bandeau handzone

Chambray ne s'en tire pas si mal

EHF League

dimanche 9 octobre 2022 - © Laurent Hoppe

 1 min 57 de lecture

Au deuxième tour préliminaire aller, le CTHB a été battu 28-31 par les Allemandes du Thuringer HC. Mais en faisant passer l’ardoise de sept à trois longueurs en fin de rencontre, Nina Brkljacic et les siennes conservent des chances raisonnables de qualification la semaine prochaine. A condition de moins subir les événements…

Une deuxième participation consécutive à la phase de poules de la C2 ? Chambray-les-Tours en est encore loin. Déjà, parce qu’il y a deux tours de qualification à franchir. Et que pour passer le premier, la formation d’Indre-et-Loire devra aller gagner de plus de trois buts en Allemagne. Pour son neuvième match sur la scène européenne, à domicile, l’actuel quatrième de LBE s’est incliné 28-31 face au Thüringer HC, coleader de Bundesliga (4 victoires en 4 journées).

« On n’a pas forcément bien joué face à une équipe qui a vraiment déroulé. On s’en sort à -3 parce qu’on fait preuve de combativité, mais ça aurait pu être bien pire, soupire la demi-centre Nina Brkljacic (photo). Défensivement, on a pris 31 buts, alors qu’on veut que ce soit notre identité. Et je trouve qu’on a manqué de jus, de physique sur la durée. » Alternant temps forts (14-12, 25ème) et temps faibles (17-20, 37ème puis 20-25, 46ème), les joueuses de Mathieu Lanfranchi ont souffert face à l’Autrichienne et ex-Parisienne Sonja Frey (11 buts, dont 5 penaltys). Elles se sont – partiellement – reprises dans les cinq dernières minutes (de 23-30, 56ème à 28-31), rendant le ballottage un peu moins défavorable en vue du retour, dimanche prochain (14 h) à Nordhausen.

« On devra y aller décomplexées », affirme Nina Brkljacic. Les Allemandes « auront la pression de conserver le résultat. On doit les faire douter ». Les bousculer davantage, afin d’accompagner Besançon et Nantes au troisième tour préliminaire (*), après l’Euro.

 

CHAMBRAY-LES-TOURS (FRA) – THÜRINGER HC (ALL) : 28-31 (15-15)

Samedi 8 octobre 2022. 720 spectateurs. Arbitres : MM. Labun et Jerlecki (POL).

CHAMBRAY : Pina 1, Monti Danielsson 2, Lagerbon, Van der Heijden 7, Houette 4, A. Dembélé, Bouchard 2, Offendal 4 (1 penalty), Stoiljkovic (cap.) 8, Brkljacic, Deba, Ekoh. Gardiennes : Granlund (9 arrêts) et Quiniou (5 arrêts). 2 minutes : Houette (10’ et 27’), Monti Danielsson (12’), Van der Heijden (41’ et 53’). Entraîneur : M. Lanfranchi.

 

(*) le quatrième représentant français, Paris 92, est directement qualifié pour la phase de groupes, début 2023.

Chambray ne s'en tire pas si mal 

EHF League

dimanche 9 octobre 2022 - © Laurent Hoppe

 1 min 57 de lecture

Au deuxième tour préliminaire aller, le CTHB a été battu 28-31 par les Allemandes du Thuringer HC. Mais en faisant passer l’ardoise de sept à trois longueurs en fin de rencontre, Nina Brkljacic et les siennes conservent des chances raisonnables de qualification la semaine prochaine. A condition de moins subir les événements…

Une deuxième participation consécutive à la phase de poules de la C2 ? Chambray-les-Tours en est encore loin. Déjà, parce qu’il y a deux tours de qualification à franchir. Et que pour passer le premier, la formation d’Indre-et-Loire devra aller gagner de plus de trois buts en Allemagne. Pour son neuvième match sur la scène européenne, à domicile, l’actuel quatrième de LBE s’est incliné 28-31 face au Thüringer HC, coleader de Bundesliga (4 victoires en 4 journées).

« On n’a pas forcément bien joué face à une équipe qui a vraiment déroulé. On s’en sort à -3 parce qu’on fait preuve de combativité, mais ça aurait pu être bien pire, soupire la demi-centre Nina Brkljacic (photo). Défensivement, on a pris 31 buts, alors qu’on veut que ce soit notre identité. Et je trouve qu’on a manqué de jus, de physique sur la durée. » Alternant temps forts (14-12, 25ème) et temps faibles (17-20, 37ème puis 20-25, 46ème), les joueuses de Mathieu Lanfranchi ont souffert face à l’Autrichienne et ex-Parisienne Sonja Frey (11 buts, dont 5 penaltys). Elles se sont – partiellement – reprises dans les cinq dernières minutes (de 23-30, 56ème à 28-31), rendant le ballottage un peu moins défavorable en vue du retour, dimanche prochain (14 h) à Nordhausen.

« On devra y aller décomplexées », affirme Nina Brkljacic. Les Allemandes « auront la pression de conserver le résultat. On doit les faire douter ». Les bousculer davantage, afin d’accompagner Besançon et Nantes au troisième tour préliminaire (*), après l’Euro.

 

CHAMBRAY-LES-TOURS (FRA) – THÜRINGER HC (ALL) : 28-31 (15-15)

Samedi 8 octobre 2022. 720 spectateurs. Arbitres : MM. Labun et Jerlecki (POL).

CHAMBRAY : Pina 1, Monti Danielsson 2, Lagerbon, Van der Heijden 7, Houette 4, A. Dembélé, Bouchard 2, Offendal 4 (1 penalty), Stoiljkovic (cap.) 8, Brkljacic, Deba, Ekoh. Gardiennes : Granlund (9 arrêts) et Quiniou (5 arrêts). 2 minutes : Houette (10’ et 27’), Monti Danielsson (12’), Van der Heijden (41’ et 53’). Entraîneur : M. Lanfranchi.

 

(*) le quatrième représentant français, Paris 92, est directement qualifié pour la phase de groupes, début 2023.

Dans la même rubrique

  1 2 3 4