bandeau handzone

Seulement une première impression

Nationale 1M

mercredi 15 septembre 2021 - © François Dasriaux

 5 min 55 de lecture

Avec le départ de Nationale 1 Masculine, ce n’était pas moins de 30 matches qui se lançaient et tout le monde avait les yeux un peu braqués vers la fameuse N1 Elite, avec ses 8 VAP et quelques pointures capables de proposer un sacré niveau de jeu. Des surprises il y en a eu mais la logique a prévalu le plus souvent que ce soit en Elite ou sur les 4 autres poules, pour le moment, pas simple encore de tirer des enseignements, il faut que cela se lance vraiment et que les équilibres apparaissent. On en saura plus dès le week-end prochain avec une 2° journée et une 3° dès le week-end suivant.


Beaucoup auront mis la défaite de la grosse armada de Bruges Lormont à Mulhouse au rang des surprises, mais finalement, en est-ce bien vraiment une ? Certes voir le plus gros budget de la poule se prendre les pieds dans le tapis dès la première journée peut surprendre, mais il faut quand même regarder où et face à qui tout cela s’est fait. Comme équipe compliquée à jouer, surtout sur ses terres, le Mulhouse Rixheim se pose là. De l’expérience à gogo, un groupe qui se connait parfaitement depuis de longues saisons et si on y rajoute un artificier en feu de la classe de Jordan François Marie, tout devient un peu plus normal. Les hommes de Philippe Gardent ont lâché l’affaire sur la fin de match après avoir pourtant lutté pied à pied pendant presque 50 minutes. Mais le 4-1 encaissé en 4 minutes va les plomber définitivement. Leur révolte finale ne fera que raviver les regrets, mais à Mulhouse, en séance dominicale, pas mal se feront aussi dominer. Pour ce qui est de la logique, les victoires de Frontignan sur Saintes, Annecy sur Val d’Oise et Paris sur Pau Nousty sont à ranger dans cette catégorie, même si certains matches ont été bien serrés. On verra par la suite si la démonstration de Gonfreville à Cournon d’Auvergne est à mettre au crédit des Normands ou au débit des Auvergnats, toujours est-il que la première sur leur terrain des hommes de Lukas Buchta a été pour le moins compliquée.



Ceux qui ont fait plus que fort, sont les Poitevins. Alors qu’à Grand Poitiers un peu tout le monde craignait cette première face à une équipe de Dreux - Vernouillet habituée au niveau et dont la densité physique et le savoir faire n’est plus à démontrer. Sauf que les hommes de Christian Latulippe ont joué à la perfection la musique composée par leur canadien de coach ! En emmenant les Euréliens dans un jeu contraire à leur qualité, en déroulant une 6-0 d’école capable d’avoir à la fois du volume et de la densité devant un Ricardo Amerigo serein et royal dans les buts, les Griffons ont broyé leurs adversaires du jour. Une démonstration d’efficacité défensive collective à montrer dans les écoles de handball, les hommes de Denis Polydore y ont perdu leur handball, leur latin, leur français et tout ce qu’ils pouvaient y perdre. Et le pire que de cette démonstration défensive a accouché d’une gabegie offensive avec pas moins de 36 buts marqués, le record de la journée à égalité avec Frontignan. Les Thomas Bardon (Photo ci-dessus), Leeroy Philipp et autre Hugo Hérault se sont délectés en montées de balle, autre pan de la démonstration pictavienne. A voir si tout cela pourra passer l’épreuve de Pau Nousty samedi soir, en tout cas la bande de Florent Joli et Ibrahima Sall a de quoi être sereine avant de descendre dans le Béarn.



En Poule 2, le CPB Rennes, déclassé de la dernière heure de la poule Elite a passé ses nerfs sur la réserve un peu juste de Billère, Le Pouzauges de Jean René Ragon, toujours aussi « chaudronesque », a fait fort en recevant les voisin de Rezé. Autre match de voisin resté dans ‘escarcelle du recevant avec Gien – Saint Cyr sur Loire. Toujours dans le mode fête des voisins, Lanester en mis une petite à la jeune classe nantaise, les protégés de Dimitri Fleurance n’ont pas sur répondre à la furia des Lozano, Hoguel Siphar, Brun et compagnie. Belle perf’ des Normands de Granville après un sacré bout de chemin, Granville - Bordeaux, ça fait des bornes… Mais la victoire 25-18 enlève le poids des kilomètres !
Tout sur la Poule 2 de Nationale 1 Masculine

En Poule 3, Amiens l’autre recalé de l’Elite, s’est offert une première solide face Nogent, les hommes de Youri Petrenko vont tenter d’oublier leur déboires réglementaires en tentant de dominer cette poule du Nord-Ouest. Petite surprise avec la réserve de Massy qui prend le pas sur sa voisine et consœur de Créteil, une victoire qui va rasséréner la jeune garde massicoise avant de faire le court voyage à Nogent. Pour de qui est des Nordistes, de la solidité à tous les étages. Lille a dominé Livry Gargan dans un match fermé, La réserve de Dunkerque s’est offert un joli galop offensif face à Torcy et Hazebrouck a fait fort en allant s’imposer à Savigny de 7 buts. Dernière belle performance, celle de jeunesse Ivryenne ! La victoire à Saint Ouen l’Aumône montre que le talent est toujours présent à l’USI et que la formation bat toujours son plein.
Tout sur la Poule 3 de Nationale 1 Masculine



Le Nord Est concerne la Poule 4, et là aussi ont a vu une démonstration de force. Celle de la réserve de Chambéry quia atomisé Epinal. A voir si Epinal repart comme en 2018-2019 et 2019-2020 ou, au contraire la réserve du CSH va faire peur à tout le monde dans cette poule. Pour le reste, les écarts ont été si restreints qu’il est compliqué de dire qui a fait la bonne ou mauvaise opération. Mais la victoire de Metz à l’ACBB et celle de Beaune à Villers sont à mette au rang des très belles performances du jour. Bourgoin Jallieu a chuté d’un rien sur le sol de Tremblay, Vesoul a su prendre le meilleur sur la réserve de Sélestat et ça fait des points précieux mis en banque. Enfin, Belfort a montré face à Folschviller que cette saison encore il serait compliqué à manœuvrer chez lui.
Tout sur la Poule 4 de Nationale 1 Masculine

La Poule 5 a été un peu la fête des réserves de LNH ! Montpellier a dominé Draguignan sans coup férir, Nîmes s’est imposé à Ajaccio et on sait combien il est compliqué de conquérir Rossini. Enfin Les jeunes du Fenix de Toulouse ont parfaitement entamé leur compétition en dominant chez eux les Azuréens d’Antibes. Jolie performance des Varois de La Crau qui s’offrent un des habitués de la N1, les Gardois de Bagnols sur Cèze. Et deux belles victoires hors de leurs bases pour Martigues dans le Cantal à Saint Flour, l’addition des joueurs d’expérience pourrait bien faire des Maritimes un des bastions fort de cette poule du Sud Est. Enfin, Lyon Caluire a entamé tambour battant son championnat en gagnant avec facilité sur les terres de Villeneuve Loubet, ce qui n’a jamais été une partie de plaisir.
Tout sur la Poule 5 de Nationale 1 Masculine

Le diaporama de Mulhouse/Rixheim - Bruges/Lormont par Fabien Jordhery

Le diaporama de Poitiers - Dreux/Vernouillet par François Dasriaux

Seulement une première impression 

Nationale 1M

mercredi 15 septembre 2021 - © François Dasriaux

 5 min 55 de lecture

Avec le départ de Nationale 1 Masculine, ce n’était pas moins de 30 matches qui se lançaient et tout le monde avait les yeux un peu braqués vers la fameuse N1 Elite, avec ses 8 VAP et quelques pointures capables de proposer un sacré niveau de jeu. Des surprises il y en a eu mais la logique a prévalu le plus souvent que ce soit en Elite ou sur les 4 autres poules, pour le moment, pas simple encore de tirer des enseignements, il faut que cela se lance vraiment et que les équilibres apparaissent. On en saura plus dès le week-end prochain avec une 2° journée et une 3° dès le week-end suivant.


Beaucoup auront mis la défaite de la grosse armada de Bruges Lormont à Mulhouse au rang des surprises, mais finalement, en est-ce bien vraiment une ? Certes voir le plus gros budget de la poule se prendre les pieds dans le tapis dès la première journée peut surprendre, mais il faut quand même regarder où et face à qui tout cela s’est fait. Comme équipe compliquée à jouer, surtout sur ses terres, le Mulhouse Rixheim se pose là. De l’expérience à gogo, un groupe qui se connait parfaitement depuis de longues saisons et si on y rajoute un artificier en feu de la classe de Jordan François Marie, tout devient un peu plus normal. Les hommes de Philippe Gardent ont lâché l’affaire sur la fin de match après avoir pourtant lutté pied à pied pendant presque 50 minutes. Mais le 4-1 encaissé en 4 minutes va les plomber définitivement. Leur révolte finale ne fera que raviver les regrets, mais à Mulhouse, en séance dominicale, pas mal se feront aussi dominer. Pour ce qui est de la logique, les victoires de Frontignan sur Saintes, Annecy sur Val d’Oise et Paris sur Pau Nousty sont à ranger dans cette catégorie, même si certains matches ont été bien serrés. On verra par la suite si la démonstration de Gonfreville à Cournon d’Auvergne est à mettre au crédit des Normands ou au débit des Auvergnats, toujours est-il que la première sur leur terrain des hommes de Lukas Buchta a été pour le moins compliquée.



Ceux qui ont fait plus que fort, sont les Poitevins. Alors qu’à Grand Poitiers un peu tout le monde craignait cette première face à une équipe de Dreux - Vernouillet habituée au niveau et dont la densité physique et le savoir faire n’est plus à démontrer. Sauf que les hommes de Christian Latulippe ont joué à la perfection la musique composée par leur canadien de coach ! En emmenant les Euréliens dans un jeu contraire à leur qualité, en déroulant une 6-0 d’école capable d’avoir à la fois du volume et de la densité devant un Ricardo Amerigo serein et royal dans les buts, les Griffons ont broyé leurs adversaires du jour. Une démonstration d’efficacité défensive collective à montrer dans les écoles de handball, les hommes de Denis Polydore y ont perdu leur handball, leur latin, leur français et tout ce qu’ils pouvaient y perdre. Et le pire que de cette démonstration défensive a accouché d’une gabegie offensive avec pas moins de 36 buts marqués, le record de la journée à égalité avec Frontignan. Les Thomas Bardon (Photo ci-dessus), Leeroy Philipp et autre Hugo Hérault se sont délectés en montées de balle, autre pan de la démonstration pictavienne. A voir si tout cela pourra passer l’épreuve de Pau Nousty samedi soir, en tout cas la bande de Florent Joli et Ibrahima Sall a de quoi être sereine avant de descendre dans le Béarn.



En Poule 2, le CPB Rennes, déclassé de la dernière heure de la poule Elite a passé ses nerfs sur la réserve un peu juste de Billère, Le Pouzauges de Jean René Ragon, toujours aussi « chaudronesque », a fait fort en recevant les voisin de Rezé. Autre match de voisin resté dans ‘escarcelle du recevant avec Gien – Saint Cyr sur Loire. Toujours dans le mode fête des voisins, Lanester en mis une petite à la jeune classe nantaise, les protégés de Dimitri Fleurance n’ont pas sur répondre à la furia des Lozano, Hoguel Siphar, Brun et compagnie. Belle perf’ des Normands de Granville après un sacré bout de chemin, Granville - Bordeaux, ça fait des bornes… Mais la victoire 25-18 enlève le poids des kilomètres !
Tout sur la Poule 2 de Nationale 1 Masculine

En Poule 3, Amiens l’autre recalé de l’Elite, s’est offert une première solide face Nogent, les hommes de Youri Petrenko vont tenter d’oublier leur déboires réglementaires en tentant de dominer cette poule du Nord-Ouest. Petite surprise avec la réserve de Massy qui prend le pas sur sa voisine et consœur de Créteil, une victoire qui va rasséréner la jeune garde massicoise avant de faire le court voyage à Nogent. Pour de qui est des Nordistes, de la solidité à tous les étages. Lille a dominé Livry Gargan dans un match fermé, La réserve de Dunkerque s’est offert un joli galop offensif face à Torcy et Hazebrouck a fait fort en allant s’imposer à Savigny de 7 buts. Dernière belle performance, celle de jeunesse Ivryenne ! La victoire à Saint Ouen l’Aumône montre que le talent est toujours présent à l’USI et que la formation bat toujours son plein.
Tout sur la Poule 3 de Nationale 1 Masculine



Le Nord Est concerne la Poule 4, et là aussi ont a vu une démonstration de force. Celle de la réserve de Chambéry quia atomisé Epinal. A voir si Epinal repart comme en 2018-2019 et 2019-2020 ou, au contraire la réserve du CSH va faire peur à tout le monde dans cette poule. Pour le reste, les écarts ont été si restreints qu’il est compliqué de dire qui a fait la bonne ou mauvaise opération. Mais la victoire de Metz à l’ACBB et celle de Beaune à Villers sont à mette au rang des très belles performances du jour. Bourgoin Jallieu a chuté d’un rien sur le sol de Tremblay, Vesoul a su prendre le meilleur sur la réserve de Sélestat et ça fait des points précieux mis en banque. Enfin, Belfort a montré face à Folschviller que cette saison encore il serait compliqué à manœuvrer chez lui.
Tout sur la Poule 4 de Nationale 1 Masculine

La Poule 5 a été un peu la fête des réserves de LNH ! Montpellier a dominé Draguignan sans coup férir, Nîmes s’est imposé à Ajaccio et on sait combien il est compliqué de conquérir Rossini. Enfin Les jeunes du Fenix de Toulouse ont parfaitement entamé leur compétition en dominant chez eux les Azuréens d’Antibes. Jolie performance des Varois de La Crau qui s’offrent un des habitués de la N1, les Gardois de Bagnols sur Cèze. Et deux belles victoires hors de leurs bases pour Martigues dans le Cantal à Saint Flour, l’addition des joueurs d’expérience pourrait bien faire des Maritimes un des bastions fort de cette poule du Sud Est. Enfin, Lyon Caluire a entamé tambour battant son championnat en gagnant avec facilité sur les terres de Villeneuve Loubet, ce qui n’a jamais été une partie de plaisir.
Tout sur la Poule 5 de Nationale 1 Masculine

Le diaporama de Mulhouse/Rixheim - Bruges/Lormont par Fabien Jordhery

Le diaporama de Poitiers - Dreux/Vernouillet par François Dasriaux

Dans la même rubrique

Nationale 1M
mardi 27 juillet 2021
  
Nationale 1M
mardi 20 juillet 2021
  
  1 2 3 4   

Résultats de la dernière journée

Jour.  Equ Rec  Equ Vis  Score  Stats  Date 
#2 Saintes Annecy 25 26 18/09/2021 19:00
#2 Pau Nousty Poitiers M 36 33 18/09/2021 19:30
#2 Gonfreville Paris II 27 30 18/09/2021 20:30
#2 Val d'Oise Mulhouse-Rixheim 32 32 19/09/2021 16:00
#2 Dreux-Vernouillet Frontignan 21 25 18/09/2021 20:45
#2 Bruges-Lormont Cournon 32 24 18/09/2021 19:00

Prochaine journée

Journée  Equ Rec  Equ Vis  Date 
#3 Mulhouse-Rixheim Saintes 26/09/2021 16:00
#3 Gonfreville Bruges-Lormont 25/09/2021 20:00
#3 Frontignan Pau Nousty 25/09/2021 20:30
#3 Paris II Poitiers M 25/09/2021 18:00
#3 Annecy Dreux-Vernouillet 25/09/2021 20:15
#3 Cournon Val d'Oise 25/09/2021 20:45

Classement

Place Journée  Equipe  MJ  Vic  Nul  Déf 
1 Frontignan 6 2 2 0 0
2 Paris II 6 2 2 0 0
3 Annecy 6 2 2 0 0
4 Mulhouse-Rixheim 5 2 1 1 0
5 Pau Nousty 4 2 1 0 1
6 Poitiers M 4 2 1 0 1
7 Bruges-Lormont 4 2 1 0 1
8 Gonfreville 4 2 1 0 1
9 Val d'Oise 3 2 0 1 1
10 Dreux-Vernouillet 2 2 0 0 2
11 Cournon 2 2 0 0 2
12 Saintes 2 2 0 0 2