bandeau handzone

La LBE allonge le pas

LBE

mercredi 22 septembre 2021 - © François Dasriaux

 3 min 35 de lecture

Au gré des journées européennes et de la future coupure internationale, la D1F allonge le pas et ses journées avec une 2° journée étalée sur 3 jours, la 3° le sera carrément sur 4. Premier de cordée, Brest qui entre deux étapes de LDC s’arrête à Celles sur Belle, le tout pour finir samedi soir par un Mérignac – Nice déjà important dans le bas de tableau.


Brest et ses problèmes d’absentes sur la base arrière, mais avec sa victoire face à Esbjerg en tête, va aller défier le promu Cellois qui revient de Nantes avec une sacrée valise. Certes, les protégées de Thierry Vincent ont marqué 29 buts, mais elles en ont surtout encaissé 41… La fureur de Neptune s’est abattue sur elles. A voir si la réception de Brest est à même de calmer la douloureuse, on en doute un peu quand même… Mais pour le moment les Celloises restent sur leur tableau de marche avec leur première victoire face à Fleury. Ce Fleury qui après avoir cédé dans les Deux-Sèvres a flanché carrément à domicile face à Paris 92. Et maintenant, il faut aller dans le Sud vendredi soir voir si les terres du Toulon MVHB sont accueillantes… Pas la plus simple des entreprises ! Entre temps Metz aura reçu les Provençales de Plan de Cuques toujours à la recherche de leur premier point. Envisager le faire à Metz est certainement dans un coin des têtes des joueuses d’Angélique Spincer, de là à dire que c’est dans la tête des autres, on n’ira sans doute pas jusque-là. De retour d’Odense auréolées de leur performance majeure, les Messines voient arriver le champion d’Europe en titre, Kristiansand, aux Arènes dimanche. De là à galvauder le match entre ces deux chocs ? Pas le genre de la maison, même si on peut penser à une petite décompression légitime, elle ne sera sans doute pas suffisante pour que Plan de Cuques ait vraiment sa chance.



Vendredi, un autre sevré de point, et plus étonnant celui là à première vue mais logique au vu des deux premiers adversaires, Chambray va tenter de décoller en recevant Besançon. Sauf que Besançon semble s’être parfaitement remis de sa révolution estivale et, après un petit coup de grisou logique à Metz, s’est refait une santé en disposant tranquillement de Plan de Cuques. De quoi venir en Touraine l’esprit tranquille et défier ce CTHB qui lui avait collé aux basques au classement la saison dernière et surtout dominé sur leurs deux affrontements. Une fois les joies de la semaine de travail passées, place aux agapes du week-end, mais là heureusement tout se fera le samedi soir. Pas de miettes à ramasser le dimanche et c’est déjà cela de pris dans ce type de journées à rallonges. 3 matches au programme avec un Paris 92 qui affiche sa bonne santé et ses 2 victoires et qui reçoit Nantes pour le choc du jour. Nantes est devenu en quelques saisons un des gros du championnat et Paris 92 semble vouloir retrouver le lustre qu’il avait quand il s’appelait Issy Paris. Deux invaincus qui s’affrontent, on attend logiquement de savoir lequel va le rester et à moins d’un nul toujours plus ou moins probable, il y aura un gros déçu ! Dans le même temps, deux ambitieux et qui montrent pour le moment qu’ils ont raison de l’être, Bourg de Péage et Dijon vont aussi s’affronter dans un choc qui pourrait être de toute beauté. Pas sur que ce match soit moins palpitant que le Paris – Nantes !



Dernier match et qui va couter cher, le Mérignac – Nice qui va être important pour la suite et la bonne santé morale des effectifs. Nice cherche toujours un petit point positif à se mettre sous la dent et Mérignac cherche enfin à gagner à la maison pour décoller et se faire un bien au classement et au moral. Les protégées de Christophe Chagnard restent sur une petite déroute à Brest, mais presque logique. A elles de se souvenir de leur premier match face à Dijon et d’en changer un peu le scénario de fin, histoire de prendre 3 points au lieu de 2, ce qui fera à coup sur le bonheur des Girondines mais le malheur des Niçoises. Ou inversement si Nice s’offre un petit exploit.

Le diaporama de Brest - Mérignac par Philippe Riou 

La LBE allonge le pas 

LBE

mercredi 22 septembre 2021 - © François Dasriaux

 3 min 35 de lecture

Au gré des journées européennes et de la future coupure internationale, la D1F allonge le pas et ses journées avec une 2° journée étalée sur 3 jours, la 3° le sera carrément sur 4. Premier de cordée, Brest qui entre deux étapes de LDC s’arrête à Celles sur Belle, le tout pour finir samedi soir par un Mérignac – Nice déjà important dans le bas de tableau.


Brest et ses problèmes d’absentes sur la base arrière, mais avec sa victoire face à Esbjerg en tête, va aller défier le promu Cellois qui revient de Nantes avec une sacrée valise. Certes, les protégées de Thierry Vincent ont marqué 29 buts, mais elles en ont surtout encaissé 41… La fureur de Neptune s’est abattue sur elles. A voir si la réception de Brest est à même de calmer la douloureuse, on en doute un peu quand même… Mais pour le moment les Celloises restent sur leur tableau de marche avec leur première victoire face à Fleury. Ce Fleury qui après avoir cédé dans les Deux-Sèvres a flanché carrément à domicile face à Paris 92. Et maintenant, il faut aller dans le Sud vendredi soir voir si les terres du Toulon MVHB sont accueillantes… Pas la plus simple des entreprises ! Entre temps Metz aura reçu les Provençales de Plan de Cuques toujours à la recherche de leur premier point. Envisager le faire à Metz est certainement dans un coin des têtes des joueuses d’Angélique Spincer, de là à dire que c’est dans la tête des autres, on n’ira sans doute pas jusque-là. De retour d’Odense auréolées de leur performance majeure, les Messines voient arriver le champion d’Europe en titre, Kristiansand, aux Arènes dimanche. De là à galvauder le match entre ces deux chocs ? Pas le genre de la maison, même si on peut penser à une petite décompression légitime, elle ne sera sans doute pas suffisante pour que Plan de Cuques ait vraiment sa chance.



Vendredi, un autre sevré de point, et plus étonnant celui là à première vue mais logique au vu des deux premiers adversaires, Chambray va tenter de décoller en recevant Besançon. Sauf que Besançon semble s’être parfaitement remis de sa révolution estivale et, après un petit coup de grisou logique à Metz, s’est refait une santé en disposant tranquillement de Plan de Cuques. De quoi venir en Touraine l’esprit tranquille et défier ce CTHB qui lui avait collé aux basques au classement la saison dernière et surtout dominé sur leurs deux affrontements. Une fois les joies de la semaine de travail passées, place aux agapes du week-end, mais là heureusement tout se fera le samedi soir. Pas de miettes à ramasser le dimanche et c’est déjà cela de pris dans ce type de journées à rallonges. 3 matches au programme avec un Paris 92 qui affiche sa bonne santé et ses 2 victoires et qui reçoit Nantes pour le choc du jour. Nantes est devenu en quelques saisons un des gros du championnat et Paris 92 semble vouloir retrouver le lustre qu’il avait quand il s’appelait Issy Paris. Deux invaincus qui s’affrontent, on attend logiquement de savoir lequel va le rester et à moins d’un nul toujours plus ou moins probable, il y aura un gros déçu ! Dans le même temps, deux ambitieux et qui montrent pour le moment qu’ils ont raison de l’être, Bourg de Péage et Dijon vont aussi s’affronter dans un choc qui pourrait être de toute beauté. Pas sur que ce match soit moins palpitant que le Paris – Nantes !



Dernier match et qui va couter cher, le Mérignac – Nice qui va être important pour la suite et la bonne santé morale des effectifs. Nice cherche toujours un petit point positif à se mettre sous la dent et Mérignac cherche enfin à gagner à la maison pour décoller et se faire un bien au classement et au moral. Les protégées de Christophe Chagnard restent sur une petite déroute à Brest, mais presque logique. A elles de se souvenir de leur premier match face à Dijon et d’en changer un peu le scénario de fin, histoire de prendre 3 points au lieu de 2, ce qui fera à coup sur le bonheur des Girondines mais le malheur des Niçoises. Ou inversement si Nice s’offre un petit exploit.

Le diaporama de Brest - Mérignac par Philippe Riou 

Dans la même rubrique

Résultats de la dernière journée

Jour.  Equ Rec  Equ Vis  Score  Stats  Date 
#5 Metz Mérignac 32 18 20/10/2021 20:00
#5 Fleury les Aubrais Dijon 24 26 20/10/2021 20:15
#5 Toulon Brest 24 29 20/10/2021 20:00
#5 Paris 92 Celles sur Belle 29 23 20/10/2021 20:00
#5 Bourg de Péage Besançon 28 27 20/10/2021 20:00
#5 Nantes Nice 22 21 20/10/2021 20:00
#5 Chambray Plan de Cuques 30 22 20/10/2021 20:00

Prochaine journée

Journée  Equ Rec  Equ Vis  Date 
#6 Metz Paris 92 27/10/2021 20:00
#6 Besançon Nantes 30/10/2021 20:00
#6 Mérignac Chambray 29/10/2021 20:00
#6 Bourg de Péage Fleury les Aubrais 30/10/2021 20:00
#6 Plan de Cuques Brest 27/10/2021 20:45
#6 Celles sur Belle Toulon 30/10/2021 20:30
#6 Nice Dijon 29/10/2021 20:30

Classement

Place Journée  Equipe  MJ  Vic  Nul  Déf 
1 Metz 15 5 5 0 0
2 Bourg de Péage 15 5 5 0 0
3 Paris 92 15 5 5 0 0
4 Brest 13 5 4 0 1
5 Nantes 11 5 3 0 2
6 Dijon 10 5 2 1 2
7 Mérignac 9 5 1 2 2
8 Besançon 9 5 2 0 3
9 Chambray 9 5 2 0 3
10 Toulon 9 5 2 0 3
11 Plan de Cuques 7 5 1 0 4
12 Celles sur Belle 7 5 1 0 4
13 Nice 6 5 0 1 4
14 Fleury les Aubrais 5 5 0 0 5