bandeau handzone

Metz oublie ses mésaventures russes brillamment !

Champion's League

dimanche 21 novembre 2021 - © François Dasriaux

 3 min 47 de lecture

Après la désillusion de mercredi face aux Russes du CSKA, le Metz HB voulait se relancer dans la poule B de la Ligue des Champions en recevant les Suédoises de Sävehof dominées sur leur terrain dimanche dernier. Chose voulue, chose faite avec brio même avec une victoire 35 à 21 qui a redonné toute sa joie aux Arènes avec des gardiennes en feu, une défense de fer et une attaque qui a fait plus que des étincelles. Deux points de plus qui laissent les Messines en seconde position au classement, ces deux places pour le ticket direct vers les quarts de finale.

 

 

A l’évidence, à Metz, on se souviendra beaucoup plus de ce dernier dimanche de Ligue des Champions en 2021 que du mercredi qui l’a précédé. Pourtant, après le match aller et le show de Jamina Roberts (Photo ci-dessus), notamment sur la fin de match, il se pouvait que les Suédoises de Savehöf soient en capacité de mettre à mal Metz sur ses terres ! Surtout après le traumatisme CSKA. Capables de jouer à toute vitesse en attaque avec un jeu très collectif et surtout des joueuses toutes capables de mettre de l’impact dans leurs actions, les Nordiques allaient mettre tout cela en application sur le début de match. Alors si leur défense était un peu aux abonnés absents, les réponses offensives à la facilité pour Metz de trouver Astrid N’Gouan, à Méline Nocandy ou Bruna de Paula (Photo ci-dessous) de prendre tous les espaces offerts par ce bloc plus que permissif étaient plus que cinglantes et la défense lorraine avait les pires difficultés pour trouver les bons ajustements. On voyait même Manu Mayonnade souffler et un peu râler sur les largesses défensives de ses troupes, elles n’arrivaient pas à bloquer les intentions suédoises et le score restait très serré. Mais le manque de rotations côté Savehöf va peser lourd… Alors que côté Metz l’entrée de Tamara Horacek était très payante, que celle de Sarah Bouktit lui emboitait le pas etc… Rasmus Overby était loin d’avoir de possibilités et les blessures de Kopang et Lundstrom plombait largement les capacités de rotations d’un effectif déjà assez restreint. Alors peu à peu Metz va arriver à contrer l’attaque suédoise avec l’entrée très payante d’Hatadou Sako et pouvoir monter des ballons qui pesaient lourd au score avec rapidement un écart de 4 buts qui commençait à sentir bon sur la fin de première période.



Mais le pire était encore à venir pour Savehöf. Et il arrivait très vite dès la reprise avec une attaque qui était totalement dans le dur face à un bloc messin enfin compact et surtout des arrêts à répétition de l’ex niçoise. Et comme à l’autre bout du terrain, on trouvait les bons espaces, les bonnes options de shoot et qu’hormis Chloé Bouquet en délicatesse à la finition, tout le reste ne ratait quasi rien. Une attaque aphone, une défense toujours aussi permissive, l’équation était évidente, cela sentait la déroute pour l’IK Savehöf. Et cette déroute va arriver sous la forme d’une équipe de Metz qui ne va rien lâcher pendant les 30 dernières minutes. Même quand Emmanuel Mayonnade va lancer Anne Emmanuelle Augustine en pivot puis Sitha Dembele sur le poste d’arrière droit, rien ne va changer dans la réussite messine. Chaque erreur, chaque tir loupé ou arrêté était un boomerang que prenaient les Suédoises en pleine figure et le +14 signé Tamara Horacek sur les dernières secondes enfonçait bien le dernier clou de la crucifixion des Nordiques dans ce match.

La deuxième place est toujours dans les mains de Metz et tout reprendra début janvier avec 6 matches qui seront autant de chances de valider définitivement cette place royale, tant Györ semble quand même inaccessible dans cette poule. Mais même si les Dragonnes devront aller à Györ, Kristiansand et au CSKA sur cette fin de championnat, on se dit qu’avec juste un petit exploit dans ces voyages et tout cela pourrait sentir bien bon au final et éviter le couperet des 8° de finale pour le Metz HB.



A Metz (FRA) - Palais Omnisports Les Arènes
Le dimanche 21 novembre à 16h00
Metz Handball - IK Sävehof : 35 - 21 (Mi-temps : 19-15)
4 000 spectateurs
Arbitres : MMES Christiansen Karina et Hansen Line Hesseldal (DAN)
Evolution du score : 5-4 5°, 7-6 10°, 10-8 15°, 12-11 20°, 16-13 25°, 19-15 MT - 21-16 35°, 23-18 40°, 26-20 45°, 28-21 50°, 32-21 55°, 35-21 FT.

 

 

Metz oublie ses mésaventures russes brillamment ! 

Champion's League

dimanche 21 novembre 2021 - © François Dasriaux

 3 min 47 de lecture

Après la désillusion de mercredi face aux Russes du CSKA, le Metz HB voulait se relancer dans la poule B de la Ligue des Champions en recevant les Suédoises de Sävehof dominées sur leur terrain dimanche dernier. Chose voulue, chose faite avec brio même avec une victoire 35 à 21 qui a redonné toute sa joie aux Arènes avec des gardiennes en feu, une défense de fer et une attaque qui a fait plus que des étincelles. Deux points de plus qui laissent les Messines en seconde position au classement, ces deux places pour le ticket direct vers les quarts de finale.

 

 

A l’évidence, à Metz, on se souviendra beaucoup plus de ce dernier dimanche de Ligue des Champions en 2021 que du mercredi qui l’a précédé. Pourtant, après le match aller et le show de Jamina Roberts (Photo ci-dessus), notamment sur la fin de match, il se pouvait que les Suédoises de Savehöf soient en capacité de mettre à mal Metz sur ses terres ! Surtout après le traumatisme CSKA. Capables de jouer à toute vitesse en attaque avec un jeu très collectif et surtout des joueuses toutes capables de mettre de l’impact dans leurs actions, les Nordiques allaient mettre tout cela en application sur le début de match. Alors si leur défense était un peu aux abonnés absents, les réponses offensives à la facilité pour Metz de trouver Astrid N’Gouan, à Méline Nocandy ou Bruna de Paula (Photo ci-dessous) de prendre tous les espaces offerts par ce bloc plus que permissif étaient plus que cinglantes et la défense lorraine avait les pires difficultés pour trouver les bons ajustements. On voyait même Manu Mayonnade souffler et un peu râler sur les largesses défensives de ses troupes, elles n’arrivaient pas à bloquer les intentions suédoises et le score restait très serré. Mais le manque de rotations côté Savehöf va peser lourd… Alors que côté Metz l’entrée de Tamara Horacek était très payante, que celle de Sarah Bouktit lui emboitait le pas etc… Rasmus Overby était loin d’avoir de possibilités et les blessures de Kopang et Lundstrom plombait largement les capacités de rotations d’un effectif déjà assez restreint. Alors peu à peu Metz va arriver à contrer l’attaque suédoise avec l’entrée très payante d’Hatadou Sako et pouvoir monter des ballons qui pesaient lourd au score avec rapidement un écart de 4 buts qui commençait à sentir bon sur la fin de première période.



Mais le pire était encore à venir pour Savehöf. Et il arrivait très vite dès la reprise avec une attaque qui était totalement dans le dur face à un bloc messin enfin compact et surtout des arrêts à répétition de l’ex niçoise. Et comme à l’autre bout du terrain, on trouvait les bons espaces, les bonnes options de shoot et qu’hormis Chloé Bouquet en délicatesse à la finition, tout le reste ne ratait quasi rien. Une attaque aphone, une défense toujours aussi permissive, l’équation était évidente, cela sentait la déroute pour l’IK Savehöf. Et cette déroute va arriver sous la forme d’une équipe de Metz qui ne va rien lâcher pendant les 30 dernières minutes. Même quand Emmanuel Mayonnade va lancer Anne Emmanuelle Augustine en pivot puis Sitha Dembele sur le poste d’arrière droit, rien ne va changer dans la réussite messine. Chaque erreur, chaque tir loupé ou arrêté était un boomerang que prenaient les Suédoises en pleine figure et le +14 signé Tamara Horacek sur les dernières secondes enfonçait bien le dernier clou de la crucifixion des Nordiques dans ce match.

La deuxième place est toujours dans les mains de Metz et tout reprendra début janvier avec 6 matches qui seront autant de chances de valider définitivement cette place royale, tant Györ semble quand même inaccessible dans cette poule. Mais même si les Dragonnes devront aller à Györ, Kristiansand et au CSKA sur cette fin de championnat, on se dit qu’avec juste un petit exploit dans ces voyages et tout cela pourrait sentir bien bon au final et éviter le couperet des 8° de finale pour le Metz HB.



A Metz (FRA) - Palais Omnisports Les Arènes
Le dimanche 21 novembre à 16h00
Metz Handball - IK Sävehof : 35 - 21 (Mi-temps : 19-15)
4 000 spectateurs
Arbitres : MMES Christiansen Karina et Hansen Line Hesseldal (DAN)
Evolution du score : 5-4 5°, 7-6 10°, 10-8 15°, 12-11 20°, 16-13 25°, 19-15 MT - 21-16 35°, 23-18 40°, 26-20 45°, 28-21 50°, 32-21 55°, 35-21 FT.

 

 

Dans la même rubrique

Champion's League
jeudi 2 décembre 2021
  
Champion's League
mercredi 1 décembre 2021
  
Champion's League
jeudi 25 novembre 2021
  
Champion's League
mercredi 24 novembre 2021
  
Champion's League
samedi 20 novembre 2021
  
  1 2 3 4   

Le match

 dimanche 21 novembre 2021

Joueurs du match

 Top Joueur
Eval : 28 | Buts : 5 | Pd : 7 | Int : 1
 Top Gardien
Eval : 16 | Arr Tot : 9 / 16 (56,2 %)

Résultats de la dernière journée

Jour.  Equ Rec  Equ Vis  Score  Stats  Date 
#8 Metz Savehof F 35 21 21/11/2021 16:00
#8 Ljubljana CSKA Moscou 24 21 20/11/2021 16:00
#8 Kristiansand Odense 31 27 20/11/2021 18:00
#8 Kastamonu Gyor 22 38 20/11/2021 18:00

Prochaine journée

Journée  Equ Rec  Equ Vis  Date 
#9 Metz Kastamonu 08/01/2022 00:00
#9 Savehof F Gyor 08/01/2022 00:00
#9 Kristiansand Ljubljana 08/01/2022 00:00
#9 Odense CSKA Moscou 08/01/2022 00:00

Classement

Place Journée  Equipe  MJ  Vic  Nul  Déf 
1 Gyor 16 8 8 0 0
2 Metz 12 8 6 0 2
3 Kristiansand 10 8 5 0 3
4 CSKA Moscou 9 8 4 1 3
5 Odense 8 8 4 0 4
6 Ljubljana 5 8 2 1 5
7 Savehof F 4 8 2 0 6
8 Kastamonu 0 8 0 0 8