bandeau handzone

Trophées LNH: Steins consacré, Nantes honoré

LMSL

mardi 15 juin 2021 - © Yves Michel

 7 min 21 de lecture

Le demi-centre néerlandais du PSG Luc Steins et l'Espagnol du HBC Nantes Alberto Entrerrios, récompensés comme respectivement meilleur joueur et meilleur entraîneur de la saison rajoutent de manière assez logique leur nom au palmarès des Trophées de la Starligue. Si avec une distinction supplémentaire pour Mikkel Hansen, Paris rafle trois trophées, Nantes est honoré à quatre reprises avec en plus, le meilleur pivot, le meilleur jeune et le meilleur gardien. En Proligue, avec Courtial, Avelange-Demouge, Ramond, Gauthier et Eymann, les Septors de Saran Loiret HB se taillent la part du lion.

Luc Steins plébiscité par les internautes et désigné meilleur joueur de la saison 2020-2021 avec 20% des votes... La logique est respectée tant le Néerlandais a marqué de son empreinte le championnat du haut de son mètre 73. Le 21 novembre dernier, la vie du demi-centre a véritablement changé. Le PSG venait de perdre Nikola Karabatic sur blessure et cherchait quasi désespéremment un joker qui sans combler l'immense vide laissé par le stratège français, puisse participer à l'animation de l'attaque. Toulouse où il évoluait depuis 2019 s'est laissé convaincre contre un chèque conséquent et celui qui avait déjà connu la LNH sous le maillot de Massy et Tremblay, a débarqué à Coubertin. Et quasiment tout de suite, il a parfaitement rempli son rôle. Ses changements de rythme, ses un contre un, sa vitesse d'exécution, sa roublardise, sa faculté à porter le jeu vers l'avant ont décontenancé plus d'une défense adverse. Autant sur le sol national qu'en Europe. Pourtant, à la fin de l'année, la déception est immense. A deux jours de disputer le 1er Final Four de sa carrière, il est déclaré positif à la Covid et doit se résoudre à suivre le match PSG-Barcelone depuis sa chambre à Cologne. Il contribuera ensuite à la progression de Paris en championnat et au 8ème titre national du club de la capitale. Le week-end dernier, il a participé à son 2ème Final Four en l'espace de cinq mois sans pour autant soulever le trophée. Ses capacités n'ont pas laissé insensible les dirigeants parisiens qui ont prolongé son contrat jusqu'en 2024. 



Quatre ans après Thierry Anti qui l'avait recruté pour le HBC Nantes (en 2012), Alberto Entrerrios est élu meilleur coach de D1, ce qui tombe sous une certaine logique tant l'Asturien a marqué de son empreinte l'équipe de Loire Atlantique qui termine 3ème du championnat national, qui est la seule à avoir battu le PSG, qui plus est à Coubertin, accroché Montpellier mais surtout réalisé un parcours remarquable et remarqué en Ligue des Champions puisqu'après avoir écarté Kielce et Veszprém, a échoué en demi-finale face au futur vainqueur de l'épreuve, Barcelone. Alberto Entrerrios dont le travail est indissociable avec celui de Grégory Cojean n'a jamais caché que son envie d'entraîner est née à Nantes. En donnant notamment leur chance aux jeunes du centre de formation (Damatrin, Monar, Briet, De La Bretèche), en comptant sur les vieux grognards du "H" (Gurbindo, Valero Rivera, Feliho, Lazarov), en s'appuyant sur la qualité du gardien Nielsen et le talent du pivot Dragan Pechmalbec, il a mis son propre coup de pinceau sur le tableau violacé. N'oublions pas qu'Alberto est un des 1ers Espagnols de haut niveau à avoir tenté l'aventure du championnat français, à une époque où la LNH bénéficiait sans plus, d'une estime bien inférieure à la Liga Asobal. 

Le HBC Nantes est le lauréat des Trophées de la Starligue version 2020-2021. Quatre au total qui là aussi, répondent à une certaine cohérence. Le nom d'Emil Nielsen a été sur toutes les lèvres pendant toute la campagne européenne et ce n'est pas un hasard si très tôt, le Barça a fait du Danois une priorité pour pallier le départ de son compatriote Kevin Möller pour Flensburg. Ses 15 arrêts contre Kielce ont marqué les esprits et ceux qui lorsqu'il a débarqué au "H" se sont moqués de son profil rondouillard, se sont vite rendus à l'évidence. Le blondinet d'Aarhus est un grand portier au point depuis 2019, de faire oublier Cyril Dumoulin dont la côte était parmi les plus élevées. Emil Nielsen termine en Starligue avec ... 264 arrêts et surtout avec le pourcentage le plus élevé des plébiscites (72%).


Une 1ère cette année dans les Trophées de LSL... deux gardiens d'un même club récompensés !

Dans la tribu des pivots nantais, les Trophées ne feront pas de jaloux puisque Dragan Pechmalbec obtient la récompense pour le poste, Théo Monar, celle de meilleur espoir. A 19 ans, il n'a pas encore signé son 1er contrat pro que Guillaume Gille lui a proposé un strapontin en équipe de France A. Quelle ascension : Quel talent aussi pour le jeune Niortais façonné par un certain Dimitri Fleurance (voir ICI) ! Une remarque; Emil Nielsen avait été plébiscité comme meilleur espoir lors de la dernière cuvée des Trophées, Théo Monar pourrait bien l'imiter et s'affirmer sur le poste de pivot !

Concernant les autres accessits, si le choix sur le Montpelliérain Valentin Porte comme meilleur arrière droit ou sur l'Aixois Karl Konan comme meilleur défenseur, l'ailier gauche du MHB Hugo Descat aurait pu fort logiquement être devancé par le parisien Dylan Nahi. Pour Dragan Gajic, c'est avant tout le chasseur de buts qui a été récompensé (233 réalisations à 77% de réussite) mais le jeune Chambérien Benjamin Richert (183 buts à 67%) aurait très bien pu prétendre au trophée. D'aucuns seront peut-être étonnés de retrouver pour la 5ème fois depuis qu'il joue en France, Mikkel Hansen au palmarès sur le poste d'arrière gauche. C'est vrai que le Danois du PSG ces dernières saisons a été le plus souvent sur courant alternatif. Le week end dernier au Final Four, on aurait aimé le voir plus impliqué.   

Le plus beau but inscrit par... Cyril Dumoulin 

En marge de ces Trophées honorant chaque individu poste par poste, les internautes avaient également à se prononcer sur le plus beau but de la saison. La palette était vaste et mettait en valeur des gestes de grande qualité. Là, où on attendait un joueur de champs, c'est la réalisation d'un gardien qui est retenue ! Ainsi, le Nantais et futur Tremblaysien Cyril Dumoulin voit son nom s'afficher sur la liste grâce à un tir-relance inscrit lors de la 26ème journée, le 16 mai dernier. On voudrait sacraliser la règle inepte du 7 contre 6, encourager la désertion des cages et installer à jamais une pratique qui pollue le jeu depuis plus de quatre ans, qu'on ne s'y prendrait pas autrement. Le joueur n'est pas en cause. Ce trophée récompense son adresse, sa vista, tout ce que l'on veut. Ils sont quelques-uns à tenter leur chance de loin. Un jour ou l'autre, ceux qui font les règles, arriveront à inventer la notion de portier volant. Et là, on s'enfoncera dans le n'importe quoi !  

 TROPHEE  2020-2021

 Lauréat

 Club

 Meilleur joueur  MVP

 Luc STEINS (P-B)

 PSG Handball

 Meilleur entraîneur 

 Alberto ENTRERRIOS (Esp)

 HBC Nantes

 Meilleur gardien

 Emil NIELSEN (Dan)

 HBC Nantes 

 Meilleur pivot

 Dragan PECHMALBEC (Ser)

 HBC Nantes 

 Meilleur demi-centre

 Luc STEINS  (P-B)

 PSG Handball

 Meilleur ailier droit 

 Dragan GAJIC 

 Limoges

 Meilleur arrière droit

 Valentin PORTE

 Montpellier HB

 Meilleur ailier gauche 

 Hugo DESCAT

 Montpellier HB

 Meilleur arrière gauche 

 Mikkel HANSEN (Dan)

 PSG Handball

 Meilleur défenseur

 Karl KONAN

 Pays d'Aix UC

 Meilleur espoir 

 Théo MONAR

 HBC Nantes 

Parmi les 11 Trophées décernés, seuls 5 clubs de l'élite (sur les 16 présents) sont récompensés. 
La saison a couronné pour la 7ème fois consécutive, le PSG devant Montpellier, les deux clubs disputeront la Ligue des Champions. Nantes, Nîmes, Aix et Toulouse classés respectivement de 3ème à 6ème participeront à l'European League. Ivry 15ème et Tremblay 16ème sont relégués en Proligue. 

 Le palmarès des Trophées de Proligue 2020-2021... Saran 1er de la classe

 TROPHEE 2020-2021

 Lauréat

 Club 

  Meilleur joueur  MVP

 Théo AVELANGE-DEMOUGE

 Saran

  Meilleur entraîneur 

 Fabien COURTIAL

 Saran

  Meilleur gardien

 Nicolas GAUTHIER

 Saran

  Meilleur pivot

 Hadrien RAMOND

 Saran

 Meilleur demi-centre

 Hakon EKREN (Nor)

 Cherbourg

  Meilleur ailier droit 

 Théo AVELANGE-DEMOUGE

 Saran

 Meilleur arrière droit

 Quentin EYMANN

 Saran

  Meilleur ailier gauche 

 Yann DUCREUX

 Nancy

  Meilleur arrière gauche 

 Edson IMARE

 Massy

 Meilleur défenseur

 Johan CARON 

 Massy

  Meilleur espoir 

 Edson IMARE 

 Massy

En Proligue, "l'école des fans de Jacques Martin", célèbre émission TV dominicale des années 80-2000 a fait des adeptes. Tout le monde a gagné le droit de rester au même niveau à l'exception de Saran (1er à l'issue de la phase régulière) et Nancy (finaliste du Final Four) qui accèdent à l'élite. La saison prochaine, le championnat de D2 masculine passera de 14 à 16 clubs. Il n'y a donc pas de descente et Sarrebourg et Angers, les derniers de la classe poussent un grand ouf de soulagement.  

Trophées LNH: Steins consacré, Nantes honoré 

LMSL

mardi 15 juin 2021 - © Yves Michel

 7 min 21 de lecture

Le demi-centre néerlandais du PSG Luc Steins et l'Espagnol du HBC Nantes Alberto Entrerrios, récompensés comme respectivement meilleur joueur et meilleur entraîneur de la saison rajoutent de manière assez logique leur nom au palmarès des Trophées de la Starligue. Si avec une distinction supplémentaire pour Mikkel Hansen, Paris rafle trois trophées, Nantes est honoré à quatre reprises avec en plus, le meilleur pivot, le meilleur jeune et le meilleur gardien. En Proligue, avec Courtial, Avelange-Demouge, Ramond, Gauthier et Eymann, les Septors de Saran Loiret HB se taillent la part du lion.

Luc Steins plébiscité par les internautes et désigné meilleur joueur de la saison 2020-2021 avec 20% des votes... La logique est respectée tant le Néerlandais a marqué de son empreinte le championnat du haut de son mètre 73. Le 21 novembre dernier, la vie du demi-centre a véritablement changé. Le PSG venait de perdre Nikola Karabatic sur blessure et cherchait quasi désespéremment un joker qui sans combler l'immense vide laissé par le stratège français, puisse participer à l'animation de l'attaque. Toulouse où il évoluait depuis 2019 s'est laissé convaincre contre un chèque conséquent et celui qui avait déjà connu la LNH sous le maillot de Massy et Tremblay, a débarqué à Coubertin. Et quasiment tout de suite, il a parfaitement rempli son rôle. Ses changements de rythme, ses un contre un, sa vitesse d'exécution, sa roublardise, sa faculté à porter le jeu vers l'avant ont décontenancé plus d'une défense adverse. Autant sur le sol national qu'en Europe. Pourtant, à la fin de l'année, la déception est immense. A deux jours de disputer le 1er Final Four de sa carrière, il est déclaré positif à la Covid et doit se résoudre à suivre le match PSG-Barcelone depuis sa chambre à Cologne. Il contribuera ensuite à la progression de Paris en championnat et au 8ème titre national du club de la capitale. Le week-end dernier, il a participé à son 2ème Final Four en l'espace de cinq mois sans pour autant soulever le trophée. Ses capacités n'ont pas laissé insensible les dirigeants parisiens qui ont prolongé son contrat jusqu'en 2024. 



Quatre ans après Thierry Anti qui l'avait recruté pour le HBC Nantes (en 2012), Alberto Entrerrios est élu meilleur coach de D1, ce qui tombe sous une certaine logique tant l'Asturien a marqué de son empreinte l'équipe de Loire Atlantique qui termine 3ème du championnat national, qui est la seule à avoir battu le PSG, qui plus est à Coubertin, accroché Montpellier mais surtout réalisé un parcours remarquable et remarqué en Ligue des Champions puisqu'après avoir écarté Kielce et Veszprém, a échoué en demi-finale face au futur vainqueur de l'épreuve, Barcelone. Alberto Entrerrios dont le travail est indissociable avec celui de Grégory Cojean n'a jamais caché que son envie d'entraîner est née à Nantes. En donnant notamment leur chance aux jeunes du centre de formation (Damatrin, Monar, Briet, De La Bretèche), en comptant sur les vieux grognards du "H" (Gurbindo, Valero Rivera, Feliho, Lazarov), en s'appuyant sur la qualité du gardien Nielsen et le talent du pivot Dragan Pechmalbec, il a mis son propre coup de pinceau sur le tableau violacé. N'oublions pas qu'Alberto est un des 1ers Espagnols de haut niveau à avoir tenté l'aventure du championnat français, à une époque où la LNH bénéficiait sans plus, d'une estime bien inférieure à la Liga Asobal. 

Le HBC Nantes est le lauréat des Trophées de la Starligue version 2020-2021. Quatre au total qui là aussi, répondent à une certaine cohérence. Le nom d'Emil Nielsen a été sur toutes les lèvres pendant toute la campagne européenne et ce n'est pas un hasard si très tôt, le Barça a fait du Danois une priorité pour pallier le départ de son compatriote Kevin Möller pour Flensburg. Ses 15 arrêts contre Kielce ont marqué les esprits et ceux qui lorsqu'il a débarqué au "H" se sont moqués de son profil rondouillard, se sont vite rendus à l'évidence. Le blondinet d'Aarhus est un grand portier au point depuis 2019, de faire oublier Cyril Dumoulin dont la côte était parmi les plus élevées. Emil Nielsen termine en Starligue avec ... 264 arrêts et surtout avec le pourcentage le plus élevé des plébiscites (72%).


Une 1ère cette année dans les Trophées de LSL... deux gardiens d'un même club récompensés !

Dans la tribu des pivots nantais, les Trophées ne feront pas de jaloux puisque Dragan Pechmalbec obtient la récompense pour le poste, Théo Monar, celle de meilleur espoir. A 19 ans, il n'a pas encore signé son 1er contrat pro que Guillaume Gille lui a proposé un strapontin en équipe de France A. Quelle ascension : Quel talent aussi pour le jeune Niortais façonné par un certain Dimitri Fleurance (voir ICI) ! Une remarque; Emil Nielsen avait été plébiscité comme meilleur espoir lors de la dernière cuvée des Trophées, Théo Monar pourrait bien l'imiter et s'affirmer sur le poste de pivot !

Concernant les autres accessits, si le choix sur le Montpelliérain Valentin Porte comme meilleur arrière droit ou sur l'Aixois Karl Konan comme meilleur défenseur, l'ailier gauche du MHB Hugo Descat aurait pu fort logiquement être devancé par le parisien Dylan Nahi. Pour Dragan Gajic, c'est avant tout le chasseur de buts qui a été récompensé (233 réalisations à 77% de réussite) mais le jeune Chambérien Benjamin Richert (183 buts à 67%) aurait très bien pu prétendre au trophée. D'aucuns seront peut-être étonnés de retrouver pour la 5ème fois depuis qu'il joue en France, Mikkel Hansen au palmarès sur le poste d'arrière gauche. C'est vrai que le Danois du PSG ces dernières saisons a été le plus souvent sur courant alternatif. Le week end dernier au Final Four, on aurait aimé le voir plus impliqué.   

Le plus beau but inscrit par... Cyril Dumoulin 

En marge de ces Trophées honorant chaque individu poste par poste, les internautes avaient également à se prononcer sur le plus beau but de la saison. La palette était vaste et mettait en valeur des gestes de grande qualité. Là, où on attendait un joueur de champs, c'est la réalisation d'un gardien qui est retenue ! Ainsi, le Nantais et futur Tremblaysien Cyril Dumoulin voit son nom s'afficher sur la liste grâce à un tir-relance inscrit lors de la 26ème journée, le 16 mai dernier. On voudrait sacraliser la règle inepte du 7 contre 6, encourager la désertion des cages et installer à jamais une pratique qui pollue le jeu depuis plus de quatre ans, qu'on ne s'y prendrait pas autrement. Le joueur n'est pas en cause. Ce trophée récompense son adresse, sa vista, tout ce que l'on veut. Ils sont quelques-uns à tenter leur chance de loin. Un jour ou l'autre, ceux qui font les règles, arriveront à inventer la notion de portier volant. Et là, on s'enfoncera dans le n'importe quoi !  

 TROPHEE  2020-2021

 Lauréat

 Club

 Meilleur joueur  MVP

 Luc STEINS (P-B)

 PSG Handball

 Meilleur entraîneur 

 Alberto ENTRERRIOS (Esp)

 HBC Nantes

 Meilleur gardien

 Emil NIELSEN (Dan)

 HBC Nantes 

 Meilleur pivot

 Dragan PECHMALBEC (Ser)

 HBC Nantes 

 Meilleur demi-centre

 Luc STEINS  (P-B)

 PSG Handball

 Meilleur ailier droit 

 Dragan GAJIC 

 Limoges

 Meilleur arrière droit

 Valentin PORTE

 Montpellier HB

 Meilleur ailier gauche 

 Hugo DESCAT

 Montpellier HB

 Meilleur arrière gauche 

 Mikkel HANSEN (Dan)

 PSG Handball

 Meilleur défenseur

 Karl KONAN

 Pays d'Aix UC

 Meilleur espoir 

 Théo MONAR

 HBC Nantes 

Parmi les 11 Trophées décernés, seuls 5 clubs de l'élite (sur les 16 présents) sont récompensés. 
La saison a couronné pour la 7ème fois consécutive, le PSG devant Montpellier, les deux clubs disputeront la Ligue des Champions. Nantes, Nîmes, Aix et Toulouse classés respectivement de 3ème à 6ème participeront à l'European League. Ivry 15ème et Tremblay 16ème sont relégués en Proligue. 

 Le palmarès des Trophées de Proligue 2020-2021... Saran 1er de la classe

 TROPHEE 2020-2021

 Lauréat

 Club 

  Meilleur joueur  MVP

 Théo AVELANGE-DEMOUGE

 Saran

  Meilleur entraîneur 

 Fabien COURTIAL

 Saran

  Meilleur gardien

 Nicolas GAUTHIER

 Saran

  Meilleur pivot

 Hadrien RAMOND

 Saran

 Meilleur demi-centre

 Hakon EKREN (Nor)

 Cherbourg

  Meilleur ailier droit 

 Théo AVELANGE-DEMOUGE

 Saran

 Meilleur arrière droit

 Quentin EYMANN

 Saran

  Meilleur ailier gauche 

 Yann DUCREUX

 Nancy

  Meilleur arrière gauche 

 Edson IMARE

 Massy

 Meilleur défenseur

 Johan CARON 

 Massy

  Meilleur espoir 

 Edson IMARE 

 Massy

En Proligue, "l'école des fans de Jacques Martin", célèbre émission TV dominicale des années 80-2000 a fait des adeptes. Tout le monde a gagné le droit de rester au même niveau à l'exception de Saran (1er à l'issue de la phase régulière) et Nancy (finaliste du Final Four) qui accèdent à l'élite. La saison prochaine, le championnat de D2 masculine passera de 14 à 16 clubs. Il n'y a donc pas de descente et Sarrebourg et Angers, les derniers de la classe poussent un grand ouf de soulagement.