bandeau handzone

Jouable pour Besançon et Nantes, compliqué pour Chambray

EHF League

jeudi 25 novembre 2021 - © François Dasriaux

 2 min 4 de lecture

Après leurs brillantes qualifications pour les phases de poule de l’EHF League féminine, Besançon, Chambray et Nantes attendaient de savoir dans quelle poule et avec quelles équipes elles allaient être reversées. Si pour Nantes et Besançon, un des deux premières places est dans l’ordre du possible, pour Chambray, nouveau venu dans la compétition, ce sera sans doute beaucoup plus compliqué.


Les Tourangelles, dans le chapeau 4, ont hérité dans la poule 4 des Danoises de Viborg, des Hongroises de Vacsi et des Roumaines de Vâlcea, que du gratin européen et il faudra enchaîner les exploits, notamment à la Fontaine Blanche pour espérer viser les quarts de finale. Avec deux habitués de Ligue des Champions avec Viborg et Vâlcea et une équipe de Vacsi très jeune composée presque exclusivement de joueuses du cru, mais 5° du championnat de Hongrie à 2 points de la seconde place détenue par le FCT Rail Cargo, le chemin vers les quarts est plus que complexe pour le CTHB.

Pour Besançon et Nantes, il y a sans doute la place pour une qualification. Mais elle n’est pas forcément énorme. Pour les Franc-Comtoises, un club Hongrois aussi au nom presque imprononçable le Mosonmagyaróvár mais 4° actuel d’un championnat qui avec le français, est souvent montré comme le championnat le plus dur d’Europe. Il y aussi le club nordique de service avec les Norvégiennes du Sola HK, club exclusivement norvégien mais ou on trouve une certaine Camilla Herrem. Enfin avec les Croates du Lokomotiv Zagreb, ce sera vers les Balkans et son jeu particulier qu’ira l’ESBF, encore une équipe très jeune avec pas mal d’inconnues mais qui ont quand même dominé 2 fois le club polonais de Lublin, le MKS Funfloor Perla, dans lequel jouent les Gawlik, Gega, Achruk et autre Roszak… Pour Nantes, versé dans le chapeau 2 et il faut tenter de comprendre comment le vainqueur de la dernière édition se retrouve dans ce chapeau mais bref… Pour les Neptunes donc, ce sont 3 équipes rodées aux joutes européennes qu’il faudra affronter dans la Poule B. Les Roumaines de Baia Mare, les victimes des Nantaises en finale l’année dernière qui étaient elles dans le chapeau 1. Le club Polonais du MKS Zaglebie Lubin et non Lublin… Et pour finir les Allemandes de Bietigheim, pensionnaires de la Ligue des Champions la saison dernière. Faisable, mais pas simple du tout quand même pour les Ligériennes.

 

Jouable pour Besançon et Nantes, compliqué pour Chambray 

EHF League

jeudi 25 novembre 2021 - © François Dasriaux

 2 min 4 de lecture

Après leurs brillantes qualifications pour les phases de poule de l’EHF League féminine, Besançon, Chambray et Nantes attendaient de savoir dans quelle poule et avec quelles équipes elles allaient être reversées. Si pour Nantes et Besançon, un des deux premières places est dans l’ordre du possible, pour Chambray, nouveau venu dans la compétition, ce sera sans doute beaucoup plus compliqué.


Les Tourangelles, dans le chapeau 4, ont hérité dans la poule 4 des Danoises de Viborg, des Hongroises de Vacsi et des Roumaines de Vâlcea, que du gratin européen et il faudra enchaîner les exploits, notamment à la Fontaine Blanche pour espérer viser les quarts de finale. Avec deux habitués de Ligue des Champions avec Viborg et Vâlcea et une équipe de Vacsi très jeune composée presque exclusivement de joueuses du cru, mais 5° du championnat de Hongrie à 2 points de la seconde place détenue par le FCT Rail Cargo, le chemin vers les quarts est plus que complexe pour le CTHB.

Pour Besançon et Nantes, il y a sans doute la place pour une qualification. Mais elle n’est pas forcément énorme. Pour les Franc-Comtoises, un club Hongrois aussi au nom presque imprononçable le Mosonmagyaróvár mais 4° actuel d’un championnat qui avec le français, est souvent montré comme le championnat le plus dur d’Europe. Il y aussi le club nordique de service avec les Norvégiennes du Sola HK, club exclusivement norvégien mais ou on trouve une certaine Camilla Herrem. Enfin avec les Croates du Lokomotiv Zagreb, ce sera vers les Balkans et son jeu particulier qu’ira l’ESBF, encore une équipe très jeune avec pas mal d’inconnues mais qui ont quand même dominé 2 fois le club polonais de Lublin, le MKS Funfloor Perla, dans lequel jouent les Gawlik, Gega, Achruk et autre Roszak… Pour Nantes, versé dans le chapeau 2 et il faut tenter de comprendre comment le vainqueur de la dernière édition se retrouve dans ce chapeau mais bref… Pour les Neptunes donc, ce sont 3 équipes rodées aux joutes européennes qu’il faudra affronter dans la Poule B. Les Roumaines de Baia Mare, les victimes des Nantaises en finale l’année dernière qui étaient elles dans le chapeau 1. Le club Polonais du MKS Zaglebie Lubin et non Lublin… Et pour finir les Allemandes de Bietigheim, pensionnaires de la Ligue des Champions la saison dernière. Faisable, mais pas simple du tout quand même pour les Ligériennes.

 

Dans la même rubrique

EHF League
lundi 25 octobre 2021
  
EHF League
mercredi 20 octobre 2021
  
EHF League
lundi 18 octobre 2021
  
  1