bandeau handzone

Alliance franco-allemande contre le Covid

Euro

mercredi 5 janvier 2022 - Handzone

 3 min 50 de lecture

L'axe franco-allemand est rétabli pour faire face à la situation actuelle. Sans match de préparation avant d'attaquer l'Euro, les Tricolores et leurs homologues allemands ont trouvé un terrain d'entente pour organiser un match amical qui aura lieu entre les deux sélections ce dimanche à Wetzlar, dans le nord de l'Allemagne.

Les fédérations française et allemande se sont rapprochées pour optimiser leur préparation à l’EHF EURO 2022. En quête d’un adversaire avant le départ pour la Hongrie, l’équipe de France se rendra outre-Rhin le week-end prochain pour affronter l’Allemagne. Un match programmé ce dimanche 9 janvier à 19h00 et à suivre en direct sur les antennes de beIN SPORTS, et de La Chaine l’Équipe.

Philippe Bana : « Je suis heureux de ce dénouement »

Après le transfert des matchs de la Golden League prévus initialement à Chambéry et à Paris, vers Créteil, puis le forfait de l’Égypte, les Bleus disposent enfin d’un match de préparation. Et il sera inédit. Un Allemagne - France, délicieux hors d’œuvre avant de basculer sur l’Euro et un premier choc face à la Croatie, le 13 janvier. « Pendant cette période très difficile impactée par la Covid-19, c’est appréciable de pouvoir s’entendre entre bons amis. Le lien entre la France et l’Allemagne demeure le plus solide en Europe, souligne Philippe Bana, le président de la FFHandball. Depuis le forfait de l’Égypte, nous sommes entièrement mobilisés pour permettre à l’équipe de France de disputer un match avant l’Euro. Je suis heureux de ce dénouement et je tiens à remercier la fédération allemande pour son invitation et les conditions exceptionnelles qu’elle nous offre. Notre équipe bénéficiera d’un vol privé pour se rendre à Francfort puis d’un hôtel privatisé permettant de préserver au maximum le groupe des risques de contagion à la Covid-19. Je remercie également nos partenaires, en particulier nos diffuseurs, qui ont modifié leur grille pour exposer au mieux ce match Allemagne-France. » Cet accord ravi aussi Mark Schober, directeur la fédération allemande. « C’est pourquoi j’aime notre sport. Nous sommes adversaires sur le terrain mais amis en dehors. Nous essayons de nous entraider et, dans ces moments particuliers, c’est bon à savoir. »

Guillaume Gille : « Un galop d’essai est donc essentiel »

Depuis 2006, l’Allemagne et la France n’avaient plus disputé une seule rencontre amicale : seules les compétitions officielles ont vu les deux rivaux s’affronter. L’été dernier, lors des Jeux olympiques, les hommes de Guillaume Gille s’étaient imposés (30-29) au tour préliminaire, une étape importante dans la conquête de la médaille d’or. Cette affiche satisfait donc les deux équipes : l’Allemagne, l’autre pays du handball, accueille les champions olympiques pour une répétition générale avec l’Euro. Quant à l’équipe de France, elle dispose d’un adversaire de grande qualité avec des garanties sur le plan sanitaire. Une rencontre organisée à huis clos (comme toutes les compétitions sportives outre-Rhin) qui rassemblera, sans aucun doute, un large public devant les écrans. Pour Guillaume Gille, ce match s’inscrit parfaitement dans la préparation terminale au championnat d’Europe. « La préparation a été très perturbée et cela me semblait essentiel de pouvoir s’évaluer, à quelques heures d’une grande compétition et d’un duel au sommet face à la Croatie. Le match face à l’Allemagne nous permettra de nous situer et d’offrir aussi du temps de jeu aux acteurs, notamment aux plus jeunes. Bénéficier de ce galop d’essai était donc essentiel. »

Un groupe stabilisé et au travail

Après les blessures de Nedim Remili, de Luka Karabatic, du drame qui a touché Élohim Prandi, et les cas positifs à la Covid-19, le groupe est enfin stabilisé. La projection vers l’Euro est donc moins complexe. « Mathieu Grébille et Raphaël Caucheteux ont quitté l’aventure mardi, après nous avoir été d’un grand secours pour pallier aux cas de Covid dans le groupe et permettre de nous entraîner dans de meilleures conditions, remercie Guillaume Gille qui disposera, sous peu, d’un groupe de 19 joueurs. Vincent Gérard est sur la voie du retour au sein du groupe. Il effectue actuellement un travail spécifique avec son club pour faire remonter ses curseurs et être en mesure de nous rejoindre, avant le départ pour l’Allemagne. Il constituera une alternative supplémentaire sur le poste de gardien. » À l’issue de cet unique match de préparation, les Bleus prendront la direction, lundi 10 janvier, de Szeged pour préparer le choc face aux Croates, le jeudi suivant. Mais avant l’étape allemande, les champions olympiques, dans leur cocon de la très précieuse Maison du handball, travaillent sans ménagement.

La liste des joueurs à disposition de Guillaume Gille 


Alliance franco-allemande contre le Covid  

Euro

mercredi 5 janvier 2022 - Handzone

 3 min 50 de lecture

L'axe franco-allemand est rétabli pour faire face à la situation actuelle. Sans match de préparation avant d'attaquer l'Euro, les Tricolores et leurs homologues allemands ont trouvé un terrain d'entente pour organiser un match amical qui aura lieu entre les deux sélections ce dimanche à Wetzlar, dans le nord de l'Allemagne.

Les fédérations française et allemande se sont rapprochées pour optimiser leur préparation à l’EHF EURO 2022. En quête d’un adversaire avant le départ pour la Hongrie, l’équipe de France se rendra outre-Rhin le week-end prochain pour affronter l’Allemagne. Un match programmé ce dimanche 9 janvier à 19h00 et à suivre en direct sur les antennes de beIN SPORTS, et de La Chaine l’Équipe.

Philippe Bana : « Je suis heureux de ce dénouement »

Après le transfert des matchs de la Golden League prévus initialement à Chambéry et à Paris, vers Créteil, puis le forfait de l’Égypte, les Bleus disposent enfin d’un match de préparation. Et il sera inédit. Un Allemagne - France, délicieux hors d’œuvre avant de basculer sur l’Euro et un premier choc face à la Croatie, le 13 janvier. « Pendant cette période très difficile impactée par la Covid-19, c’est appréciable de pouvoir s’entendre entre bons amis. Le lien entre la France et l’Allemagne demeure le plus solide en Europe, souligne Philippe Bana, le président de la FFHandball. Depuis le forfait de l’Égypte, nous sommes entièrement mobilisés pour permettre à l’équipe de France de disputer un match avant l’Euro. Je suis heureux de ce dénouement et je tiens à remercier la fédération allemande pour son invitation et les conditions exceptionnelles qu’elle nous offre. Notre équipe bénéficiera d’un vol privé pour se rendre à Francfort puis d’un hôtel privatisé permettant de préserver au maximum le groupe des risques de contagion à la Covid-19. Je remercie également nos partenaires, en particulier nos diffuseurs, qui ont modifié leur grille pour exposer au mieux ce match Allemagne-France. » Cet accord ravi aussi Mark Schober, directeur la fédération allemande. « C’est pourquoi j’aime notre sport. Nous sommes adversaires sur le terrain mais amis en dehors. Nous essayons de nous entraider et, dans ces moments particuliers, c’est bon à savoir. »

Guillaume Gille : « Un galop d’essai est donc essentiel »

Depuis 2006, l’Allemagne et la France n’avaient plus disputé une seule rencontre amicale : seules les compétitions officielles ont vu les deux rivaux s’affronter. L’été dernier, lors des Jeux olympiques, les hommes de Guillaume Gille s’étaient imposés (30-29) au tour préliminaire, une étape importante dans la conquête de la médaille d’or. Cette affiche satisfait donc les deux équipes : l’Allemagne, l’autre pays du handball, accueille les champions olympiques pour une répétition générale avec l’Euro. Quant à l’équipe de France, elle dispose d’un adversaire de grande qualité avec des garanties sur le plan sanitaire. Une rencontre organisée à huis clos (comme toutes les compétitions sportives outre-Rhin) qui rassemblera, sans aucun doute, un large public devant les écrans. Pour Guillaume Gille, ce match s’inscrit parfaitement dans la préparation terminale au championnat d’Europe. « La préparation a été très perturbée et cela me semblait essentiel de pouvoir s’évaluer, à quelques heures d’une grande compétition et d’un duel au sommet face à la Croatie. Le match face à l’Allemagne nous permettra de nous situer et d’offrir aussi du temps de jeu aux acteurs, notamment aux plus jeunes. Bénéficier de ce galop d’essai était donc essentiel. »

Un groupe stabilisé et au travail

Après les blessures de Nedim Remili, de Luka Karabatic, du drame qui a touché Élohim Prandi, et les cas positifs à la Covid-19, le groupe est enfin stabilisé. La projection vers l’Euro est donc moins complexe. « Mathieu Grébille et Raphaël Caucheteux ont quitté l’aventure mardi, après nous avoir été d’un grand secours pour pallier aux cas de Covid dans le groupe et permettre de nous entraîner dans de meilleures conditions, remercie Guillaume Gille qui disposera, sous peu, d’un groupe de 19 joueurs. Vincent Gérard est sur la voie du retour au sein du groupe. Il effectue actuellement un travail spécifique avec son club pour faire remonter ses curseurs et être en mesure de nous rejoindre, avant le départ pour l’Allemagne. Il constituera une alternative supplémentaire sur le poste de gardien. » À l’issue de cet unique match de préparation, les Bleus prendront la direction, lundi 10 janvier, de Szeged pour préparer le choc face aux Croates, le jeudi suivant. Mais avant l’étape allemande, les champions olympiques, dans leur cocon de la très précieuse Maison du handball, travaillent sans ménagement.

La liste des joueurs à disposition de Guillaume Gille 


Dans la même rubrique

  1 2 3 4