bandeau handzone

Pour Thibault Le Bourhis, l'aventure est en marche

International

samedi 12 mars 2022 - © Yves Michel

 5 min 43 de lecture

Si les U21 restent en France pour un tournoi en Gironde, leurs successeurs nés en 2004 et 2005 s'envolent vers la Serbie où ils affronteront la sélection nationale et l'Espagne. Pascal Person a retenu 18 joueurs parmi lesquels un revenant, le Toulousain et futur Nîmois, Thibault Le Bourhis.

Dans la catégorie U19, changement de joueurs mais également de staff. Eric Quintin a passé la main pour exclusivement se consacrer (au niveau international) au beach handball. Pascal Person a repris la suite dans cette tranche intermédiaire. Le technicien tricolore accueillera en région parisienne dès ce dimanche, 18 joueurs qui le lendemain s'envoleront pour Belgrade en Serbie. Au programme, un stage de haut niveau et surtout trois matches à Stara Pazova (à 50 km au nord de la capitale). A deux reprises (les 16 et 18 mars) contre la sélection serbe et intercalée (le 17 mars), une confrontation face à l'Espagne. 

Si chaque étape dans le parcours de performance est importante pour chacun, certains arrivent au terme d'un cycle. Les 2004 issus pour la plupart des différents pôles espoirs s'apprêtent à quitter cette structure et intégrer le centre de formation d'un club pro. A la rentrée prochaine, Thibault Le Bourhis (photo de tête) changera d'environnement puisque l'USAM Nîmes est sur le point de l'accueillir.  Le jeune gardien, scolarisé au lycée Raymond-Naves de Toulouse et pensionnaire du pôle Occitanie dirigé par Vincent Griveau, Daniela Petkovic et Frédéric Pérez est arrivé au handball presque par hasard. « Au départ, en région parisienne, je me suis orienté vers l’athlétisme et l’aïkido mais ma mère m’a mis au hand. A l’époque à Neuilly-sur-Marne, j’avais été impressionné par un gardien assez costaud et j’ai voulu faire pareil. » Comme quoi, les vocations ne tiennent pas à grand-chose. Après un déménagement dans le sud-ouest et deux années passées à Gourdon dans le Lot, le portier se retrouve dans la ville rose.  « J’ai rejoint le pôle en 4ème, il y a cinq ans. Il y a eu une vraie coupure par rapport à ma famille même si au début, je rentrais tous les week-ends à la maison. A force, je me suis habitué à ce rythme. Mon ambition est de passer pro donc il faut consentir à quelques sacrifices. » Fred Pérez, ancien gardien de l’équipe de France bronzée olympique à Barcelone en 92 et argentée au Mondial suédois un an plus tard, a suivi pas à pas la progression du jeune joueur. « Son parcours n’a pas été toujours linéaire mais au fil du temps, il a pris conscience de son potentiel. Il avait tendance à s’endormir un peu sur ses lauriers et quand il a compris qu’à tous les niveaux, la concurrence était importante, il s’est remis en question. » Habituellement appelé en sélection jeunes, lorsque La saison dernière, Pascal Person ne l’a pas retenu dans le groupe tricolore pour le Tiby, le moral a été mis à rude épreuve. « J’ai pris ça comme une porte qui se fermait. Je l’ai assez mal vécu. Il y a eu un sursaut d’orgueil et cela m’a incité à encore plus travailler. » Et cela a payé puisqu’à Toulouse, Romain Ternel lui a récemment fait confiance en l’incorporant en N1 dans l’effectif de la réserve qui se déplaçait à Nîmes. L'intéressé a enchâiné sur les Interpôles avec l’Occitanie et par d'excellentes prestations, il a véritablement tapé dans l’œil des observateurs. « C’est un garçon volontaire doté d’un bon état d’esprit, ajoute Fred Pérez. Il a peut-être manqué quelquefois de régularité mais ses dernières prestations l’ont remis en selle. Si j’ai un conseil à lui donner, c’est de sortir du cadre ‘’scolaire’’. Il ne faut pas qu’il s’enferme dans ce qu’on lui demande. Il faut qu’il rajoute un petit grain de folie à son jeu. Il a une bonne lecture, il doit encore progresser sur les tirs de l’aile et s’étoffer physiquement. » Ce n’est pas sans regrets qu’après 4 ans d’apprentissage, le technicien verra son élève quitter le pôle et rejoindre le centre de formation d’un autre club que le Fénix.  

 Les U18 sélectionnés pour le stage en Serbie 

 Nom

 Prénom

 Age

 Poste

 Club

 BARAN

 Michal

 17

 DC

 Cesson-Rennes

 BERRIAU

 Jules

 16

 ARD

 HBC Nantes

 DESBLANCS

 Eliott

 17

 DC

 Cavigal Nice 

 FAVRIL

 Pierre-Alexis

 17

 ALG

 Chartres

 FRATTARUOLO

 Sacha

 16

 PVT

 Grenoble SMH

 GUIBERT

 Martin

 17

 ARD

 Aunis La Rochelle

 KOUADIO

 Noah

 16

 PVT/ARG

 St Raphaël

 LE BOURHIS

 Thibault

 17

 GRD

 Fenix Toulouse

 LOBGEOIS

 Mathys

 17

 PVT

 Compiègne HB

 MICHEL

 Tristan

 17

 ARD

 Caen HB

 PEYRE

 Rémi

 17

 ALD

 USAM Nîmes 

 PICHON

 Yann

 16

 GRD

 Cesson-Rennes

 PIERSON-LAUNAY

 Enzo

 18

 ALG

 HBC Nantes

 SARRE

 Sabi

 18

 ALD

 US Créteil

 SIMONNET

 Alban

 18 

 DC

 HBC Nantes

 SOULLIER

 Stanis

 18

 GRD

 Chambéry Savoie

 TRAORE

 Keyliane

 17

 ARG

 US Créteil 

 ZUZO

 Reyhan

 16

 ARG

 Villeurbanne HB

Une curiosité...

Parmi les 21 joueurs retenus par le sélectionneur serbe pour ce rassemblement et les matches face aux Français mais aussi face à l'Espagne, un d'entre eux évoluent en France. Le pivot Igor Milovanovic a intégré la filière jeunes du PSG handball et participe cette année au championnat national des moins de 18 ans. 

La France, tout comme l'Espagne et la Serbie participeront du 4 au 14 août prochains au championnat d'Europe qui se déroulera au Monténégro. Les Tricolores se retrouvent dans la poule D aux côtés de l'Espagne, de la Suède et des Iles Féroé. 

Pour Thibault Le Bourhis, l'aventure est en marche 

International

samedi 12 mars 2022 - © Yves Michel

 5 min 43 de lecture

Si les U21 restent en France pour un tournoi en Gironde, leurs successeurs nés en 2004 et 2005 s'envolent vers la Serbie où ils affronteront la sélection nationale et l'Espagne. Pascal Person a retenu 18 joueurs parmi lesquels un revenant, le Toulousain et futur Nîmois, Thibault Le Bourhis.

Dans la catégorie U19, changement de joueurs mais également de staff. Eric Quintin a passé la main pour exclusivement se consacrer (au niveau international) au beach handball. Pascal Person a repris la suite dans cette tranche intermédiaire. Le technicien tricolore accueillera en région parisienne dès ce dimanche, 18 joueurs qui le lendemain s'envoleront pour Belgrade en Serbie. Au programme, un stage de haut niveau et surtout trois matches à Stara Pazova (à 50 km au nord de la capitale). A deux reprises (les 16 et 18 mars) contre la sélection serbe et intercalée (le 17 mars), une confrontation face à l'Espagne. 

Si chaque étape dans le parcours de performance est importante pour chacun, certains arrivent au terme d'un cycle. Les 2004 issus pour la plupart des différents pôles espoirs s'apprêtent à quitter cette structure et intégrer le centre de formation d'un club pro. A la rentrée prochaine, Thibault Le Bourhis (photo de tête) changera d'environnement puisque l'USAM Nîmes est sur le point de l'accueillir.  Le jeune gardien, scolarisé au lycée Raymond-Naves de Toulouse et pensionnaire du pôle Occitanie dirigé par Vincent Griveau, Daniela Petkovic et Frédéric Pérez est arrivé au handball presque par hasard. « Au départ, en région parisienne, je me suis orienté vers l’athlétisme et l’aïkido mais ma mère m’a mis au hand. A l’époque à Neuilly-sur-Marne, j’avais été impressionné par un gardien assez costaud et j’ai voulu faire pareil. » Comme quoi, les vocations ne tiennent pas à grand-chose. Après un déménagement dans le sud-ouest et deux années passées à Gourdon dans le Lot, le portier se retrouve dans la ville rose.  « J’ai rejoint le pôle en 4ème, il y a cinq ans. Il y a eu une vraie coupure par rapport à ma famille même si au début, je rentrais tous les week-ends à la maison. A force, je me suis habitué à ce rythme. Mon ambition est de passer pro donc il faut consentir à quelques sacrifices. » Fred Pérez, ancien gardien de l’équipe de France bronzée olympique à Barcelone en 92 et argentée au Mondial suédois un an plus tard, a suivi pas à pas la progression du jeune joueur. « Son parcours n’a pas été toujours linéaire mais au fil du temps, il a pris conscience de son potentiel. Il avait tendance à s’endormir un peu sur ses lauriers et quand il a compris qu’à tous les niveaux, la concurrence était importante, il s’est remis en question. » Habituellement appelé en sélection jeunes, lorsque La saison dernière, Pascal Person ne l’a pas retenu dans le groupe tricolore pour le Tiby, le moral a été mis à rude épreuve. « J’ai pris ça comme une porte qui se fermait. Je l’ai assez mal vécu. Il y a eu un sursaut d’orgueil et cela m’a incité à encore plus travailler. » Et cela a payé puisqu’à Toulouse, Romain Ternel lui a récemment fait confiance en l’incorporant en N1 dans l’effectif de la réserve qui se déplaçait à Nîmes. L'intéressé a enchâiné sur les Interpôles avec l’Occitanie et par d'excellentes prestations, il a véritablement tapé dans l’œil des observateurs. « C’est un garçon volontaire doté d’un bon état d’esprit, ajoute Fred Pérez. Il a peut-être manqué quelquefois de régularité mais ses dernières prestations l’ont remis en selle. Si j’ai un conseil à lui donner, c’est de sortir du cadre ‘’scolaire’’. Il ne faut pas qu’il s’enferme dans ce qu’on lui demande. Il faut qu’il rajoute un petit grain de folie à son jeu. Il a une bonne lecture, il doit encore progresser sur les tirs de l’aile et s’étoffer physiquement. » Ce n’est pas sans regrets qu’après 4 ans d’apprentissage, le technicien verra son élève quitter le pôle et rejoindre le centre de formation d’un autre club que le Fénix.  

 Les U18 sélectionnés pour le stage en Serbie 

 Nom

 Prénom

 Age

 Poste

 Club

 BARAN

 Michal

 17

 DC

 Cesson-Rennes

 BERRIAU

 Jules

 16

 ARD

 HBC Nantes

 DESBLANCS

 Eliott

 17

 DC

 Cavigal Nice 

 FAVRIL

 Pierre-Alexis

 17

 ALG

 Chartres

 FRATTARUOLO

 Sacha

 16

 PVT

 Grenoble SMH

 GUIBERT

 Martin

 17

 ARD

 Aunis La Rochelle

 KOUADIO

 Noah

 16

 PVT/ARG

 St Raphaël

 LE BOURHIS

 Thibault

 17

 GRD

 Fenix Toulouse

 LOBGEOIS

 Mathys

 17

 PVT

 Compiègne HB

 MICHEL

 Tristan

 17

 ARD

 Caen HB

 PEYRE

 Rémi

 17

 ALD

 USAM Nîmes 

 PICHON

 Yann

 16

 GRD

 Cesson-Rennes

 PIERSON-LAUNAY

 Enzo

 18

 ALG

 HBC Nantes

 SARRE

 Sabi

 18

 ALD

 US Créteil

 SIMONNET

 Alban

 18 

 DC

 HBC Nantes

 SOULLIER

 Stanis

 18

 GRD

 Chambéry Savoie

 TRAORE

 Keyliane

 17

 ARG

 US Créteil 

 ZUZO

 Reyhan

 16

 ARG

 Villeurbanne HB

Une curiosité...

Parmi les 21 joueurs retenus par le sélectionneur serbe pour ce rassemblement et les matches face aux Français mais aussi face à l'Espagne, un d'entre eux évoluent en France. Le pivot Igor Milovanovic a intégré la filière jeunes du PSG handball et participe cette année au championnat national des moins de 18 ans. 

La France, tout comme l'Espagne et la Serbie participeront du 4 au 14 août prochains au championnat d'Europe qui se déroulera au Monténégro. Les Tricolores se retrouvent dans la poule D aux côtés de l'Espagne, de la Suède et des Iles Féroé. 

Dans la même rubrique

International
lundi 18 avril 2022
  
International
samedi 16 avril 2022
  
International
jeudi 14 avril 2022
  
International
jeudi 24 mars 2022
  
  1 2 3 4