bandeau handzone

Brest dans le possible, Metz dans le compliqué

Champion's League

vendredi 2 juillet 2021 - © François Dasriaux

 2 min 10 de lecture

Comme chez les hommes, le tirage au sort des phases de poule de la Ligue des Champions Féminine a été assez clément avec une équipe, celle de Brest. Et beaucoup plus dur avec l’autre, Metz, qui hérite d’un groupe bien dense et avec quelques têtes d’affiche qui ne seront pas simples à laisser derrière.


Pas d’assurance mais une ouverture pour Brest
Jouer les 2 premières places pour le BBH ne sera pas simple… De toute façon, dire quelque chose est simple en Ligue des Champions, ce n’est clairement pas loin de l’idiotie. Mais avec des clubs dans sa catégorie comme Bucarest, FCT Rail Cargo, Rostov ou encore Buducnost, si tant que le BBH arrive à se refaire un collectif après les départs majeurs de cet été, il y a la place pour jouer le haut de tableau dans cette Poule A. Le hic, c’est que tous les noms annoncés peuvent se dire la même chose et donc que la lutte va être sacrément serrée. A Brest de se faufiler dans tous les interstices pour prendre les points qui comptent et pourquoi pas s’offrir une des deux premières places de ce groupe A. En tout cas, il faudra faire attention à l’entame de compétition. Car si personne ne semble franchement au-dessus, personne, non plus, ne semble condamné d’avance, surtout pas des équipes comme Dortmund ou Podravka Vegeta, et comme au final il faudra deux exclus de la course aux 8° et quarts, attention à ne pas être de ces deux-là …



Metz dans le grand monde
Quand on tombe dans la poule du tenant, Kristiansand. De l’ogre de ces dernières années, Györ. De la nouvelle armada russe avec le CSKA Moscou et si on y ajoute les Danoises d’Odense et les Slovènes du Krim Ljubljana, on peut se dire que tout sera bien compliqué et que les points, il va falloir les arracher un à un. Mais, Metz a un tel passé dans les compétitions européennes, que l’on serait presque serein pour elles. Enfin moins catastrophés que la liste des noms ne peut le provoquer. La troupe de Manu Mayonnade a des arguments et si la nouvelle mouture du MHB arrive vite à créer une osmose dans le jeu, alors les gros noms de cette poule auront comme toujours plus que du mal à faire la loi devant les Messines. Si c’est le cas Metz pourra challenger le haut de tableau. Si cela ne l’est pas alors il faudra assurer à minima d’avoir les Turques de Kastamonu et les Suédoises de Savehöf derrière elles pour assurer une place en 8° de finale.

 

Brest dans le possible, Metz dans le compliqué 

Champion's League

vendredi 2 juillet 2021 - © François Dasriaux

 2 min 10 de lecture

Comme chez les hommes, le tirage au sort des phases de poule de la Ligue des Champions Féminine a été assez clément avec une équipe, celle de Brest. Et beaucoup plus dur avec l’autre, Metz, qui hérite d’un groupe bien dense et avec quelques têtes d’affiche qui ne seront pas simples à laisser derrière.


Pas d’assurance mais une ouverture pour Brest
Jouer les 2 premières places pour le BBH ne sera pas simple… De toute façon, dire quelque chose est simple en Ligue des Champions, ce n’est clairement pas loin de l’idiotie. Mais avec des clubs dans sa catégorie comme Bucarest, FCT Rail Cargo, Rostov ou encore Buducnost, si tant que le BBH arrive à se refaire un collectif après les départs majeurs de cet été, il y a la place pour jouer le haut de tableau dans cette Poule A. Le hic, c’est que tous les noms annoncés peuvent se dire la même chose et donc que la lutte va être sacrément serrée. A Brest de se faufiler dans tous les interstices pour prendre les points qui comptent et pourquoi pas s’offrir une des deux premières places de ce groupe A. En tout cas, il faudra faire attention à l’entame de compétition. Car si personne ne semble franchement au-dessus, personne, non plus, ne semble condamné d’avance, surtout pas des équipes comme Dortmund ou Podravka Vegeta, et comme au final il faudra deux exclus de la course aux 8° et quarts, attention à ne pas être de ces deux-là …



Metz dans le grand monde
Quand on tombe dans la poule du tenant, Kristiansand. De l’ogre de ces dernières années, Györ. De la nouvelle armada russe avec le CSKA Moscou et si on y ajoute les Danoises d’Odense et les Slovènes du Krim Ljubljana, on peut se dire que tout sera bien compliqué et que les points, il va falloir les arracher un à un. Mais, Metz a un tel passé dans les compétitions européennes, que l’on serait presque serein pour elles. Enfin moins catastrophés que la liste des noms ne peut le provoquer. La troupe de Manu Mayonnade a des arguments et si la nouvelle mouture du MHB arrive vite à créer une osmose dans le jeu, alors les gros noms de cette poule auront comme toujours plus que du mal à faire la loi devant les Messines. Si c’est le cas Metz pourra challenger le haut de tableau. Si cela ne l’est pas alors il faudra assurer à minima d’avoir les Turques de Kastamonu et les Suédoises de Savehöf derrière elles pour assurer une place en 8° de finale.

 

Dans la même rubrique

Champion's League
vendredi 2 juillet 2021
  
Champion's League
mardi 22 juin 2021
  
Champion's League
dimanche 13 juin 2021
  
  1 2 3 4