bandeau handzone

Et derrière Tremblay, qui peut sortir du chapeau ?

ProLigue

mardi 13 juillet 2021 - © Yves Michel

 1 min 31 de lecture

Ce n'est pas comme si cette année en Proligue, il n'y avait pas de favori désigné ! Tremblay-en-France a toutes les cartes en main pour retrouver l'élite. Un destin contraire friserait de la part de tous les acteurs de Seine-St Denis, dirigeants, entraîneurs, joueurs, la faute professionnelle. A deux mois du coup d'envoi de la saison, la pression est déjà palpable.

Outre le changement de logo, le championnat de Proligue version 2021-2022 passe à 16 clubs ! Deux de plus que l'an passé et donc aucune relégation en juin dernier (Sarrebourg et Angers sauvant sa tête) et l'accession de deux pensionnaires de N1 (Villeurbanne et Caen). 

Une seule question est sur les lèvres et il ne peut y en 7voir d'autre. Qui montera derrière Tremblay ? Parmi déjà les budgets appréciables de D1 la saison passée, reléguant les finances des autres formations de Proligue loin derrière, affichant un recrutement haut de gamme, tous les ingrédients sont réunis pour que la formation de Seine-St Denis retrouvent directement l'élite à l'issue de la phase régulière. Même passer par les barrages pourraient être considéré comme un semi-échec.  

Déjà un 1er test sera proposé aux hommes de Joël Da Silva dès la 1ère journée, le 10 septembre avec la réception de Pontault-Combault. Outre l'attrait du derby, les voisins franciliens ont terminé 2èmes de la phase régulière écoulée et demi-finalistes (sortis par Nancy d'un but). Les Tremblaysiens devront être prêts d'entrée puisque la semaine suivante, ils se rendent à Massy (5ème et barragiste). Le choc tant attendu est programmé à la mi-décembre, lors de la 13ème journée avec le déplacement à Ivry.  Le match retour étant prévu lors de la 27ème journée, le 30 avril. 


 Phase Retour

Et derrière Tremblay, qui peut sortir du chapeau ?  

ProLigue

mardi 13 juillet 2021 - © Yves Michel

 1 min 31 de lecture

Ce n'est pas comme si cette année en Proligue, il n'y avait pas de favori désigné ! Tremblay-en-France a toutes les cartes en main pour retrouver l'élite. Un destin contraire friserait de la part de tous les acteurs de Seine-St Denis, dirigeants, entraîneurs, joueurs, la faute professionnelle. A deux mois du coup d'envoi de la saison, la pression est déjà palpable.

Outre le changement de logo, le championnat de Proligue version 2021-2022 passe à 16 clubs ! Deux de plus que l'an passé et donc aucune relégation en juin dernier (Sarrebourg et Angers sauvant sa tête) et l'accession de deux pensionnaires de N1 (Villeurbanne et Caen). 

Une seule question est sur les lèvres et il ne peut y en 7voir d'autre. Qui montera derrière Tremblay ? Parmi déjà les budgets appréciables de D1 la saison passée, reléguant les finances des autres formations de Proligue loin derrière, affichant un recrutement haut de gamme, tous les ingrédients sont réunis pour que la formation de Seine-St Denis retrouvent directement l'élite à l'issue de la phase régulière. Même passer par les barrages pourraient être considéré comme un semi-échec.  

Déjà un 1er test sera proposé aux hommes de Joël Da Silva dès la 1ère journée, le 10 septembre avec la réception de Pontault-Combault. Outre l'attrait du derby, les voisins franciliens ont terminé 2èmes de la phase régulière écoulée et demi-finalistes (sortis par Nancy d'un but). Les Tremblaysiens devront être prêts d'entrée puisque la semaine suivante, ils se rendent à Massy (5ème et barragiste). Le choc tant attendu est programmé à la mi-décembre, lors de la 13ème journée avec le déplacement à Ivry.  Le match retour étant prévu lors de la 27ème journée, le 30 avril. 


 Phase Retour

Dans la même rubrique

ProLigue
mardi 8 juin 2021
  
ProLigue
dimanche 6 juin 2021
  
ProLigue
samedi 5 juin 2021
  
ProLigue
mardi 1 juin 2021
  
  1 2 3 4