bandeau handzone

Tout est perdu pour Metz, fors l’honneur

Champion's League

samedi 10 avril 2021 - © François Dasriaux

 4 min 55 de lecture

Brest s’est qualifié logiquement pour le Final Four de Budapest, mais les joueuses de Metz ont stoppé la spirale infernale de défaites face au BBH en montrant qu’elles avaient de quoi rivaliser avec la surpuissance brestoise en décrochant un match nul 26-26. Metz aura tout tenté, essayé beaucoup de choses, mais l’assurance de Brest, sa tranquillité et son expérience ont permis d’imposer un tempo tranquille lui permettant de gérer ses nombreuses absences.


Sans Kalidiatou Niakate et Cléopâtre Darleux, deux forfaits annoncés cette semaine et sans Pauline Coatanea, cas contact et donc privée de match, Brest savait que jouer le feu serait suicidaire. Pourtant c’est dans un match bien fou que Metz voulait emmener ses adversaires… Du jeu à 7, une défense 1-5 très, très agressive, des prises de risques permanentes, Metz tentait de provoquer le KO technique très vite. Malheureusement pour elles, le jeu à 7 va être une petite cata, avec pas moins de 4 buts marqués dans le but vide, Metz va se faire châtier et surtout installer Brest dans un rythme qui lui convenait parfaitement. Djurdjina Jaukovic faisait étalage de sa puissance, Coralie Lassource de sa percussion et sa vitesse en attaque et Ana Gros se permettait d’économiser son bras fabuleux pour se muer en distributrice de caviar, Bella Gulden étant surveillée de très près par Yvette Broch. Malgré une Camilla Micijevic elle aussi au bras monstrueux, malgré des relations pivots avec Astrid N’Gouan retrouvées, Metz faisait la course derrière et ne pouvait plus compter sur le bras de Marie Hélène Sajka qui aura passé 4 secondes sur le terrain, récoltant un rouge sec pour son shoot pleine tête de Sandra Toft sur 7 mètres. Brest avait parfaitement géré les 30 premières minutes et le 17-14 pour elles à la pause validait quasiment la qualification pour le Final Four.



La dernière toute petite chance de Metz consistait en un retour de vestiaires énorme et arriver enfin à mettre le feu à la partie malgré les tribunes vides. C’est bien ce que vont tenter les joueuses de Manu Mayonnade, avec un trio Camilla Micijevic – Méline Nocandy – Louise Burgaard rayonnant sur les premières minutes de jeu de cette seconde période et avec une Hatadou Sako plus qu’impressionnante dans les buts, Metz va faire son retard, mais ce feu ne sera en fait qu’un feu de paille. Brest allait reprendre son rythme de sénateur, tuant délibérément tout rythme au match et trouvant avec patience et réalisme des solutions qui faisaient mal au moral lorrain. La qualification était actée après 10 minutes et le match perdait encore un peu en intensité, Metz étant un sonné pour le compte, car clairement, le groupe pensait réellement pouvoir changer la donne dans ce quart de finale. Restait à tenter de gagner la partie pour enrayer la spirale de défaites face à Brest pour elles ! Elles vont presque y arriver en prenant 2 buts d’avance dans les 10 dernières minutes pendant que Laurent Bezeau ouvrait en grand tout son banc. Mais un missile de Djurdjina Jaukovic et un but tout simplement, incroyable d’une Pauletta Foppa magistrale sur ce match, un but a montrer dans toutes les écoles de pivots entre passe, prise de balle, pivot et tir tout simplement exceptionnel.



26 partout, donc… Un sentiment mitigé pour les Messines qui rêvaient à un exploit mais qui étaient soulagées de ne pas avoir une fois de plus perdu. Plus réjouissant pour Brest qui fêtait sa participation au Final Four, celle qui aurait dû avoir lieu la saison dernière et qui lui avait échappé pour cause d’annulation de la compétition.


A Metz (FRA), Les Arènes
Le Samedi 10 avril à 16h00
Metz HB - Brest BH : 26 - 26 (Mi-temps : 14-17)
Arbitres : MM Loncar Davor et Loncar Zoran (SER)
Evolution du score : 4-3 5°, 5-6 10°, 7-9 15°, 9-11 20°, 12-14 25°, 14-17 MT - 16-17 35°, 18-19 40°, 21-23 45°, 23-23 50°, 26-25 55°, 26-26 FT.

Les déclarations
Ana Gros : « Je ne peux pas expliquer à quel point je suis heureuse. On attendait ce Final Four depuis tellement longtemps car la saison dernière à cause de la crise sanitaire, nous n'avions pas pu aller au bout de cette compétition qui a été arrêtée. C'était déjà notre objectif de nous qualifier pour les phases finales. Je suis tellement heureuse !! On s'était dit, malgré les 10 buts d'avance à l'aller qu'il était important de remporter ce dernier match et qu'on ne devait rien lâcher. Surtout que nous allons à nouveau retrouver Metz dans deux semaines pour la demi-finale de la Coupe de France et on avait à cœur de leur montrer qu'on était les meilleures sur chaque match. On a fait finalement match nul et cela n'a pas été facile car Metz a tenté beaucoup de choses. Mais on a trouvé des solutions, on a su rester calmes pendant la rencontre et ne pas s'affoler. Désormais, j'espère que tout va bien se passer d'ici le Final Four car on peut s'attendre à tout avec la situation très spéciale liée au COVID. J'espère qu'on va arriver à Budapest en bonne santé. Mais c'est sûr, on y va pour chercher une médaille et on a des ambitions … mais comme toutes les équipes !  »

Hatadou Sako : « On savait que cela serait très difficile de remonter 10 buts mais pas impossible. On sait que Brest est une très bonne équipe. Je suis déçue, c'était notre objectif d'aller au Final Four en début de saison ; on n'a pas réussi et c'est forcément une grosse déception pour toute l'équipe qui s'était préparée pour cela. On va essayer d'apprendre encore et on voulait se retrouver sur ce match, retrouver notre jeu. On reste une belle et magnifique équipe avec un bel état d'esprit et avec des joueuses qui se battent et il nous reste encore des objectifs importants pour la fin de saison. Personnellement, c'était ma première saison en Ligue des Champions et tout le monde doit trouver sa place et on va chercher à progresser et être meilleure l'année prochaine. »

 

Tout est perdu pour Metz, fors l’honneur 

Champion's League

samedi 10 avril 2021 - © François Dasriaux

 4 min 55 de lecture

Brest s’est qualifié logiquement pour le Final Four de Budapest, mais les joueuses de Metz ont stoppé la spirale infernale de défaites face au BBH en montrant qu’elles avaient de quoi rivaliser avec la surpuissance brestoise en décrochant un match nul 26-26. Metz aura tout tenté, essayé beaucoup de choses, mais l’assurance de Brest, sa tranquillité et son expérience ont permis d’imposer un tempo tranquille lui permettant de gérer ses nombreuses absences.


Sans Kalidiatou Niakate et Cléopâtre Darleux, deux forfaits annoncés cette semaine et sans Pauline Coatanea, cas contact et donc privée de match, Brest savait que jouer le feu serait suicidaire. Pourtant c’est dans un match bien fou que Metz voulait emmener ses adversaires… Du jeu à 7, une défense 1-5 très, très agressive, des prises de risques permanentes, Metz tentait de provoquer le KO technique très vite. Malheureusement pour elles, le jeu à 7 va être une petite cata, avec pas moins de 4 buts marqués dans le but vide, Metz va se faire châtier et surtout installer Brest dans un rythme qui lui convenait parfaitement. Djurdjina Jaukovic faisait étalage de sa puissance, Coralie Lassource de sa percussion et sa vitesse en attaque et Ana Gros se permettait d’économiser son bras fabuleux pour se muer en distributrice de caviar, Bella Gulden étant surveillée de très près par Yvette Broch. Malgré une Camilla Micijevic elle aussi au bras monstrueux, malgré des relations pivots avec Astrid N’Gouan retrouvées, Metz faisait la course derrière et ne pouvait plus compter sur le bras de Marie Hélène Sajka qui aura passé 4 secondes sur le terrain, récoltant un rouge sec pour son shoot pleine tête de Sandra Toft sur 7 mètres. Brest avait parfaitement géré les 30 premières minutes et le 17-14 pour elles à la pause validait quasiment la qualification pour le Final Four.



La dernière toute petite chance de Metz consistait en un retour de vestiaires énorme et arriver enfin à mettre le feu à la partie malgré les tribunes vides. C’est bien ce que vont tenter les joueuses de Manu Mayonnade, avec un trio Camilla Micijevic – Méline Nocandy – Louise Burgaard rayonnant sur les premières minutes de jeu de cette seconde période et avec une Hatadou Sako plus qu’impressionnante dans les buts, Metz va faire son retard, mais ce feu ne sera en fait qu’un feu de paille. Brest allait reprendre son rythme de sénateur, tuant délibérément tout rythme au match et trouvant avec patience et réalisme des solutions qui faisaient mal au moral lorrain. La qualification était actée après 10 minutes et le match perdait encore un peu en intensité, Metz étant un sonné pour le compte, car clairement, le groupe pensait réellement pouvoir changer la donne dans ce quart de finale. Restait à tenter de gagner la partie pour enrayer la spirale de défaites face à Brest pour elles ! Elles vont presque y arriver en prenant 2 buts d’avance dans les 10 dernières minutes pendant que Laurent Bezeau ouvrait en grand tout son banc. Mais un missile de Djurdjina Jaukovic et un but tout simplement, incroyable d’une Pauletta Foppa magistrale sur ce match, un but a montrer dans toutes les écoles de pivots entre passe, prise de balle, pivot et tir tout simplement exceptionnel.



26 partout, donc… Un sentiment mitigé pour les Messines qui rêvaient à un exploit mais qui étaient soulagées de ne pas avoir une fois de plus perdu. Plus réjouissant pour Brest qui fêtait sa participation au Final Four, celle qui aurait dû avoir lieu la saison dernière et qui lui avait échappé pour cause d’annulation de la compétition.


A Metz (FRA), Les Arènes
Le Samedi 10 avril à 16h00
Metz HB - Brest BH : 26 - 26 (Mi-temps : 14-17)
Arbitres : MM Loncar Davor et Loncar Zoran (SER)
Evolution du score : 4-3 5°, 5-6 10°, 7-9 15°, 9-11 20°, 12-14 25°, 14-17 MT - 16-17 35°, 18-19 40°, 21-23 45°, 23-23 50°, 26-25 55°, 26-26 FT.

Les déclarations
Ana Gros : « Je ne peux pas expliquer à quel point je suis heureuse. On attendait ce Final Four depuis tellement longtemps car la saison dernière à cause de la crise sanitaire, nous n'avions pas pu aller au bout de cette compétition qui a été arrêtée. C'était déjà notre objectif de nous qualifier pour les phases finales. Je suis tellement heureuse !! On s'était dit, malgré les 10 buts d'avance à l'aller qu'il était important de remporter ce dernier match et qu'on ne devait rien lâcher. Surtout que nous allons à nouveau retrouver Metz dans deux semaines pour la demi-finale de la Coupe de France et on avait à cœur de leur montrer qu'on était les meilleures sur chaque match. On a fait finalement match nul et cela n'a pas été facile car Metz a tenté beaucoup de choses. Mais on a trouvé des solutions, on a su rester calmes pendant la rencontre et ne pas s'affoler. Désormais, j'espère que tout va bien se passer d'ici le Final Four car on peut s'attendre à tout avec la situation très spéciale liée au COVID. J'espère qu'on va arriver à Budapest en bonne santé. Mais c'est sûr, on y va pour chercher une médaille et on a des ambitions … mais comme toutes les équipes !  »

Hatadou Sako : « On savait que cela serait très difficile de remonter 10 buts mais pas impossible. On sait que Brest est une très bonne équipe. Je suis déçue, c'était notre objectif d'aller au Final Four en début de saison ; on n'a pas réussi et c'est forcément une grosse déception pour toute l'équipe qui s'était préparée pour cela. On va essayer d'apprendre encore et on voulait se retrouver sur ce match, retrouver notre jeu. On reste une belle et magnifique équipe avec un bel état d'esprit et avec des joueuses qui se battent et il nous reste encore des objectifs importants pour la fin de saison. Personnellement, c'était ma première saison en Ligue des Champions et tout le monde doit trouver sa place et on va chercher à progresser et être meilleure l'année prochaine. »

 

Dans la même rubrique

Champion's League
mercredi 14 avril 2021
  
Champion's League
dimanche 11 avril 2021
  
Champion's League
jeudi 8 avril 2021
  
Champion's League
jeudi 8 avril 2021
  
Champion's League
mercredi 7 avril 2021
  
  1 2 3 4   

Le match

 samedi 10 avril 2021

Joueurs du match

 Top Joueur
Eval : 23 | Buts : 7 | Pd : 1 | Int : 0
 Top Gardien
Eval : 14 | Arr Tot : 11 / 26 (42,3 %)

Résultats de la dernière journée

Jour.  Equ Rec  Equ Vis  Score  Stats  Date 
#14 Metz Brest 26 26 10/04/2021 16:00
#14 Gyor Buducnost 24 21 10/04/2021 18:00
#14 Rostov-Don Kristiansand 23 23 11/04/2021 14:00
#14 CSKA Moscou CSM Bucarest 24 19 11/04/2021 16:00

Prochaine journée

Journée  Equ Rec  Equ Vis  Date 
#15 Gyor Brest 29/05/2021 00:00
#15 Kristiansand CSKA Moscou 29/05/2021 00:00

Classement

Place Journée  Equipe  MJ  Vic  Nul  Déf 
1 Gyor 8 4 4 0 0
2 Brest 7 4 3 1 0
3 Metz 5 4 2 1 1
4 Rostov-Don 5 4 2 1 1
5 Kristiansand 5 4 2 1 1
6 CSM Bucarest 4 4 2 0 2
7 CSKA Moscou 4 4 2 0 2
8 Odense 2 2 1 0 1
9 Valcea 2 2 1 0 1
10 FTC-Rail Cargo 2 2 1 0 1
11 Buducnost 2 4 1 0 3
12 Ljubljana 2 2 1 0 1
13 Bietigheim 0 2 0 0 2
14 Esbjerg 0 2 0 0 2
15 Koprivnica 0 2 0 0 2
16 Dortmund F 0 2 0 0 2