bandeau handzone

Kielcé le mieux placé ? Ce n'est pas Montpellier !

Champion's League

jeudi 12 mai 2022 - © Yves Michel

 5 min 37 de lecture

En manque de rotations, de solutions offensives et de fraîcheur malgré les arrêts de Marin Sego, Montpellier a sérieusement compromis ses chances de se qualifier pour le Final Four de la Ligue des Champions en s'inclinant dans sa salle face aux Polonais de Kielce (28-31). Les Héraultais devront sortir une incroyable prestation dans une semaine s'ils veulent réaliser l'impensable dans une ambiance qui leur sera hostile.

Si irrégulier en championnat depuis qu’il porte le maillot de Montpellier, Marin Sego semble revivre lorsque l’Europe se présente sur son pas de porte. Qui plus est lorsqu’il s’agit de la Ligue des Champions et ce jeudi soir face à Kielce, le portier croate n’a pas démérité avec un total de 14 parades. Mieux. S’il n’avait pas été là, s’il n’avait pas eu ces arrêts après que le Polonais qui lui faisait face, ait transpercé la défense héraultaise, l’échec pour le MHB aurait été plus cuisant. Les Héraultais manquent de rotations. C’est indéniable. Et quand vous opposez Moscariello et Nacinovic en 1ère période à Karalek et Tournat, il ne faut pas attendre longtemps pour savoir qui prendra le meilleur. En cela, le MHB a loupé son recrutement d’intersaison. Mais bon, il faut faire avec ! Pire quand votre couloir droit est bien amoindri depuis les absences sur blessure de Julien Bos et Yanis Lenne et que Patrice Canayer est contraint pour faire souffler Valentin Porte, de lancer dans le grand bain, le junior Alexis Berthier, face à Kielce, cela ne pardonne pas. 

Après dix minutes où chacune des deux formations s’est jaugée, il a suffi d’un 1er arrêt d’Andreas Wolff pour que Kielce fasse le break. Et cette avance au tableau d’affichage, les Polonais ne la laisseront jamais filer. Cela s’est rapidement vu, Montpellier a manqué de solutions offensives pour prendre le dessus sur des défenseurs qui sortaient au dernier moment. Les pertes de balle ont été fatales, les mauvais choix avec des passes mal ajustées aussi. Les Polonais venaient de passer un 3-0 et après seulement 14 minutes, avaient une belle avance (4-7).  A cet instant, ils auraient pu être déstabilisés puisque Dani Dujshebaev écopait d’un rouge sur une faute sévèrement sanctionnée. Le coach Talent Dujshebaev, le papa du puni, va poser un temps mort et Montpellier va profiter de ce flottement passager pour refaire une partie de son handicap avec quelques coups de génie de ‘’Kiki’’ Villeminot. Plus qu’un but à convertir pour égaliser. Ça le MHB n’y parviendra jamais. Une imprécision, un marché, un arrêt de Wolff seront là pour contrarier le dessein. 

Ce jeudi, les Montpelliérains ont beaucoup couru sur la largeur du terrain mais ont souvent péché dans la conclusion. Même quand Kielce s’est retrouvé en double infériorité numérique, cela ne s’est presque pas senti ! Pourtant après la pause, les intentions paraissaient meilleures. Dynamisé par l’entrée du feu follet Descat, le MHB va se rapprocher. Mais Sego qui jusque-là avait été irréprochable va faiblir. En face, deux hommes ont poursuivi leur boulot de démolition. Alex Dujshebaev très opportuniste dans ses options de tirs (à la 47ème, l’aîné de la fratrie était à 7/7) et Nicolas Tournat (photo ci-dessous). Le Français passé à la loupe est tout simplement… monstrueux. Lorsqu’il attaque, c’est un half-truck que peu de défenseurs ne savent stopper, quand il défend, c’est une pieuvre tentaculaire. On ne l’écrira jamais assez, les Héraultais ne sont pas passés très loin de l’égalisation. L’entrée d’Arthur Lenne sur le poste de pivot (le gamin n’a que 21 ans !) et la réussite de Karl Wallinius et ses trajectoires bien senties ont redonné espoir. En vain, le manque de fraîcheur côté français, s’est fait cruellement sentir. Et Kielce a pu quitter l’Arena avec un matelas non négligeable de trois buts (28-31). Le match retour, dernière marche avant Cologne s’annonce compliqué pour l'équipe de Montpellier qui en raison des demi-finales de la Coupe de France où elle n'est pas conviée, aura une semaine pour récupérer. 


Ligue des Champions - Quarts de finale Aller

Arena Sud France (Montpellier), jeudi 12 mai 2022

MONTPELLIER HB  – LOMZA VIVE KIELCE    28 – 31 (mi-temps : 12-16)

Spectateurs : 4000

Arbitres : Fabian Baumgart & Sascha Wild (Allemagne)

MHB : Sego (14/43 à 33%) Bonnefoi (n.u) Bolzinger (n.u) – Berthier, Simonet (3/6) Villeminot (4/6) Descat (5/5 dt 1/1 à 7m) Pellas (2/2 dt 1/1 à 7m) Bataille, Panic (3/7) Lenne A. (1/1) Moscariello (1/1) Porte (3/5) Wallinius (4/8) Duarte (1/3) Nacinovic (1/1)

KIELCEWolff (9/33 à 27%) Kornecki (1/5 à 20%) – Vujovic (0/1) Sanchez-Migallon, Sicko (1/1) Dujshebaev A. (7/8) Tournat (3/4) Karacic (2/6) Kulesh (4/6) Moryto (4/6 dt 1/2 à 7m) Dujshebaev D. (1/1) Thrastarson (0/2) Paczkowski (0/1) Gebala, Karalek (5/6) Nahi (3/7)

Evolution du score : 2-2 (5) 4-5 (10) 5-7 (15) 8-10 (20) 9-12 (25) 12-1 (MT) 17-19 (35) 20-22 (40) 21-23 (45) 23-26 (50) 24-27 (55) 28-31 (FIN)


Veszprém prend une sérieuse option

Dans l'autre quart de la soirée, en battant Aalborg de sept longueurs (36-29), Veszprém s'est facilité la tâche et peut envisager le match retour au Danemark, la semaine prochaine avec un peu plus de sérénité. Si l'écart pendant la 1ère période a été serré puisqu'à la pause les Hongrois étaient en tête d'une longueur (17-16) à la plus grande satisfaction de leur public, tout s'est emballé dès la reprise. Les Danois, finalistes de la Ligue des Champions l'an passé ont été assomés par un adversaire plus ingénieux et volontaire, sécurisé au(x) bon(s) moment(s) par leur gardien espagnol Rodrigo Corralès. Avec un 7-1 encaissé en 12 minutes, ils ont sérieusement compromis leurs chances de basculer dans le Final Four. La défense de Veszprém a été déterminante et la différence aurait pu être plus importante. Quant au seul Français présent sur le parquet, c'est une satisfaction. Kentin Mahé (photo ci-dessus) a été élu homme du match avec à son actif 5 réalisations sur 7 tentatives. A l'image de son équipe, le demi-centre tricolore a mis du temps à entrer dans la rencontre puis a parfaitement trouver des solutions en seconde période. Le ballottage pour la qualif à Cologne est largement en faveur des Hongrois qui sont plus expérimentés mais attention à la réaction des Danois.  

Récapitulatif des résultats des quarts Aller de la LDC

 Match

 Score 

 Retour le 

 Flensburg (All) - Barça (Esp)

29 - 33

 Jeu 19/05/22

 PSG HB (Fra) - Kiel (All) 

30 - 30

 Jeu 19/05/22

 Veszprém (Hon) - Aalborg (Dan)

36 - 29 

 Mer 18/05/22

 Montpellier (Fra) - Kielce (Pol) 

28 - 31 

 Mer 18/05/22

 Le diaporama photos du match Montpellier - Kielce par Patrick DAVIGNON 


Kielcé le mieux placé ? Ce n'est pas Montpellier ! 

Champion's League

jeudi 12 mai 2022 - © Yves Michel

 5 min 37 de lecture

En manque de rotations, de solutions offensives et de fraîcheur malgré les arrêts de Marin Sego, Montpellier a sérieusement compromis ses chances de se qualifier pour le Final Four de la Ligue des Champions en s'inclinant dans sa salle face aux Polonais de Kielce (28-31). Les Héraultais devront sortir une incroyable prestation dans une semaine s'ils veulent réaliser l'impensable dans une ambiance qui leur sera hostile.

Si irrégulier en championnat depuis qu’il porte le maillot de Montpellier, Marin Sego semble revivre lorsque l’Europe se présente sur son pas de porte. Qui plus est lorsqu’il s’agit de la Ligue des Champions et ce jeudi soir face à Kielce, le portier croate n’a pas démérité avec un total de 14 parades. Mieux. S’il n’avait pas été là, s’il n’avait pas eu ces arrêts après que le Polonais qui lui faisait face, ait transpercé la défense héraultaise, l’échec pour le MHB aurait été plus cuisant. Les Héraultais manquent de rotations. C’est indéniable. Et quand vous opposez Moscariello et Nacinovic en 1ère période à Karalek et Tournat, il ne faut pas attendre longtemps pour savoir qui prendra le meilleur. En cela, le MHB a loupé son recrutement d’intersaison. Mais bon, il faut faire avec ! Pire quand votre couloir droit est bien amoindri depuis les absences sur blessure de Julien Bos et Yanis Lenne et que Patrice Canayer est contraint pour faire souffler Valentin Porte, de lancer dans le grand bain, le junior Alexis Berthier, face à Kielce, cela ne pardonne pas. 

Après dix minutes où chacune des deux formations s’est jaugée, il a suffi d’un 1er arrêt d’Andreas Wolff pour que Kielce fasse le break. Et cette avance au tableau d’affichage, les Polonais ne la laisseront jamais filer. Cela s’est rapidement vu, Montpellier a manqué de solutions offensives pour prendre le dessus sur des défenseurs qui sortaient au dernier moment. Les pertes de balle ont été fatales, les mauvais choix avec des passes mal ajustées aussi. Les Polonais venaient de passer un 3-0 et après seulement 14 minutes, avaient une belle avance (4-7).  A cet instant, ils auraient pu être déstabilisés puisque Dani Dujshebaev écopait d’un rouge sur une faute sévèrement sanctionnée. Le coach Talent Dujshebaev, le papa du puni, va poser un temps mort et Montpellier va profiter de ce flottement passager pour refaire une partie de son handicap avec quelques coups de génie de ‘’Kiki’’ Villeminot. Plus qu’un but à convertir pour égaliser. Ça le MHB n’y parviendra jamais. Une imprécision, un marché, un arrêt de Wolff seront là pour contrarier le dessein. 

Ce jeudi, les Montpelliérains ont beaucoup couru sur la largeur du terrain mais ont souvent péché dans la conclusion. Même quand Kielce s’est retrouvé en double infériorité numérique, cela ne s’est presque pas senti ! Pourtant après la pause, les intentions paraissaient meilleures. Dynamisé par l’entrée du feu follet Descat, le MHB va se rapprocher. Mais Sego qui jusque-là avait été irréprochable va faiblir. En face, deux hommes ont poursuivi leur boulot de démolition. Alex Dujshebaev très opportuniste dans ses options de tirs (à la 47ème, l’aîné de la fratrie était à 7/7) et Nicolas Tournat (photo ci-dessous). Le Français passé à la loupe est tout simplement… monstrueux. Lorsqu’il attaque, c’est un half-truck que peu de défenseurs ne savent stopper, quand il défend, c’est une pieuvre tentaculaire. On ne l’écrira jamais assez, les Héraultais ne sont pas passés très loin de l’égalisation. L’entrée d’Arthur Lenne sur le poste de pivot (le gamin n’a que 21 ans !) et la réussite de Karl Wallinius et ses trajectoires bien senties ont redonné espoir. En vain, le manque de fraîcheur côté français, s’est fait cruellement sentir. Et Kielce a pu quitter l’Arena avec un matelas non négligeable de trois buts (28-31). Le match retour, dernière marche avant Cologne s’annonce compliqué pour l'équipe de Montpellier qui en raison des demi-finales de la Coupe de France où elle n'est pas conviée, aura une semaine pour récupérer. 


Ligue des Champions - Quarts de finale Aller

Arena Sud France (Montpellier), jeudi 12 mai 2022

MONTPELLIER HB  – LOMZA VIVE KIELCE    28 – 31 (mi-temps : 12-16)

Spectateurs : 4000

Arbitres : Fabian Baumgart & Sascha Wild (Allemagne)

MHB : Sego (14/43 à 33%) Bonnefoi (n.u) Bolzinger (n.u) – Berthier, Simonet (3/6) Villeminot (4/6) Descat (5/5 dt 1/1 à 7m) Pellas (2/2 dt 1/1 à 7m) Bataille, Panic (3/7) Lenne A. (1/1) Moscariello (1/1) Porte (3/5) Wallinius (4/8) Duarte (1/3) Nacinovic (1/1)

KIELCEWolff (9/33 à 27%) Kornecki (1/5 à 20%) – Vujovic (0/1) Sanchez-Migallon, Sicko (1/1) Dujshebaev A. (7/8) Tournat (3/4) Karacic (2/6) Kulesh (4/6) Moryto (4/6 dt 1/2 à 7m) Dujshebaev D. (1/1) Thrastarson (0/2) Paczkowski (0/1) Gebala, Karalek (5/6) Nahi (3/7)

Evolution du score : 2-2 (5) 4-5 (10) 5-7 (15) 8-10 (20) 9-12 (25) 12-1 (MT) 17-19 (35) 20-22 (40) 21-23 (45) 23-26 (50) 24-27 (55) 28-31 (FIN)


Veszprém prend une sérieuse option

Dans l'autre quart de la soirée, en battant Aalborg de sept longueurs (36-29), Veszprém s'est facilité la tâche et peut envisager le match retour au Danemark, la semaine prochaine avec un peu plus de sérénité. Si l'écart pendant la 1ère période a été serré puisqu'à la pause les Hongrois étaient en tête d'une longueur (17-16) à la plus grande satisfaction de leur public, tout s'est emballé dès la reprise. Les Danois, finalistes de la Ligue des Champions l'an passé ont été assomés par un adversaire plus ingénieux et volontaire, sécurisé au(x) bon(s) moment(s) par leur gardien espagnol Rodrigo Corralès. Avec un 7-1 encaissé en 12 minutes, ils ont sérieusement compromis leurs chances de basculer dans le Final Four. La défense de Veszprém a été déterminante et la différence aurait pu être plus importante. Quant au seul Français présent sur le parquet, c'est une satisfaction. Kentin Mahé (photo ci-dessus) a été élu homme du match avec à son actif 5 réalisations sur 7 tentatives. A l'image de son équipe, le demi-centre tricolore a mis du temps à entrer dans la rencontre puis a parfaitement trouver des solutions en seconde période. Le ballottage pour la qualif à Cologne est largement en faveur des Hongrois qui sont plus expérimentés mais attention à la réaction des Danois.  

Récapitulatif des résultats des quarts Aller de la LDC

 Match

 Score 

 Retour le 

 Flensburg (All) - Barça (Esp)

29 - 33

 Jeu 19/05/22

 PSG HB (Fra) - Kiel (All) 

30 - 30

 Jeu 19/05/22

 Veszprém (Hon) - Aalborg (Dan)

36 - 29 

 Mer 18/05/22

 Montpellier (Fra) - Kielce (Pol) 

28 - 31 

 Mer 18/05/22

 Le diaporama photos du match Montpellier - Kielce par Patrick DAVIGNON 


Dans la même rubrique

Champion's League
mercredi 18 mai 2022
  
Champion's League
mercredi 11 mai 2022
  
Champion's League
samedi 7 mai 2022
  
Champion's League
samedi 30 avril 2022
  
  1 2 3 4   

Le match

 jeudi 12 mai 2022

Joueurs du match

 Top Joueur
Eval : 16 | Buts : 7 | Pd : 0 | Int : 0
 Top Gardien
Eval : 8 | Arr Tot : 15 / 44 (34,1 %)

Résultats de la dernière journée

Jour.  Equ Rec  Equ Vis  Score  Stats  Date 
#14 Kiel Paris 19/05/2022 20:45
#14 Barcelone Flensburg 19/05/2022 18:45
#14 Aalborg Veszprem 37 35 18/05/2022 18:45
#14 Kielce Montpellier 30 22 18/05/2022 20:45

Prochaine journée

Journée  Equ Rec  Equ Vis  Date 
Aucune journée supplémentaire

Classement

Place Journée  Equipe  MJ  Vic  Nul  Déf 
1 Veszprem 5 4 2 1 1
2 Kielce 4 2 2 0 0
3 Paris 4 3 1 2 0
4 Montpellier 3 4 1 1 2
5 Flensburg 2 3 1 0 2
6 Barcelone 2 1 1 0 0
7 Aalborg 2 2 1 0 1
8 Szeged 2 2 1 0 1
9 Kiel 1 1 0 1 0
10 Vardar Skopje 1 2 0 1 1
11 Porto 1 2 0 1 1
12 Elverum 1 2 0 1 1