bandeau handzone

Cinq nations africaines complètent le tableau du Mondial

Mondial

mardi 19 juillet 2022 - © Yves Michel

 3 min 55 de lecture

L'Egypte vainqueur du Championnat d'Afrique des Nations, le Cap Vert son inattendu dauphin, le Maroc, la Tunisie et l'Algérie ont décroché les cinq billets réservés au continent africain pour participer en janvier 2023 au prochain Mondial masculin qui se déroulera conjointement en Suède et en Pologne.

On connait depuis ce lundi soir les cinq dernières équipes qualifiées pour le prochain championnat du Monde masculin du 11 au 29 janvier 2023 en Suède et Pologne. Elles ont participé au Championnat d’Afrique des Nations qui s’est déroulé au Caire. Sans grande surprise, l'Egypte se succède à elle-même au palmarès en remportant la finale aux dépens d’une étonnante équipe du Cap Vert. Le score est sans équivoque, 37-25, les douze buts d’écart existaient déjà la mi-temps. L’Egypte a fait un break dès la 10ème minute (+4) et ensuite, a géré son avance. A la fin du match, les joueurs du Cap Vert n’étaient nullement abattus, presque étonnés de se retrouver à pareil niveau. Dans ce CAN, ils ont battu le Nigeria, l’Angola en quarts, le Maroc en demis. C’était leur 3ème compétition majeure avec la CAN 2020 qu’ils avaient terminée à la 5ème place. En janvier 2021, ils ont vécu une triste expérience au Mondial en Egypte, obligés de quitter la compétition à cause du Covid qui a décimé l’effectif (une seule confrontation contre la Hongrie perdue de 7 buts). Cette équipe issue d’une île de l’Afrique de l’ouest ancienne colonie portugaise est composée d’éléments qui à la manière des Islandais ont su s’exporter. Dans les championnats portugais et espagnol mais également en Allemagne et même en France puisque le gaucher Flavio Fortes évoluait la saison écoulée au HC Cournon D`Auvergne en N1 Elite (après être passé par Pontault-Combault, Angers et St Marcel Vernon). 

L’Egypte est la valeur sûre du continent africain. Les partenaires du Nîmois Mohamad Sanad s’affirment comme étant les seuls à pouvoir rivaliser avec des nations européennes. Lors du dernier Mondial, on se rappelle que les joueurs dirigés depuis mai 2019 par l'Espagnol Roberto Parrondo avaient pris le dessus sur la Macédoine ou sur la Biélorussie, obtenu le nul face à la Slovénie et perdu d’une seule longueur face à la Suède et en quarts face au Danemark. Les meilleurs de l’effectif évoluent dans les plus grands clubs. L'exemple le plus significatif est Omar Yahia désigné MVP du championnat d’Afrique et qui est un élément moteur des Hongrois de Veszprém. 

L’avènement de deux générations montantes perpétue la domination égyptienne dans sa zone d’influence. Les 98-99 avaient terminé 3ème du Mondial U21 en 2019 en Espagne et ceux de 2000-2001 avaient décroché l’or la même année en U19 en Macédoine. Avec d’ailleurs un autre Nîmois qui s’était largement mis en évidence, Ahmed Hesham. En convalescence après une rupture des ligaments croisés en novembre dernier, l’arrière de l'USAM ne participait pas à ce CAN. 

Le Maroc se classe 3ème et monte donc sur le podium. Les partenaires du toujours vert Yassine Idrissi (qui après avoir entamé la saison à Limoges l’a terminée dans le club d’Al Rayan au Qatar), ont battu la Tunisie, 28-24. Vainqueurs de leur 10ème CAN en 2018, finalistes en 2020, c’est une contreperformance pour les Tunisiens qui ont désormais du mal à sortir des joueurs de grand talent comme ce fut le cas au début du siècle avec les Tej, Hmam, Ayed, Touati, Maggaiez et la fameuse génération 90-91 (Chouiref, Bannour, Boughamni, Jallouz, Toumi, Sanai). 

De manière inespérée, l’Algérie décroche le 5ème billet pour le Mondial. Assez nettement dominés par la Guinée en match de poule (22-28), les coéquipiers de l’arrière istréen Messaoud Berkous ont pris leur revanche sur le même adversaire en s’imposant d’un but (27-26). Les septuples lauréats du Championnat d'Afrique (dernier succès en 2014) avaient été écartés de la course au titre dès les quarts par l’Egypte et se retrouvaient dos au mur avant cette ultime rencontre. Grâce notamment aux 8 réalisations de leur arrière gauche et aux 10 arrêts du gardien Ghedbane, les Algériens ont réussi à préserver leur avance. 


Le tableau des 32 équipes qui participeront au Mondial en Suède et Pologne est donc complet. 

Groupe A: Espagne, Monténégro, Iran, Chili
Groupe B: France, Pologne, Arabie Saoudite, Slovénie
Groupe C: Suède, Brésil, Cap Vert, Uruguay
Groupe D: Islande, Portugal, Hongrie, Corée du Sud
Groupe E: Allemagne, Qatar, Serbie, Algérie
Groupe F: Norvège, Macédoine du Nord, Argentine, Pays Bas
Groupe G: Egypte, Croatie, Maroc, Etats-Unis 
Groupe H: Danemark, Belgique, Bahrein, Tunisie

Les trois 1ers de chaque groupe du Tour Préliminaire sont qualifiés pour le Tour Principal (4 groupes de six équipes). Les deux 1ers de chaque groupe du Tour Principal se retrouvent en quarts de finale.  


Cinq nations africaines complètent le tableau du Mondial  

Mondial

mardi 19 juillet 2022 - © Yves Michel

 3 min 55 de lecture

L'Egypte vainqueur du Championnat d'Afrique des Nations, le Cap Vert son inattendu dauphin, le Maroc, la Tunisie et l'Algérie ont décroché les cinq billets réservés au continent africain pour participer en janvier 2023 au prochain Mondial masculin qui se déroulera conjointement en Suède et en Pologne.

On connait depuis ce lundi soir les cinq dernières équipes qualifiées pour le prochain championnat du Monde masculin du 11 au 29 janvier 2023 en Suède et Pologne. Elles ont participé au Championnat d’Afrique des Nations qui s’est déroulé au Caire. Sans grande surprise, l'Egypte se succède à elle-même au palmarès en remportant la finale aux dépens d’une étonnante équipe du Cap Vert. Le score est sans équivoque, 37-25, les douze buts d’écart existaient déjà la mi-temps. L’Egypte a fait un break dès la 10ème minute (+4) et ensuite, a géré son avance. A la fin du match, les joueurs du Cap Vert n’étaient nullement abattus, presque étonnés de se retrouver à pareil niveau. Dans ce CAN, ils ont battu le Nigeria, l’Angola en quarts, le Maroc en demis. C’était leur 3ème compétition majeure avec la CAN 2020 qu’ils avaient terminée à la 5ème place. En janvier 2021, ils ont vécu une triste expérience au Mondial en Egypte, obligés de quitter la compétition à cause du Covid qui a décimé l’effectif (une seule confrontation contre la Hongrie perdue de 7 buts). Cette équipe issue d’une île de l’Afrique de l’ouest ancienne colonie portugaise est composée d’éléments qui à la manière des Islandais ont su s’exporter. Dans les championnats portugais et espagnol mais également en Allemagne et même en France puisque le gaucher Flavio Fortes évoluait la saison écoulée au HC Cournon D`Auvergne en N1 Elite (après être passé par Pontault-Combault, Angers et St Marcel Vernon). 

L’Egypte est la valeur sûre du continent africain. Les partenaires du Nîmois Mohamad Sanad s’affirment comme étant les seuls à pouvoir rivaliser avec des nations européennes. Lors du dernier Mondial, on se rappelle que les joueurs dirigés depuis mai 2019 par l'Espagnol Roberto Parrondo avaient pris le dessus sur la Macédoine ou sur la Biélorussie, obtenu le nul face à la Slovénie et perdu d’une seule longueur face à la Suède et en quarts face au Danemark. Les meilleurs de l’effectif évoluent dans les plus grands clubs. L'exemple le plus significatif est Omar Yahia désigné MVP du championnat d’Afrique et qui est un élément moteur des Hongrois de Veszprém. 

L’avènement de deux générations montantes perpétue la domination égyptienne dans sa zone d’influence. Les 98-99 avaient terminé 3ème du Mondial U21 en 2019 en Espagne et ceux de 2000-2001 avaient décroché l’or la même année en U19 en Macédoine. Avec d’ailleurs un autre Nîmois qui s’était largement mis en évidence, Ahmed Hesham. En convalescence après une rupture des ligaments croisés en novembre dernier, l’arrière de l'USAM ne participait pas à ce CAN. 

Le Maroc se classe 3ème et monte donc sur le podium. Les partenaires du toujours vert Yassine Idrissi (qui après avoir entamé la saison à Limoges l’a terminée dans le club d’Al Rayan au Qatar), ont battu la Tunisie, 28-24. Vainqueurs de leur 10ème CAN en 2018, finalistes en 2020, c’est une contreperformance pour les Tunisiens qui ont désormais du mal à sortir des joueurs de grand talent comme ce fut le cas au début du siècle avec les Tej, Hmam, Ayed, Touati, Maggaiez et la fameuse génération 90-91 (Chouiref, Bannour, Boughamni, Jallouz, Toumi, Sanai). 

De manière inespérée, l’Algérie décroche le 5ème billet pour le Mondial. Assez nettement dominés par la Guinée en match de poule (22-28), les coéquipiers de l’arrière istréen Messaoud Berkous ont pris leur revanche sur le même adversaire en s’imposant d’un but (27-26). Les septuples lauréats du Championnat d'Afrique (dernier succès en 2014) avaient été écartés de la course au titre dès les quarts par l’Egypte et se retrouvaient dos au mur avant cette ultime rencontre. Grâce notamment aux 8 réalisations de leur arrière gauche et aux 10 arrêts du gardien Ghedbane, les Algériens ont réussi à préserver leur avance. 


Le tableau des 32 équipes qui participeront au Mondial en Suède et Pologne est donc complet. 

Groupe A: Espagne, Monténégro, Iran, Chili
Groupe B: France, Pologne, Arabie Saoudite, Slovénie
Groupe C: Suède, Brésil, Cap Vert, Uruguay
Groupe D: Islande, Portugal, Hongrie, Corée du Sud
Groupe E: Allemagne, Qatar, Serbie, Algérie
Groupe F: Norvège, Macédoine du Nord, Argentine, Pays Bas
Groupe G: Egypte, Croatie, Maroc, Etats-Unis 
Groupe H: Danemark, Belgique, Bahrein, Tunisie

Les trois 1ers de chaque groupe du Tour Préliminaire sont qualifiés pour le Tour Principal (4 groupes de six équipes). Les deux 1ers de chaque groupe du Tour Principal se retrouvent en quarts de finale.  


Dans la même rubrique