bandeau handzone

La folle soirée de Benjamin Richert

LMSL

samedi 10 février 2024 - © Yves Michel

 1 min 25 de lecture

Benjamin Richert se rappellera longtemps de cette soirée du 10 février 2024. Face à Créteil, l'ailier droit de Chambéry a inscrit 19 buts, établissant ainsi un record absolu dans un match de championnat de D1 masculine.

Il y avait jusque-là les 17 buts inscrits au cours d'une seule soirée par le Tunisien de Toulouse Anouar Ayed (en novembre 2004 contre St Raphaël) ou Raphaël Caucheteux, le canonnier raphaélois (en avril 2017 contre Saran) mais on en était resté là. Et puis comme un éclair, Benjamin Richert est venu dépoussiérer le record. Ce samedi soir, l'ailier droit chambérien s'est senti pousser des ailes face à un club qui avant de signer son 1er contrat pro en Savoie, l'avait accueilli durant deux saisons (entre 2016 et 2018). Dix neuf buts en soixante minutes soit près de la moitié des réalisations de sa formation qui s'est imposée au forceps face à Créteil (39-40). "Benji" s'était illustré en 1ère période, obligeant le speaker de Robert Oubron, à citer 11 fois son nom. Il a récidivé à 8 reprises au retour des vestiaires. 25 tirs tentés, 19 réussis (dont 6/8 à 7 mètres), le carton est presque plein. Du coup, même si depuis le début de la saison, celui qui appartient à la génération 98-99 sacrée championne du monde U21 s'était fait plus discret qu'à l'accoutumée (malgré un 10/10 contre Dijon ou un 10/12 face à Aix), cette performance d'un soir le replace dans le top 8 des meilleurs marqueurs de Starligue avec un total de 87 unités. Loin encore du Polonais du PSG Kamil Syprzak (113) et du Serbe de Toulouse Nemanja Ilic (111). Mais sur sa lancée, il pourrait bien les rattraper. 

La folle soirée de Benjamin Richert 

LMSL

samedi 10 février 2024 - © Yves Michel

 1 min 25 de lecture

Benjamin Richert se rappellera longtemps de cette soirée du 10 février 2024. Face à Créteil, l'ailier droit de Chambéry a inscrit 19 buts, établissant ainsi un record absolu dans un match de championnat de D1 masculine.

Il y avait jusque-là les 17 buts inscrits au cours d'une seule soirée par le Tunisien de Toulouse Anouar Ayed (en novembre 2004 contre St Raphaël) ou Raphaël Caucheteux, le canonnier raphaélois (en avril 2017 contre Saran) mais on en était resté là. Et puis comme un éclair, Benjamin Richert est venu dépoussiérer le record. Ce samedi soir, l'ailier droit chambérien s'est senti pousser des ailes face à un club qui avant de signer son 1er contrat pro en Savoie, l'avait accueilli durant deux saisons (entre 2016 et 2018). Dix neuf buts en soixante minutes soit près de la moitié des réalisations de sa formation qui s'est imposée au forceps face à Créteil (39-40). "Benji" s'était illustré en 1ère période, obligeant le speaker de Robert Oubron, à citer 11 fois son nom. Il a récidivé à 8 reprises au retour des vestiaires. 25 tirs tentés, 19 réussis (dont 6/8 à 7 mètres), le carton est presque plein. Du coup, même si depuis le début de la saison, celui qui appartient à la génération 98-99 sacrée championne du monde U21 s'était fait plus discret qu'à l'accoutumée (malgré un 10/10 contre Dijon ou un 10/12 face à Aix), cette performance d'un soir le replace dans le top 8 des meilleurs marqueurs de Starligue avec un total de 87 unités. Loin encore du Polonais du PSG Kamil Syprzak (113) et du Serbe de Toulouse Nemanja Ilic (111). Mais sur sa lancée, il pourrait bien les rattraper.