bandeau handzone

Kyllian Villeminot… l’aventure s’écrit toujours à Montpellier

LMSL

vendredi 9 février 2024 - © Yves Michel

 2 min 53 de lecture

C’était une des priorités du président Julien Deljarry. Avant même la fin de son contrat qui courait jusqu’en juin 2025, Kyllian Villeminot a décidé de rester fidèle à Montpellier au-delà de cette échéance. Le demi-centre portera les couleurs du MHB jusqu’en 2028.

En intégrant le centre de formation du MHB à 17 ans, Kyllian Villeminot ne se doutait sans doute pas qu’il défendrait les mêmes couleurs neuf ans plus tard. Et l’aventure qui en 2013, avait été prolongée de deux saisons supplémentaires, n’est pas prête à se terminer. Ce vendredi, quelques heures avant le coup d’envoi du match face à Ivry, Julien Deljarry en a profité pour annoncer qu’un accord avait été trouvé avec son demi-centre. Kyllian Villeminot a paraphé un nouveau contrat qui le lie au club héraultais jusqu’en 2028. « C’est une immense fierté pour nous et cela prouve qu’on construit le club sur les prochaines années, s'est réjoui le président montpelliérain. Il est et sera l’élément central de notre équipe. »

Depuis plusieurs saisons, Kyllian Villeminot fait partie de l’ADN du MHB. « Cette prolongation est pour moi comme une évidence parce qu'on partage les mêmes valeurs avec le club. Quand j’étais enfant, je regardais le MHB à la télévision, c'était mon club favori. Je continue à grandir avec Montpellier et c'est ce dont j'ai toujours voulu. Je remercie le président pour sa confiance, l’équipe et le staff pour m’avoir poussé durant toutes ces années. Il reste beaucoup d’échéances à venir.» Après avoir intégré le centre de formation (en 2015), il n’a pas attendu très longtemps pour gagner la confiance de Patrice Canayer qui l’a utilisé quelques mois plus tard avec les professionnels. Groupe qu’il n’a plus quitté tout en suivant un apprentissage intensif au sein de l’Academy. A cette époque, il est aussi un des leaders de la génération dorée des 98-99. Aux côtés de Dylan Nahi, Elohim Prandi et autre Julien Bos, il gagnera tout ou presque avec l’équipe de France Jeunes. Seul l’Euro U20 en Slovénie leur échappera. Ils se contenteront d’une médaille d’argent. L’été suivant, c’est la consécration ultime avec la plus haute marche du podium au Mondial de la catégorie en Espagne. 

Au MHB, sa progression et ses responsabilités ont été exponentielles. Car si l’intéressé sait organiser le jeu, il est aussi un redoutable buteur. Il l’a prouvé en Starligue. 60 réalisations en 2021, 93 en 2022, 105 en juin dernier. Cette saison, il repartait sur les mêmes standards avec 52 buts jusqu’au 16 décembre lors de l’avant-dernière journée de la phase aller à Toulouse. Ce soir-là, il avait rajouté trois nouvelles réalisations à son actif avant de se blesser au tendon d’Achille gauche. Stoppé en plein vol… La punition est sévère… Indisponibilité pour une durée de 6 à 8 mois… Saison terminée. 

Le coup a été rude mais avec un avenir qui est désormais tracé jusqu’en 2028, ‘’Kiki’’ va revenir encore plus fort pour atteindre les objectifs du club mais aussi les siens. Convoqué pour la 1ère fois par Guillaume Gille chez les ‘’A’’ en décembre 2022, il n’avait pas pu poursuivre la préparation en vue du Mondial en Pologne en raison d’une douleur au genou droit. Cette année, il a vu ses potes Nahi et Prandi, s’installer sur le toit de l’Europe à Cologne. Avec une idée bien précise en tête :  Leur emboîter au plus vite le pas sur un poste où il devra bousculer la hiérarchie. 

Kyllian Villeminot… l’aventure s’écrit toujours à Montpellier 

LMSL

vendredi 9 février 2024 - © Yves Michel

 2 min 53 de lecture

C’était une des priorités du président Julien Deljarry. Avant même la fin de son contrat qui courait jusqu’en juin 2025, Kyllian Villeminot a décidé de rester fidèle à Montpellier au-delà de cette échéance. Le demi-centre portera les couleurs du MHB jusqu’en 2028.

En intégrant le centre de formation du MHB à 17 ans, Kyllian Villeminot ne se doutait sans doute pas qu’il défendrait les mêmes couleurs neuf ans plus tard. Et l’aventure qui en 2013, avait été prolongée de deux saisons supplémentaires, n’est pas prête à se terminer. Ce vendredi, quelques heures avant le coup d’envoi du match face à Ivry, Julien Deljarry en a profité pour annoncer qu’un accord avait été trouvé avec son demi-centre. Kyllian Villeminot a paraphé un nouveau contrat qui le lie au club héraultais jusqu’en 2028. « C’est une immense fierté pour nous et cela prouve qu’on construit le club sur les prochaines années, s'est réjoui le président montpelliérain. Il est et sera l’élément central de notre équipe. »

Depuis plusieurs saisons, Kyllian Villeminot fait partie de l’ADN du MHB. « Cette prolongation est pour moi comme une évidence parce qu'on partage les mêmes valeurs avec le club. Quand j’étais enfant, je regardais le MHB à la télévision, c'était mon club favori. Je continue à grandir avec Montpellier et c'est ce dont j'ai toujours voulu. Je remercie le président pour sa confiance, l’équipe et le staff pour m’avoir poussé durant toutes ces années. Il reste beaucoup d’échéances à venir.» Après avoir intégré le centre de formation (en 2015), il n’a pas attendu très longtemps pour gagner la confiance de Patrice Canayer qui l’a utilisé quelques mois plus tard avec les professionnels. Groupe qu’il n’a plus quitté tout en suivant un apprentissage intensif au sein de l’Academy. A cette époque, il est aussi un des leaders de la génération dorée des 98-99. Aux côtés de Dylan Nahi, Elohim Prandi et autre Julien Bos, il gagnera tout ou presque avec l’équipe de France Jeunes. Seul l’Euro U20 en Slovénie leur échappera. Ils se contenteront d’une médaille d’argent. L’été suivant, c’est la consécration ultime avec la plus haute marche du podium au Mondial de la catégorie en Espagne. 

Au MHB, sa progression et ses responsabilités ont été exponentielles. Car si l’intéressé sait organiser le jeu, il est aussi un redoutable buteur. Il l’a prouvé en Starligue. 60 réalisations en 2021, 93 en 2022, 105 en juin dernier. Cette saison, il repartait sur les mêmes standards avec 52 buts jusqu’au 16 décembre lors de l’avant-dernière journée de la phase aller à Toulouse. Ce soir-là, il avait rajouté trois nouvelles réalisations à son actif avant de se blesser au tendon d’Achille gauche. Stoppé en plein vol… La punition est sévère… Indisponibilité pour une durée de 6 à 8 mois… Saison terminée. 

Le coup a été rude mais avec un avenir qui est désormais tracé jusqu’en 2028, ‘’Kiki’’ va revenir encore plus fort pour atteindre les objectifs du club mais aussi les siens. Convoqué pour la 1ère fois par Guillaume Gille chez les ‘’A’’ en décembre 2022, il n’avait pas pu poursuivre la préparation en vue du Mondial en Pologne en raison d’une douleur au genou droit. Cette année, il a vu ses potes Nahi et Prandi, s’installer sur le toit de l’Europe à Cologne. Avec une idée bien précise en tête :  Leur emboîter au plus vite le pas sur un poste où il devra bousculer la hiérarchie. 

Dans la même rubrique

LMSL
mercredi 10 avril 2024
  
LMSL
dimanche 7 avril 2024
  
LMSL
mercredi 20 mars 2024
  
  1 2 3 4