bandeau handzone

Un Porto bien rouge !

Champion's League

jeudi 25 novembre 2021 - © François Dasriaux

 3 min 39 de lecture

On attendait une révolte, une envie d’effacer la déroute de la semaine dernière du côté de Porto dans son antre du Pavilhao Dragao. Que nenni, comme lors du match aller, Paris s’est baladé en première et a géré en seconde. Si l’addition n’a pas atteint les sommets d’il y a 7 jours, c’est que le PSG a connu quelques couacs offensifs en seconde période, sinon Porto aurait pris une nouvelle fois la marée. Une victoire 39-30 tout en tranquillité qui replace Paris à la 4° place de la poule B en attendant les réceptions de Kielce et Barcelone qui seront capitales pour la course aux deux premières places.


Il reste 4 réceptions pour deux déplacements dans les 6 matches à encore jouer pour le PSG. Et avec des voyages à Zaporojie et Bucarest on peut penser que ceux-ci devraient être gagnants. Pour ce qui est des 4 réceptions, là les choses seront d’un tout autre tonneau. Avec dans l’ordre les venues de Kielce, du FC Barcelone, de Flensburg pour finir lors de la dernières journée par celle de Veszprém, là c’est du lourd et du costaud qui va venir à Coubertin défier les Parisiens. Mais si ceux-ci restent les maîtres sur leurs terres, alors la 2° place sera mathématiquement dans leur main et les 8° de finales se dérouleront sans eux puisqu’ils seront qualifiés directement pour les quarts de finale.



Tout cela ils le doivent à leur double victoire face à Porto après les petites volées de bois verts qu’ils avaient reçu à Barcelone puis Kielce. Mais le champion du Portugal a un peu effacé tout cela et les deux prestations plus que solides ont sans doute remis la confiance au goût du jour dans les rang du Paris SG Handball. On l’a bien vu ce soir, car dès l’entame on a vite compris que Paris était hors d’atteinte pour Porto. Au bout de seulement 5 minutes il y avait 2-7 et Magnus Andersson posait son premier temps mort pour tenter d’endiguer la déferlante. Kamil Syprzak se gavait des ballons de Mikkel Hansen, Nedim Remili allait trop vite et trop fort pour que la défense de Porto puisse le contrer et Vincent Gérard, sans être aussi monstrueux que lors de la première période du match aller était quand plus que solide dans ses buts. Alors le Pavilhao Dragao s’est peu à peu éteint lui qui était si chaud au coup de sifflet initial. Paris va mener sa barque tranquillement jusqu’à la pause passée avec pas moins de 8 buts d’avance (23-15) puis passer rapidement la barre des 10 buts d’avance en quelques minutes avant de connaître un coup de moins bien qui va réveiller la salle et un peu les joueurs du FC Porto.



En étant un peu dispendieux en attaque, trouvant trop souvent les poteaux ou un Sebastian Frandsen inspiré dans les buts, Paris va laisser son adversaire revenir à 6 unités et sans le « gogogadegtobras » de Dainis Kristopans qui va voler le ballon d’une main, Leonel Fernandes aurait sans doute remis ses couleurs à 5 buts et dieu sait ce qui se serait passé alors. Cela va mettre un peu Nikola Karabatic en pétard et quand il est comme cela, ça déménage ! Et c’est bien ce qui va se passer, le triple champion olympique va enfoncer le clou pour de bon et Porto et ses supporters vont 1 à 1 baisser le rideau et toute velléités de retour de nulle part. -9 à la maison après le -19 à Coubertin, -28 en deux rencontres, ça pique les yeux et ça rougit un peu quand même. On était loin du Porto qui avait fait trembler le Barca, mais c’est sans doute parce que le PSG commence à se mettre au bon rythme et vu les matches qui arrivent, c’est une très bonne nouvelle.



A Porto (POR), Pavilhao Dragao Arena
Le jeudi 25 novembre à 20h45
FC Porto - Paris Saint-Germain Handball : 30 - 39 (Mi-temps : 15-23)
1 917 spectateurs
Arbitres : MM Mandak Boris et Rudinsky Mario (SLQ)
Evolution du score : 2-7 5°, 4-10 10°, 8-13 15°, 11-17 20°, 14-21 25°, 15-23 MT - 18-26 35°, 19-29 40°, 21-30 45°, 24-33 50°, 28-36 55°, 30-39 FT.

 

 

Un Porto bien rouge ! 

Champion's League

jeudi 25 novembre 2021 - © François Dasriaux

 3 min 39 de lecture

On attendait une révolte, une envie d’effacer la déroute de la semaine dernière du côté de Porto dans son antre du Pavilhao Dragao. Que nenni, comme lors du match aller, Paris s’est baladé en première et a géré en seconde. Si l’addition n’a pas atteint les sommets d’il y a 7 jours, c’est que le PSG a connu quelques couacs offensifs en seconde période, sinon Porto aurait pris une nouvelle fois la marée. Une victoire 39-30 tout en tranquillité qui replace Paris à la 4° place de la poule B en attendant les réceptions de Kielce et Barcelone qui seront capitales pour la course aux deux premières places.


Il reste 4 réceptions pour deux déplacements dans les 6 matches à encore jouer pour le PSG. Et avec des voyages à Zaporojie et Bucarest on peut penser que ceux-ci devraient être gagnants. Pour ce qui est des 4 réceptions, là les choses seront d’un tout autre tonneau. Avec dans l’ordre les venues de Kielce, du FC Barcelone, de Flensburg pour finir lors de la dernières journée par celle de Veszprém, là c’est du lourd et du costaud qui va venir à Coubertin défier les Parisiens. Mais si ceux-ci restent les maîtres sur leurs terres, alors la 2° place sera mathématiquement dans leur main et les 8° de finales se dérouleront sans eux puisqu’ils seront qualifiés directement pour les quarts de finale.



Tout cela ils le doivent à leur double victoire face à Porto après les petites volées de bois verts qu’ils avaient reçu à Barcelone puis Kielce. Mais le champion du Portugal a un peu effacé tout cela et les deux prestations plus que solides ont sans doute remis la confiance au goût du jour dans les rang du Paris SG Handball. On l’a bien vu ce soir, car dès l’entame on a vite compris que Paris était hors d’atteinte pour Porto. Au bout de seulement 5 minutes il y avait 2-7 et Magnus Andersson posait son premier temps mort pour tenter d’endiguer la déferlante. Kamil Syprzak se gavait des ballons de Mikkel Hansen, Nedim Remili allait trop vite et trop fort pour que la défense de Porto puisse le contrer et Vincent Gérard, sans être aussi monstrueux que lors de la première période du match aller était quand plus que solide dans ses buts. Alors le Pavilhao Dragao s’est peu à peu éteint lui qui était si chaud au coup de sifflet initial. Paris va mener sa barque tranquillement jusqu’à la pause passée avec pas moins de 8 buts d’avance (23-15) puis passer rapidement la barre des 10 buts d’avance en quelques minutes avant de connaître un coup de moins bien qui va réveiller la salle et un peu les joueurs du FC Porto.



En étant un peu dispendieux en attaque, trouvant trop souvent les poteaux ou un Sebastian Frandsen inspiré dans les buts, Paris va laisser son adversaire revenir à 6 unités et sans le « gogogadegtobras » de Dainis Kristopans qui va voler le ballon d’une main, Leonel Fernandes aurait sans doute remis ses couleurs à 5 buts et dieu sait ce qui se serait passé alors. Cela va mettre un peu Nikola Karabatic en pétard et quand il est comme cela, ça déménage ! Et c’est bien ce qui va se passer, le triple champion olympique va enfoncer le clou pour de bon et Porto et ses supporters vont 1 à 1 baisser le rideau et toute velléités de retour de nulle part. -9 à la maison après le -19 à Coubertin, -28 en deux rencontres, ça pique les yeux et ça rougit un peu quand même. On était loin du Porto qui avait fait trembler le Barca, mais c’est sans doute parce que le PSG commence à se mettre au bon rythme et vu les matches qui arrivent, c’est une très bonne nouvelle.



A Porto (POR), Pavilhao Dragao Arena
Le jeudi 25 novembre à 20h45
FC Porto - Paris Saint-Germain Handball : 30 - 39 (Mi-temps : 15-23)
1 917 spectateurs
Arbitres : MM Mandak Boris et Rudinsky Mario (SLQ)
Evolution du score : 2-7 5°, 4-10 10°, 8-13 15°, 11-17 20°, 14-21 25°, 15-23 MT - 18-26 35°, 19-29 40°, 21-30 45°, 24-33 50°, 28-36 55°, 30-39 FT.

 

 

Dans la même rubrique

Champion's League
dimanche 16 janvier 2022
  
Champion's League
jeudi 13 janvier 2022
  
Champion's League
jeudi 9 décembre 2021
  
Champion's League
mercredi 8 décembre 2021
  
Champion's League
jeudi 2 décembre 2021
  
  1 2 3 4   

Le match

 jeudi 25 novembre 2021

Joueurs du match

 Top Joueur
Eval : 38 | Buts : 4 | Pd : 14 | Int : 0
 Top Gardien
Eval : 6 | Arr Tot : 12 / 36 (33,3 %)

Résultats de la dernière journée

Jour.  Equ Rec  Equ Vis  Score  Stats  Date 
#10 Paris Barcelone 28 28 09/12/2021 20:45
#10 Flensburg Veszprem 30 27 09/12/2021 18:45
#10 Porto Kielce 29 27 09/12/2021 20:45
#10 Dinamo Bucarest Zaporoshye 33 29 09/12/2021 18:45

Prochaine journée

Journée  Equ Rec  Equ Vis  Date 
#11 Flensburg Kielce 16/02/2022 00:00
#11 Zaporoshye Paris 16/02/2022 00:00
#11 Veszprem Porto 16/02/2022 00:00
#11 Dinamo Bucarest Barcelone 16/02/2022 00:00

Classement

Place Journée  Equipe  MJ  Vic  Nul  Déf 
1 Kielce 14 10 7 0 3
2 Veszprem 12 10 6 0 4
3 Barcelone 12 10 5 2 3
4 Paris 12 10 5 2 3
5 Flensburg 9 10 4 1 5
6 Zaporoshye 8 10 4 0 6
7 Porto 7 10 3 1 6
8 Dinamo Bucarest 6 10 3 0 7