bandeau handzone

Montpellier continue de cultiver son paradoxe.

Champion's League

mercredi 24 novembre 2021 - © François Dasriaux

 3 min 44 de lecture

Alors que le classement et les résultats en championnat de France sont historiques dans le mauvais sens du terme, le MHB continue à régner sur la poule A de la Ligue des Champions après sa nouvelle victoire 39 à 32 sur les Norvégiens d’Elverum tandis qu’un peu plus tôt, Kiel avait cédé sur les terres d’Aalborg 35-33. C’est donc seul en tête que Montpellier est entré dans les matches retours en signant sa 6° victoire consécutive.


Difficile de dire combien de temps va durer cette dualité à Montpellier. Souverain en compétition européenne, hésitant et timoré en championnat de France. A voir quel sera la série qui va faire basculer l’autre mais pour le moment, les productions face à l’élite européenne des Héraultais sont au presque parfait. Même si par moment comme ce soir face à Elverum, les choses se compliquent notamment défensivement, il y a toujours un joueur, une action, un gardien pour relancer la machine pour de bon et ce soir plusieurs fois certains ont joué un rôle majeur dans le rebond de Montpellier. Le premier est évidemment Hugo Descat. Intenable après avoir vu son premier 7 mètres arrêté par Torsten Fries, il va signer un 10/10 qui va tracter ses couleurs dans le bon sens. Autre homme d’impact, le gladiateur Lucas Moscariello ! En pivot l’Argentin est en train de valider tout le bien qu’on pensait de lui. Il lui a fallu un peu de temps pour s’acclimater, mais depuis quelques semaines il est un des fers de lance et encore une fois, malgré un peu de déchet pour un pivot, son sens du placement, du combat et sa rage vont faire un peu exploser la défense adverse. 

Le 3° à être vraiment en vue a été la force incarnée en la personne de Karl Wallinius. En face de lui, les défenseurs d’Elverum vont être incapables de maîtriser son mix puissance – vitesse qui va faire de gros dégâts tout le long du match. Mais ce qui a longtemps empêché Montpelier de vraiment prendre le large, il va falloir attendre les 5 dernières minutes pour voir les locaux enfin être à l’aise au score, c’est un ramassis d’oublis défensifs parfois tous plus gros les uns que les autres. A ce niveau, on a un peu vu le Montpellier de la LNH qui n’arrive pas à être constant dans ce domaine. Il est vrai que l’absence de Benjamin Bataille a sans doute pesé un peu lourd dans le domaine, mais quand même, quand on voit avec quelle facilité les Dominik MathéEric Johansson ou Stig Moen Nielsen pouvait avoir accès aux buts de Marin Sego, cela faisait parfois un peu peur pour la suite du match. 



Mais heureusement, le portier Croate était dans un assez bon jour et les 11 parades et son but direct qu’il va signer auront fait leur effet dans une bagarre qui aura été assez intense plus de 50 minutes. Car si Elverum défend presque aussi bien que le MHB quand il se loupe défensivement, côté attaque, le talent est là et bien là. Cela joue à 100 à l’heure sous la baguette d’un Tobias Grondahl véritable petit génie de 20 ans qui pourrait bien faire sacrément briller les yeux des gros clubs européens à l’intersaison. Mais malgré les coups de chaud à répétition des Norvégiens, Montpellier va tenir bon ! Ne jamais se mettre complètement dans le rouge et toujours trouver la bonne ressource pour rebondir et refaire un petit écart. Tout cela avant qu’Elverum ne lâche enfin l’affaire dans les dernières minutes et permette aux hommes de Patrice Canayer de signer une victoire de 7 buts, comme à l’aller, et surtout leur 6° victoire de rang qui les installe seuls premiers de la poule avec quand même la bagatelle de 3 points d’avance sur les Hongrois de Szeged les 3°. Avec la venue de Zagreb la semaine prochaine à Bougnol, et malgré la première victoire des Croates sur Meshkov Brest ce soir, tout cela pourrait bien continuer encore un bon moment.

A Montpellier (FRA), FDI Stadium
Le mercredi 24 novembre à 20h45
Montpellier HB - Elverum Handball : 39 - 32 (Mi-temps : 19-16)
3 000 spectateurs
Arbitres : MM Biro Adam et Kiss Oliver (HON)
Evolution du score : 3-3 5°, 6-6 10°, 10-8 15°, 14-10 20°, 18-14 25°, 19-16 MT - 24-18 35°, 26-21 40°, 29-26 45°, 32-28 50°, 36-30 55°, 39-32 FT.

 

 

Montpellier continue de cultiver son paradoxe. 

Champion's League

mercredi 24 novembre 2021 - © François Dasriaux

 3 min 44 de lecture

Alors que le classement et les résultats en championnat de France sont historiques dans le mauvais sens du terme, le MHB continue à régner sur la poule A de la Ligue des Champions après sa nouvelle victoire 39 à 32 sur les Norvégiens d’Elverum tandis qu’un peu plus tôt, Kiel avait cédé sur les terres d’Aalborg 35-33. C’est donc seul en tête que Montpellier est entré dans les matches retours en signant sa 6° victoire consécutive.


Difficile de dire combien de temps va durer cette dualité à Montpellier. Souverain en compétition européenne, hésitant et timoré en championnat de France. A voir quel sera la série qui va faire basculer l’autre mais pour le moment, les productions face à l’élite européenne des Héraultais sont au presque parfait. Même si par moment comme ce soir face à Elverum, les choses se compliquent notamment défensivement, il y a toujours un joueur, une action, un gardien pour relancer la machine pour de bon et ce soir plusieurs fois certains ont joué un rôle majeur dans le rebond de Montpellier. Le premier est évidemment Hugo Descat. Intenable après avoir vu son premier 7 mètres arrêté par Torsten Fries, il va signer un 10/10 qui va tracter ses couleurs dans le bon sens. Autre homme d’impact, le gladiateur Lucas Moscariello ! En pivot l’Argentin est en train de valider tout le bien qu’on pensait de lui. Il lui a fallu un peu de temps pour s’acclimater, mais depuis quelques semaines il est un des fers de lance et encore une fois, malgré un peu de déchet pour un pivot, son sens du placement, du combat et sa rage vont faire un peu exploser la défense adverse. 

Le 3° à être vraiment en vue a été la force incarnée en la personne de Karl Wallinius. En face de lui, les défenseurs d’Elverum vont être incapables de maîtriser son mix puissance – vitesse qui va faire de gros dégâts tout le long du match. Mais ce qui a longtemps empêché Montpelier de vraiment prendre le large, il va falloir attendre les 5 dernières minutes pour voir les locaux enfin être à l’aise au score, c’est un ramassis d’oublis défensifs parfois tous plus gros les uns que les autres. A ce niveau, on a un peu vu le Montpellier de la LNH qui n’arrive pas à être constant dans ce domaine. Il est vrai que l’absence de Benjamin Bataille a sans doute pesé un peu lourd dans le domaine, mais quand même, quand on voit avec quelle facilité les Dominik MathéEric Johansson ou Stig Moen Nielsen pouvait avoir accès aux buts de Marin Sego, cela faisait parfois un peu peur pour la suite du match. 



Mais heureusement, le portier Croate était dans un assez bon jour et les 11 parades et son but direct qu’il va signer auront fait leur effet dans une bagarre qui aura été assez intense plus de 50 minutes. Car si Elverum défend presque aussi bien que le MHB quand il se loupe défensivement, côté attaque, le talent est là et bien là. Cela joue à 100 à l’heure sous la baguette d’un Tobias Grondahl véritable petit génie de 20 ans qui pourrait bien faire sacrément briller les yeux des gros clubs européens à l’intersaison. Mais malgré les coups de chaud à répétition des Norvégiens, Montpellier va tenir bon ! Ne jamais se mettre complètement dans le rouge et toujours trouver la bonne ressource pour rebondir et refaire un petit écart. Tout cela avant qu’Elverum ne lâche enfin l’affaire dans les dernières minutes et permette aux hommes de Patrice Canayer de signer une victoire de 7 buts, comme à l’aller, et surtout leur 6° victoire de rang qui les installe seuls premiers de la poule avec quand même la bagatelle de 3 points d’avance sur les Hongrois de Szeged les 3°. Avec la venue de Zagreb la semaine prochaine à Bougnol, et malgré la première victoire des Croates sur Meshkov Brest ce soir, tout cela pourrait bien continuer encore un bon moment.

A Montpellier (FRA), FDI Stadium
Le mercredi 24 novembre à 20h45
Montpellier HB - Elverum Handball : 39 - 32 (Mi-temps : 19-16)
3 000 spectateurs
Arbitres : MM Biro Adam et Kiss Oliver (HON)
Evolution du score : 3-3 5°, 6-6 10°, 10-8 15°, 14-10 20°, 18-14 25°, 19-16 MT - 24-18 35°, 26-21 40°, 29-26 45°, 32-28 50°, 36-30 55°, 39-32 FT.

 

 

Dans la même rubrique

Champion's League
jeudi 2 décembre 2021
  
Champion's League
mercredi 1 décembre 2021
  
Champion's League
jeudi 25 novembre 2021
  
Champion's League
dimanche 21 novembre 2021
  
Champion's League
samedi 20 novembre 2021
  
  1 2 3 4   

Le match

 mercredi 24 novembre 2021

Joueurs du match

 Top Joueur
Eval : 30 | Buts : 11 | Pd : 0 | Int : 0
 Top Gardien
Eval : 0 | Arr Tot : 11 / 41 (26,8 %)

Résultats de la dernière journée

Jour.  Equ Rec  Equ Vis  Score  Stats  Date 
#9 Montpellier Zagreb 24 23 01/12/2021 20:45
#9 Kiel Vardar Skopje 32 30 02/12/2021 20:45
#9 Aalborg Szeged 34 30 01/12/2021 20:45
#9 Elverum Meshkov Brest 32 33 01/12/2021 18:45

Prochaine journée

Journée  Equ Rec  Equ Vis  Date 
#10 Szeged Kiel 09/12/2021 18:45
#10 Zagreb Vardar Skopje 08/12/2021 20:45
#10 Meshkov Brest Montpellier 08/12/2021 18:45
#10 Elverum Aalborg 08/12/2021 19:45

Classement

Place Journée  Equipe  MJ  Vic  Nul  Déf 
1 Montpellier 15 9 7 1 1
2 Kiel 13 9 6 1 2
3 Aalborg 12 9 6 0 3
4 Szeged 12 9 5 2 2
5 Elverum 8 9 3 2 4
6 Vardar Skopje 5 9 2 1 6
7 Zagreb 4 9 1 2 6
8 Meshkov Brest 3 9 1 1 7