans commentaire. Le combat était trop inégal. La saison est exemplaire pour les Mayennaises... la coupe de France et l'accession en N2. 

Le diaporama de Beaurepaire - Evron par Lorie Couvillers 

Dans la même rubrique

Coupe de France
samedi 6 juillet 2024
  
Coupe de France
samedi 18 mai 2024
  
Coupe de France
jeudi 16 mai 2024
  
Coupe de France
samedi 20 avril 2024
  
Coupe de France
samedi 20 avril 2024
  
  1 2 3 4