bandeau handzone

Montpellier c’est Mister France et Docteur Europe !

Champion's League

mercredi 17 novembre 2021 - © François Dasriaux

 3 min 46 de lecture

Alors que le MHB enchaîne les désillusions en LMSL, la Ligue des Champions reste son royaume. En l’emportant de très belle manière sur le terrain des Norvégiens d’Elverum qui pouvaient leur ravir la première place du groupe B en cas de victoire. En martyrisant 60 minutes durant la défense et les gardiens nordiques, les Héraultais ont vraiment réalisé un match complet et maîtrisé de bout en bout. Seule ombre au tableau, la blessure au genou gauche de Diego Simonet à la 53° minute qui ne sent pas bon du tout pour le génie argentin…


Si jamais la blessure de Diego Simonet ressemble à ce qu’elle doit être au vu des images, alors on peut craindre pour la saison du demi-centre du MHB et si les ligaments ont tenu, ce sera une sacrée bonne nouvelle malgré les semaines probables d’absences. Car pour le moment, la liste des absents à Montpellier est longue comme un jour sans pain et le dernier en date est Kevin Bonnefoi, victime d’un accident musculaire à l’entrainement et dont on ne connait pas encore la durée de l’indisponibilité. Alors, sans Bonnefoi, Panic et Gudmundsson Montpellier devait aller défier ces Norvégiens, multi champions de Norvège et qui restaient quand même sur 3 victoires de rang en Ligue des Champions. Pas le plus simple, mais d’entrée on a vite vu que le groupe était particulièrement bien disposé aussi bien en attaque qu’en défense. La bonne défense permettait à Marin Sego de réaliser quelques jolis arrêt alors que de l’autre côté on était métronomique à la finition et Emil Ismgaard en perdait son norvégien avec un 0/12 que Torsten Fries, l’ex Istréen, ne pouvait guère compenser puisque lui enchaînait avec un 0/8. 0/20, la note des portiers d’Elverum était guère reluisante autant dire que les Gilberto Duarte, Lucas Moscariello, Karl Wallinius et consort s’étaient bien régalés sur les 30 premières minutes. Il semble bien que la colère froide Patrice Canayer après la défaite face à Aix en Provence avait fait bouger les choses dans les esprits héraultais.

Et tout va continuer hardi petit en début de seconde période et rapidement l’écart va atteindre les 10 buts. A cet instant, Montpellier jouait en toute sérénité et même si Marin Sego avait tendance à trop imiter les gardiens adverses, l’efficacité offensive était royale pour Montpellier et le match semblait dans la poche pour de bon. Mais il fallait bien qu’à un moment le ciel s’obscurcisse pour le LHB. Avec le réveil de Torsten Fries, notamment sur les ailiers de Montpellier et le coup de chaud d’un Dominik Mathé qui a montré de vraies belles choses sur ce match et dont on comprend pourquoi le PSG en a fait son futur arrière droit, l’écart prenait un éclat en quelques minutes. Ce coup de chaud nordique ne va pas durer heureusement pour le MHB et en perdant 2 ou 3 ballons, Elverum va donner les minutions à Hugo Descat, Yannis Lenne et autre Valentin Porte ou Julien Bos pour tuer cette fois pour de bon tout suspens. La fin du match se jouait en pente douce, même la défense très haute d’Elverum ne mettait pas vraiment le MHB dans le dur, l’entrée de Diego Simonet apportant la vivacité nécessaire au côté de celle de Kyllian Villeminot pour surpasser ce choix tactique. Sauf que le genou de l’Argentin ne va pas vouloir continuer et Montpellier va finir un peu sonné par la sortie de son meneur.



Sans cela, l’affaire est plus que bonne, on verra ce que fera ce que donnera le match Kiel – Aalborg demain soir, si les Allemands l’emportent, ils rejoindront Montpellier en tête du groupe mais en même temps mettront Aalborg à 3 points du MHB et une place dans les deux premiers, celles qui vous évitent les 8° de finale pourrait bien être un objectif qui ne semblait pas du tout évident à atteindre au début de la course mais qui le devient de plus en plus au fil des exploits européens du MHB.

A Elverum (NOR), Terningen Arena
Le mercredi 17 novembre à 18h45
Elverum Handball - Montpellier HB : 30 - 37 (Mi-temps : 15-20)
3 000 spectateurs
Arbitres : MM Schulze Robert et Tönnies Tobias (ALL)
Evolution du score : 3-5 5°, 6-8 10°, 7-11 15°, 9-14 20°, 12-18 25°, 15-20 MT - 17-25 35°, 19-29 40°, 24-32 45°, 25-33 50°, 26-35 55°, 30-37 FT.

 

 

Montpellier c’est Mister France et Docteur Europe ! 

Champion's League

mercredi 17 novembre 2021 - © François Dasriaux

 3 min 46 de lecture

Alors que le MHB enchaîne les désillusions en LMSL, la Ligue des Champions reste son royaume. En l’emportant de très belle manière sur le terrain des Norvégiens d’Elverum qui pouvaient leur ravir la première place du groupe B en cas de victoire. En martyrisant 60 minutes durant la défense et les gardiens nordiques, les Héraultais ont vraiment réalisé un match complet et maîtrisé de bout en bout. Seule ombre au tableau, la blessure au genou gauche de Diego Simonet à la 53° minute qui ne sent pas bon du tout pour le génie argentin…


Si jamais la blessure de Diego Simonet ressemble à ce qu’elle doit être au vu des images, alors on peut craindre pour la saison du demi-centre du MHB et si les ligaments ont tenu, ce sera une sacrée bonne nouvelle malgré les semaines probables d’absences. Car pour le moment, la liste des absents à Montpellier est longue comme un jour sans pain et le dernier en date est Kevin Bonnefoi, victime d’un accident musculaire à l’entrainement et dont on ne connait pas encore la durée de l’indisponibilité. Alors, sans Bonnefoi, Panic et Gudmundsson Montpellier devait aller défier ces Norvégiens, multi champions de Norvège et qui restaient quand même sur 3 victoires de rang en Ligue des Champions. Pas le plus simple, mais d’entrée on a vite vu que le groupe était particulièrement bien disposé aussi bien en attaque qu’en défense. La bonne défense permettait à Marin Sego de réaliser quelques jolis arrêt alors que de l’autre côté on était métronomique à la finition et Emil Ismgaard en perdait son norvégien avec un 0/12 que Torsten Fries, l’ex Istréen, ne pouvait guère compenser puisque lui enchaînait avec un 0/8. 0/20, la note des portiers d’Elverum était guère reluisante autant dire que les Gilberto Duarte, Lucas Moscariello, Karl Wallinius et consort s’étaient bien régalés sur les 30 premières minutes. Il semble bien que la colère froide Patrice Canayer après la défaite face à Aix en Provence avait fait bouger les choses dans les esprits héraultais.

Et tout va continuer hardi petit en début de seconde période et rapidement l’écart va atteindre les 10 buts. A cet instant, Montpellier jouait en toute sérénité et même si Marin Sego avait tendance à trop imiter les gardiens adverses, l’efficacité offensive était royale pour Montpellier et le match semblait dans la poche pour de bon. Mais il fallait bien qu’à un moment le ciel s’obscurcisse pour le LHB. Avec le réveil de Torsten Fries, notamment sur les ailiers de Montpellier et le coup de chaud d’un Dominik Mathé qui a montré de vraies belles choses sur ce match et dont on comprend pourquoi le PSG en a fait son futur arrière droit, l’écart prenait un éclat en quelques minutes. Ce coup de chaud nordique ne va pas durer heureusement pour le MHB et en perdant 2 ou 3 ballons, Elverum va donner les minutions à Hugo Descat, Yannis Lenne et autre Valentin Porte ou Julien Bos pour tuer cette fois pour de bon tout suspens. La fin du match se jouait en pente douce, même la défense très haute d’Elverum ne mettait pas vraiment le MHB dans le dur, l’entrée de Diego Simonet apportant la vivacité nécessaire au côté de celle de Kyllian Villeminot pour surpasser ce choix tactique. Sauf que le genou de l’Argentin ne va pas vouloir continuer et Montpellier va finir un peu sonné par la sortie de son meneur.



Sans cela, l’affaire est plus que bonne, on verra ce que fera ce que donnera le match Kiel – Aalborg demain soir, si les Allemands l’emportent, ils rejoindront Montpellier en tête du groupe mais en même temps mettront Aalborg à 3 points du MHB et une place dans les deux premiers, celles qui vous évitent les 8° de finale pourrait bien être un objectif qui ne semblait pas du tout évident à atteindre au début de la course mais qui le devient de plus en plus au fil des exploits européens du MHB.

A Elverum (NOR), Terningen Arena
Le mercredi 17 novembre à 18h45
Elverum Handball - Montpellier HB : 30 - 37 (Mi-temps : 15-20)
3 000 spectateurs
Arbitres : MM Schulze Robert et Tönnies Tobias (ALL)
Evolution du score : 3-5 5°, 6-8 10°, 7-11 15°, 9-14 20°, 12-18 25°, 15-20 MT - 17-25 35°, 19-29 40°, 24-32 45°, 25-33 50°, 26-35 55°, 30-37 FT.

 

 

Dans la même rubrique

Champion's League
jeudi 2 décembre 2021
  
Champion's League
mercredi 1 décembre 2021
  
Champion's League
jeudi 25 novembre 2021
  
Champion's League
mercredi 24 novembre 2021
  
Champion's League
dimanche 21 novembre 2021
  
  1 2 3 4   

Le match

 mercredi 17 novembre 2021

Joueurs du match

 Top Joueur
Eval : 26 | Buts : 9 | Pd : 1 | Int : 0
 Top Gardien
Eval : -5 | Arr Tot : 0 / 5 (0 %)

Résultats de la dernière journée

Jour.  Equ Rec  Equ Vis  Score  Stats  Date 
#9 Montpellier Zagreb 24 23 01/12/2021 20:45
#9 Kiel Vardar Skopje 32 30 02/12/2021 20:45
#9 Aalborg Szeged 34 30 01/12/2021 20:45
#9 Elverum Meshkov Brest 32 33 01/12/2021 18:45

Prochaine journée

Journée  Equ Rec  Equ Vis  Date 
#10 Szeged Kiel 09/12/2021 18:45
#10 Zagreb Vardar Skopje 08/12/2021 20:45
#10 Meshkov Brest Montpellier 08/12/2021 18:45
#10 Elverum Aalborg 08/12/2021 19:45

Classement

Place Journée  Equipe  MJ  Vic  Nul  Déf 
1 Montpellier 15 9 7 1 1
2 Kiel 13 9 6 1 2
3 Aalborg 12 9 6 0 3
4 Szeged 12 9 5 2 2
5 Elverum 8 9 3 2 4
6 Vardar Skopje 5 9 2 1 6
7 Zagreb 4 9 1 2 6
8 Meshkov Brest 3 9 1 1 7