bandeau handzone

Léna Grandveau : première cape à l'Est

International

lundi 12 septembre 2022 - © Laurent Hoppe

 1 min 55 de lecture

Tout juste sortie du cursus jeunes, la nouvelle demi-centre de Nantes devrait faire ses débuts en équipe de France A fin septembre-début octobre, contre l’Allemagne. Olivier Krumbholz l’a incluse dans son groupe de 20 pour la double confrontation qui préparera l’Euro de novembre.

L’avant-dernière saison d’Olivier Krumbholz comme sélectionneur de l’équipe de France féminine (dans une interview la semaine dernière, il a annoncé vouloir se retirer après les Jeux de Paris) commencera à domicile. Chez lui en Lorraine, aux Arènes de Metz et au palais des sports de Nancy, avec deux France – Allemagne, les 30 septembre et 2 octobre.

Pour la première des deux fenêtres internationales pré-championnat d’Europe (la seconde s’ouvrira à Rennes et Nantes, fin octobre), le tacticien a rappelé la quasi-totalité du groupe qui avait conclu la phase qualificative par un revers en République Tchèque et un succès sur l’Ukraine. Du rassemblement printanier à celui d’automne, d’une saison à l’autre, les retouches ont valeurs de retours. Forfaits en avril, la capitaine Coralie Lassource (Covid-19) et son ex-partenaire à Brest Kalidiatou Niakaté (alors blessée) réintègrent le groupe. Ayant trouvé un point de chute pérenne à Budapest, Béatrice Edwige retrouvera ses prérogatives en défense centrale. Vice-championne du monde 2021, mais non convoquée en dernier lieu, la Bisontine Lucie Granier remplace Pauline Coatanéa à l’aile droite.

Une seule nouvelle tête, en définitive, dans la liste des 20 : celle de Léna Grandveau. Leader des moins de 20 ans cet été au Mondial (les Bleuettes avaient été sorties au tour principal), celle qui est passée de Bourg-de-Péage à Nantes à l’intersaison découvrira la sélection A et élargira le champ des rotations au poste de demi-centre. Le seul quadruplé pour l’occasion, avec celui d’arrière gauche.

 

Le groupe France pour les deux matches amicaux contre l’Allemagne (vendredi 30 septembre à 21h10 à Metz, dimanche 2 octobre à 17h15 à Nancy)

Gardiennes : Floriane André (Brest), Cléopâtre Darleux (Brest), Laura Glauser (CSM Bucarest, ROU).

Joueuses de champ : Béatrice Edwige (Ferencvaros, HON), Pauletta Foppa (Brest), Léna Grandveau (Nantes), Lucie Granier (Besançon), Tamara Horacek (Metz), Orlane Kanor (Rapid Bucarest, ROU), Coralie Lassource (Brest), Déborah Lassource (Paris), Kalidiatou Niakaté (CSM Bucarest), Laura Flippes (Paris), Méline Nocandy (Paris), Estelle Nze Minko (Györ), Oriane Ondono (Nantes), Océane Sercien-Ugolin (Kristiansand, NOR), Alicia Toublanc (Brest), Chloé Valentini (Metz), Grâce Zaadi (CSM Bucarest).

 

Léna Grandveau : première cape à l'Est 

International

lundi 12 septembre 2022 - © Laurent Hoppe

 1 min 55 de lecture

Tout juste sortie du cursus jeunes, la nouvelle demi-centre de Nantes devrait faire ses débuts en équipe de France A fin septembre-début octobre, contre l’Allemagne. Olivier Krumbholz l’a incluse dans son groupe de 20 pour la double confrontation qui préparera l’Euro de novembre.

L’avant-dernière saison d’Olivier Krumbholz comme sélectionneur de l’équipe de France féminine (dans une interview la semaine dernière, il a annoncé vouloir se retirer après les Jeux de Paris) commencera à domicile. Chez lui en Lorraine, aux Arènes de Metz et au palais des sports de Nancy, avec deux France – Allemagne, les 30 septembre et 2 octobre.

Pour la première des deux fenêtres internationales pré-championnat d’Europe (la seconde s’ouvrira à Rennes et Nantes, fin octobre), le tacticien a rappelé la quasi-totalité du groupe qui avait conclu la phase qualificative par un revers en République Tchèque et un succès sur l’Ukraine. Du rassemblement printanier à celui d’automne, d’une saison à l’autre, les retouches ont valeurs de retours. Forfaits en avril, la capitaine Coralie Lassource (Covid-19) et son ex-partenaire à Brest Kalidiatou Niakaté (alors blessée) réintègrent le groupe. Ayant trouvé un point de chute pérenne à Budapest, Béatrice Edwige retrouvera ses prérogatives en défense centrale. Vice-championne du monde 2021, mais non convoquée en dernier lieu, la Bisontine Lucie Granier remplace Pauline Coatanéa à l’aile droite.

Une seule nouvelle tête, en définitive, dans la liste des 20 : celle de Léna Grandveau. Leader des moins de 20 ans cet été au Mondial (les Bleuettes avaient été sorties au tour principal), celle qui est passée de Bourg-de-Péage à Nantes à l’intersaison découvrira la sélection A et élargira le champ des rotations au poste de demi-centre. Le seul quadruplé pour l’occasion, avec celui d’arrière gauche.

 

Le groupe France pour les deux matches amicaux contre l’Allemagne (vendredi 30 septembre à 21h10 à Metz, dimanche 2 octobre à 17h15 à Nancy)

Gardiennes : Floriane André (Brest), Cléopâtre Darleux (Brest), Laura Glauser (CSM Bucarest, ROU).

Joueuses de champ : Béatrice Edwige (Ferencvaros, HON), Pauletta Foppa (Brest), Léna Grandveau (Nantes), Lucie Granier (Besançon), Tamara Horacek (Metz), Orlane Kanor (Rapid Bucarest, ROU), Coralie Lassource (Brest), Déborah Lassource (Paris), Kalidiatou Niakaté (CSM Bucarest), Laura Flippes (Paris), Méline Nocandy (Paris), Estelle Nze Minko (Györ), Oriane Ondono (Nantes), Océane Sercien-Ugolin (Kristiansand, NOR), Alicia Toublanc (Brest), Chloé Valentini (Metz), Grâce Zaadi (CSM Bucarest).

 

Dans la même rubrique