bandeau handzone

Metz perd le combat des chefs

Champion's League

samedi 23 octobre 2021 - © François Dasriaux

 3 min 31 de lecture

Tout le monde attendait ce choc entre les deux invaincus de la Poule B mais aussi dans leurs championnats respectifs entre Metz et Györ. Si en 2017, lors de la dernière venue du géant hongrois, les Messines avaient réussi l’exploit, cette fois face à une équipe régénérée par le retour comme coach d’Ambros Martin, Metz a plié sur ses terres 29-33 laissant leurs bourreaux prendre seul le leadership de cette poule.


Si Metz a fini par lâcher l’affaire sur la fin de match, les 4000 spectateurs des Arènes ont pu vraiment s’enflammer pendant au moins 50 minutes et surtout le niveau de jeu aura été assez impressionnant par moment. Certes, il y a eu du déchet, mais les prises de risques à 100 à l’heure, les 1x1 de feu et les prestations des gardiennes par moment avaient tout du très haut niveau attendu. On s’est régalé des 1x1 venus d’ailleurs de Bruna de Paula. Des accélérations et de la vitesse de jambes de Méline Nocandy, même si à la finition il a eu un peu plus de déchets que d’ordinaire. Des prises de balles à un main dans les espaces d’Astrid N’Gouan et d’autres gestes encore côté Metz. Mais en face il y avait mieux et partout. Même si à l’aile droite Viktoria Lukacs avait planté sa tente dans les 6 mètres et qu’elle avait totalement déréglé la mire offensive, pour le reste, il faut avouer qu’il n’y a pas grand-chose à jeter à Györ. D’abord dans le jeu collectif, clairement le retour d’Ambros Martin aux manettes a remis tout en place et le projet est de nouveau clair, lisible et appliqué à la lettre par les joueuses qui ne renâclent plus par derrière. Et individuellement, il y a de quoi faire frémir n’importe quelle équipe d’Europe avec les Kristiansen, Ryu, Blohm, Hansen, Oftedal, Schatzl et bien d’autres encore et même Metz a dû s’incliner face à tout ça.

Car si Metz à tenu, il n’a jamais été en mesure sauf en tout début de seconde période de prendre vraiment le match en main. Sur les 10 premières minutes de cette période, les Messines ont développé une défense plus que performante devant une Ivana Kapitanovic très en vue dans les buts au relais d’une Hatadou Sako moins brillante que les semaines passées et offensivement, les espaces étaient bien trouvés, les ballons bien poussés mais il y avait un petit grain de sable qui va gâcher cette superbe période pour les Lorraines. Une certaine Laura Glauser, celle qui avait participé à la victoire 32-31 d’avril 2017 et qui cette fois était en face. Alors que tout partait un peu dans tous les sens pour ses couleurs, elle va stabiliser la maison verte et faire des arrêts plus qu’important. Le temps que tout le monde retrouve un peu ses esprits à Györ et surtout qu’une autre françaises change elle aussi la donne du match mais sur le terrain cette fois. Une certaine Estelle Nze Minko qui entre dissuasions, interceptions, passes décisives et finition va régner sur la fin de match et tracter tout son monde derrière elle, même Stine Oftedal va suivre la route de l’arrière championne olympique. Les Messines malgré encore une Bruna de Paula intenable, une Debbie Bont maligne comme pas deux pour utiliser les espaces libres ou une Tamara Horacek encore une fois très précieuse aussi bien en défense qu’en attaque, Metz ne va pas arriver à faire basculer le match de son côté et se retrouve maintenant à 4 points de son adversaire du jour mais avec un match en moins face au CSKA Moscou qui dans le même temps a été s’imposer chez les championnes d’Europe en titre, les Norvégiennes de Kristiansand.

A Metz (FRA), Palais Omnisports Les Arenes
Le samedi 23 octobre 2021 à 18h00
Metz Handball - Györi Audi ETO KC : 29 - 33 (Mi-temps : 15-16)
4 000 spectateurs
Arbitres : MMES Nastase Cristina et Stancu Simona Raluca (ROU)
Evolution du score : 4-3 5°, 5-6 10°, 9-8 15°, 10-11 20°, 14-15 25°, 15-16 MT - 17-16 35°, 18-17 40°, 20-22 45°, 23-25 50°, 27-29 55°, 29-33 FT.

 

 

Metz perd le combat des chefs 

Champion's League

samedi 23 octobre 2021 - © François Dasriaux

 3 min 31 de lecture

Tout le monde attendait ce choc entre les deux invaincus de la Poule B mais aussi dans leurs championnats respectifs entre Metz et Györ. Si en 2017, lors de la dernière venue du géant hongrois, les Messines avaient réussi l’exploit, cette fois face à une équipe régénérée par le retour comme coach d’Ambros Martin, Metz a plié sur ses terres 29-33 laissant leurs bourreaux prendre seul le leadership de cette poule.


Si Metz a fini par lâcher l’affaire sur la fin de match, les 4000 spectateurs des Arènes ont pu vraiment s’enflammer pendant au moins 50 minutes et surtout le niveau de jeu aura été assez impressionnant par moment. Certes, il y a eu du déchet, mais les prises de risques à 100 à l’heure, les 1x1 de feu et les prestations des gardiennes par moment avaient tout du très haut niveau attendu. On s’est régalé des 1x1 venus d’ailleurs de Bruna de Paula. Des accélérations et de la vitesse de jambes de Méline Nocandy, même si à la finition il a eu un peu plus de déchets que d’ordinaire. Des prises de balles à un main dans les espaces d’Astrid N’Gouan et d’autres gestes encore côté Metz. Mais en face il y avait mieux et partout. Même si à l’aile droite Viktoria Lukacs avait planté sa tente dans les 6 mètres et qu’elle avait totalement déréglé la mire offensive, pour le reste, il faut avouer qu’il n’y a pas grand-chose à jeter à Györ. D’abord dans le jeu collectif, clairement le retour d’Ambros Martin aux manettes a remis tout en place et le projet est de nouveau clair, lisible et appliqué à la lettre par les joueuses qui ne renâclent plus par derrière. Et individuellement, il y a de quoi faire frémir n’importe quelle équipe d’Europe avec les Kristiansen, Ryu, Blohm, Hansen, Oftedal, Schatzl et bien d’autres encore et même Metz a dû s’incliner face à tout ça.

Car si Metz à tenu, il n’a jamais été en mesure sauf en tout début de seconde période de prendre vraiment le match en main. Sur les 10 premières minutes de cette période, les Messines ont développé une défense plus que performante devant une Ivana Kapitanovic très en vue dans les buts au relais d’une Hatadou Sako moins brillante que les semaines passées et offensivement, les espaces étaient bien trouvés, les ballons bien poussés mais il y avait un petit grain de sable qui va gâcher cette superbe période pour les Lorraines. Une certaine Laura Glauser, celle qui avait participé à la victoire 32-31 d’avril 2017 et qui cette fois était en face. Alors que tout partait un peu dans tous les sens pour ses couleurs, elle va stabiliser la maison verte et faire des arrêts plus qu’important. Le temps que tout le monde retrouve un peu ses esprits à Györ et surtout qu’une autre françaises change elle aussi la donne du match mais sur le terrain cette fois. Une certaine Estelle Nze Minko qui entre dissuasions, interceptions, passes décisives et finition va régner sur la fin de match et tracter tout son monde derrière elle, même Stine Oftedal va suivre la route de l’arrière championne olympique. Les Messines malgré encore une Bruna de Paula intenable, une Debbie Bont maligne comme pas deux pour utiliser les espaces libres ou une Tamara Horacek encore une fois très précieuse aussi bien en défense qu’en attaque, Metz ne va pas arriver à faire basculer le match de son côté et se retrouve maintenant à 4 points de son adversaire du jour mais avec un match en moins face au CSKA Moscou qui dans le même temps a été s’imposer chez les championnes d’Europe en titre, les Norvégiennes de Kristiansand.

A Metz (FRA), Palais Omnisports Les Arenes
Le samedi 23 octobre 2021 à 18h00
Metz Handball - Györi Audi ETO KC : 29 - 33 (Mi-temps : 15-16)
4 000 spectateurs
Arbitres : MMES Nastase Cristina et Stancu Simona Raluca (ROU)
Evolution du score : 4-3 5°, 5-6 10°, 9-8 15°, 10-11 20°, 14-15 25°, 15-16 MT - 17-16 35°, 18-17 40°, 20-22 45°, 23-25 50°, 27-29 55°, 29-33 FT.

 

 

Dans la même rubrique

Champion's League
jeudi 2 décembre 2021
  
Champion's League
mercredi 1 décembre 2021
  
Champion's League
jeudi 25 novembre 2021
  
Champion's League
mercredi 24 novembre 2021
  
Champion's League
dimanche 21 novembre 2021
  
  1 2 3 4   

Le match

 samedi 23 octobre 2021

Joueurs du match

 Top Joueur
Eval : 29 | Buts : 6 | Pd : 4 | Int : 2
 Top Gardien
Eval : 4 | Arr Tot : 5 / 13 (38,5 %)

Résultats de la dernière journée

Jour.  Equ Rec  Equ Vis  Score  Stats  Date 
#8 Metz Savehof F 35 21 21/11/2021 16:00
#8 Ljubljana CSKA Moscou 24 21 20/11/2021 16:00
#8 Kristiansand Odense 31 27 20/11/2021 18:00
#8 Kastamonu Gyor 22 38 20/11/2021 18:00

Prochaine journée

Journée  Equ Rec  Equ Vis  Date 
#9 Metz Kastamonu 08/01/2022 00:00
#9 Savehof F Gyor 08/01/2022 00:00
#9 Kristiansand Ljubljana 08/01/2022 00:00
#9 Odense CSKA Moscou 08/01/2022 00:00

Classement

Place Journée  Equipe  MJ  Vic  Nul  Déf 
1 Gyor 16 8 8 0 0
2 Metz 12 8 6 0 2
3 Kristiansand 10 8 5 0 3
4 CSKA Moscou 9 8 4 1 3
5 Odense 8 8 4 0 4
6 Ljubljana 5 8 2 1 5
7 Savehof F 4 8 2 0 6
8 Kastamonu 0 8 0 0 8