bandeau handzone

Nantes passe, Chambéry patine !

EHF League

mardi 28 novembre 2023 - © Yves Michel

 4 min 3 de lecture

En s'imposant au Portugal face au Benfica Lisbonne (34-38), Nantes se qualifie pour le tour suivant de la Ligue Européenne qui aura lieu dès le mois de février prochain. De son côté, Chambéry n'a pas tenu le choc face aux Allemands de Berlin (31-36). S'ils veulent accompagner le "H", les Savoyards devront aller chercher l'exploit et un écart abyssal, dans une semaine à Bucarest contre le Dinamo.

L’objectif des Nantais était de jouer de la meilleure des façons qui soit et surtout d’aller s’imposer au Portugal. Face à un adversaire qui à l’aller était passé complètement à côté de son sujet (défaite de 9 longueurs), ils ont rempli leur mission. Eux qui étaient en ballottage très favorable pour entrevoir le tour principal, ils ont confirmé leurs bonnes dispositions. Ils n'ont jamais été mis en danger même si la 1ère période s'est avérée plus équilibrée. Valero Rivera et ses partenaires n'ont pas attendu très longtemps pour prendre l'ascendant mais les Portugais ont résisté au point de virer en tête après le 1er quart d'heure. Cavalcanti (meilleur buteur du "H" avec 7 réalisations), Maqueda et Aymeric Minne sur contre-attaque vont se montrer suffisamment convaincants pour que Nantes reprenne la direction des opérations et ne la perde plus. C'est au début du second acte que les joueurs de Grégory Cojean ont accéléré (18-23 à la 34ème). Benfica a bien réagi en réduisant l'écart (25-27 à la 43ème) mais le "H" grâce notamment à Hallgrimsson dans ses cages, est resté vigilant. Tout le banc a participé à la fête, à l'image de Sirius Rambaud, le jeune gardien (17 ans) de l'équipe réserve. Grâce à ce succès (34-38), les Nantais qui accueilleront Rhein Neckar Löwen, mardi prochain dans leur salle sont, tout comme les Allemands, assurés de disputer le tour principal de la Ligue Européenne, dès le 13 février prochain. 

A Lisbonne, mardi 28 novembre 2023
Sport Lisboa e Benfica – HBC Nantes    34-38  (MT : 16-18)

Arbitres : Bartosz Leszczynski & Marcin Piechota (Pologne)

Benfica : Zoric (5 ar./40) Jensen – Sanchez-Migallon (4/4) Moreira (11/13 dt 6/6 à 7m) Borges (4/7) Rahmel (2/4 dt 0/1 à 7m) Izquierdo (5/5) Grigoras (2/8) Lumbroso (3/6) Valencia (1/2) Moreno (2/4) Freire Mendes, Da Costa, Taleski

Nantes : Hallgrimsson (10 ar./39) Rambaud (1 ar./5) – Briet (3/5) Minne (6/9) Maqueda (2/3) Rivera (6/6 dt 3/3 à 7m) Cavalcanti (7/7) Bos (3/4) De La Breteche (2/3) Toto (1/2) Monar (3/6) Odriozola (1/1) Avelange Demouge (1/1) Ovnicek (2/2) Höghielm (1/1) Damatrin (0/2)

Si le sourire était sur les visages nantais, c'était loin d'être le cas chez les Chambériens au pied des Alpes. 

Il faudrait un miracle dans une semaine à Bucarest pour que Chambéry bascule sur le tour principal. Les Savoyards avaient perdu de 7 buts chez eux à l’aller en octobre, ils devront gagner au moins de 8 pour s’offrir une suite en Ligue Européenne. 

Mais en sont-ils capables après leur prestation ce mardi soir au Phare, face à Berlin ? Les Allemands ne sont pas actuels co-leaders (avec Magdebourg) de la Bundesliga par hasard. Sans leur pépite Mathias Gidsel laissé au repos, ils ont fait le break assez rapidement, avant de commettre quelques maladresses plus ou moins bien exploitées par Chambéry. Mais activement aidés par l’excellent gardien serbe Dejan Milosavljev (17 arrêts dont 9 en 2ème période) et Moritz Sauter (8/8) un demi-centre de 20 ans, ils se sont montrés plus efficaces au tir. A la pause, les Berlinois menaient de trois longueurs (14-17). Leur entraîneur Jaron Siewert n’avait pas attendu trop longtemps pour lancer sa jeune garde et notamment ceux qui l’été dernier avec les U21 ont été sacrés champions du Monde (Freihöfer, Lichtlein, Langhoff et… Sauter). Défense intraitable avec un portier très vigilant qui dès la reprise, a mis en échec Richert à 7 mètres, jeu d’attaque concluant, en trois minutes, la vivacité des joueurs de Berlin a anesthésié les Chambériens (14-20 à la 33ème). Les trois buts consécutifs de Gustavo Rodrigues totalement transparent jusque-là, ont redonné l’espoir (21-24 à la 42ème)… Eclaircie de courte durée car les Allemands ont repris le contrôle pour s’imposer et aligner leur 5ème succès en autant de rencontres dans cette Ligue Européenne. 

Au Phare de Chambéry, mardi 28 novembre 2023
Chambéry Savoie Mt Blanc HB – Füchse Berlin  31-36  (MT : 14-17)

Arbitres : Gytis Sniurevicius & Andrius Grigallonis (Lituanie)

Chambéry : Hodzic (7 ar./28 dt 0/1 à 7m) Ivic (1 ar./15) Traoré (0/1) Richert (3/5 dt 0/1 à 7m) Tremey (2/2) Skube (6/8) Brouzet (2/3) Paturel (1/1) Vanegue (4/5) Jonsson (2/3) Costoya (4/6) Goni Leoz (0/3) Anquetil (4/6 dt 1/1 à 7m) Rodrigues (3/8) Pecina, Benterki
Berlin : Milosavljev (17 ar./48 dt ½ à 7m) – Darj (7/9) Andersson (0/4) Nowak (1/1) Lichtlein (5/7) Lindberg (1/1 à 7m) Freihöfer (4/6) Langhoff (5/6) Sauter (8/8) Av Teigum (3/3) Kopljar (1/1) Marsenic (1/1) 

Nantes passe, Chambéry patine ! 

EHF League

mardi 28 novembre 2023 - © Yves Michel

 4 min 3 de lecture

En s'imposant au Portugal face au Benfica Lisbonne (34-38), Nantes se qualifie pour le tour suivant de la Ligue Européenne qui aura lieu dès le mois de février prochain. De son côté, Chambéry n'a pas tenu le choc face aux Allemands de Berlin (31-36). S'ils veulent accompagner le "H", les Savoyards devront aller chercher l'exploit et un écart abyssal, dans une semaine à Bucarest contre le Dinamo.

L’objectif des Nantais était de jouer de la meilleure des façons qui soit et surtout d’aller s’imposer au Portugal. Face à un adversaire qui à l’aller était passé complètement à côté de son sujet (défaite de 9 longueurs), ils ont rempli leur mission. Eux qui étaient en ballottage très favorable pour entrevoir le tour principal, ils ont confirmé leurs bonnes dispositions. Ils n'ont jamais été mis en danger même si la 1ère période s'est avérée plus équilibrée. Valero Rivera et ses partenaires n'ont pas attendu très longtemps pour prendre l'ascendant mais les Portugais ont résisté au point de virer en tête après le 1er quart d'heure. Cavalcanti (meilleur buteur du "H" avec 7 réalisations), Maqueda et Aymeric Minne sur contre-attaque vont se montrer suffisamment convaincants pour que Nantes reprenne la direction des opérations et ne la perde plus. C'est au début du second acte que les joueurs de Grégory Cojean ont accéléré (18-23 à la 34ème). Benfica a bien réagi en réduisant l'écart (25-27 à la 43ème) mais le "H" grâce notamment à Hallgrimsson dans ses cages, est resté vigilant. Tout le banc a participé à la fête, à l'image de Sirius Rambaud, le jeune gardien (17 ans) de l'équipe réserve. Grâce à ce succès (34-38), les Nantais qui accueilleront Rhein Neckar Löwen, mardi prochain dans leur salle sont, tout comme les Allemands, assurés de disputer le tour principal de la Ligue Européenne, dès le 13 février prochain. 

A Lisbonne, mardi 28 novembre 2023
Sport Lisboa e Benfica – HBC Nantes    34-38  (MT : 16-18)

Arbitres : Bartosz Leszczynski & Marcin Piechota (Pologne)

Benfica : Zoric (5 ar./40) Jensen – Sanchez-Migallon (4/4) Moreira (11/13 dt 6/6 à 7m) Borges (4/7) Rahmel (2/4 dt 0/1 à 7m) Izquierdo (5/5) Grigoras (2/8) Lumbroso (3/6) Valencia (1/2) Moreno (2/4) Freire Mendes, Da Costa, Taleski

Nantes : Hallgrimsson (10 ar./39) Rambaud (1 ar./5) – Briet (3/5) Minne (6/9) Maqueda (2/3) Rivera (6/6 dt 3/3 à 7m) Cavalcanti (7/7) Bos (3/4) De La Breteche (2/3) Toto (1/2) Monar (3/6) Odriozola (1/1) Avelange Demouge (1/1) Ovnicek (2/2) Höghielm (1/1) Damatrin (0/2)

Si le sourire était sur les visages nantais, c'était loin d'être le cas chez les Chambériens au pied des Alpes. 

Il faudrait un miracle dans une semaine à Bucarest pour que Chambéry bascule sur le tour principal. Les Savoyards avaient perdu de 7 buts chez eux à l’aller en octobre, ils devront gagner au moins de 8 pour s’offrir une suite en Ligue Européenne. 

Mais en sont-ils capables après leur prestation ce mardi soir au Phare, face à Berlin ? Les Allemands ne sont pas actuels co-leaders (avec Magdebourg) de la Bundesliga par hasard. Sans leur pépite Mathias Gidsel laissé au repos, ils ont fait le break assez rapidement, avant de commettre quelques maladresses plus ou moins bien exploitées par Chambéry. Mais activement aidés par l’excellent gardien serbe Dejan Milosavljev (17 arrêts dont 9 en 2ème période) et Moritz Sauter (8/8) un demi-centre de 20 ans, ils se sont montrés plus efficaces au tir. A la pause, les Berlinois menaient de trois longueurs (14-17). Leur entraîneur Jaron Siewert n’avait pas attendu trop longtemps pour lancer sa jeune garde et notamment ceux qui l’été dernier avec les U21 ont été sacrés champions du Monde (Freihöfer, Lichtlein, Langhoff et… Sauter). Défense intraitable avec un portier très vigilant qui dès la reprise, a mis en échec Richert à 7 mètres, jeu d’attaque concluant, en trois minutes, la vivacité des joueurs de Berlin a anesthésié les Chambériens (14-20 à la 33ème). Les trois buts consécutifs de Gustavo Rodrigues totalement transparent jusque-là, ont redonné l’espoir (21-24 à la 42ème)… Eclaircie de courte durée car les Allemands ont repris le contrôle pour s’imposer et aligner leur 5ème succès en autant de rencontres dans cette Ligue Européenne. 

Au Phare de Chambéry, mardi 28 novembre 2023
Chambéry Savoie Mt Blanc HB – Füchse Berlin  31-36  (MT : 14-17)

Arbitres : Gytis Sniurevicius & Andrius Grigallonis (Lituanie)

Chambéry : Hodzic (7 ar./28 dt 0/1 à 7m) Ivic (1 ar./15) Traoré (0/1) Richert (3/5 dt 0/1 à 7m) Tremey (2/2) Skube (6/8) Brouzet (2/3) Paturel (1/1) Vanegue (4/5) Jonsson (2/3) Costoya (4/6) Goni Leoz (0/3) Anquetil (4/6 dt 1/1 à 7m) Rodrigues (3/8) Pecina, Benterki
Berlin : Milosavljev (17 ar./48 dt ½ à 7m) – Darj (7/9) Andersson (0/4) Nowak (1/1) Lichtlein (5/7) Lindberg (1/1 à 7m) Freihöfer (4/6) Langhoff (5/6) Sauter (8/8) Av Teigum (3/3) Kopljar (1/1) Marsenic (1/1) 

Dans la même rubrique

EHF League
mardi 5 décembre 2023
  
EHF League
lundi 27 novembre 2023
  
EHF League
vendredi 10 novembre 2023
  
EHF League
samedi 27 mai 2023
  
  1 2 3 4