bandeau handzone

Paris au petit trot

Champion's League

jeudi 8 avril 2021 - © François Dasriaux

 2 min 47 de lecture

Pas de problème pour le PSG handball, le +13 du match aller à Celje ouvrait grandes les portes des quarts de finale et le match retour n’a été qu’une chambre d’enregistrement du ticket de voyage. Et on dira qu’il n’a pas été beaucoup plus tant la faiblesse de Celje alliée à un engagement plus que limité des Parisiens ont rendu ce match assez terne et monotone. Mais le travail avait déjà été fait et clairement, à Paris on ne voulait pas remplir un peu plus l’infirmerie. Cela n’a pas empêché le PSG de s'imposer 31-23 très tranquillement.


Toujours privé de Mikkel Hansen, Paris se présentait sous la même composition qu’en Slovénie et de suite Celje allait afficher ses limites. Enchaînant perte de balle sur perte de balle, les très (trop ? 22 ans de moyenne) jeunes joueurs de Celje donnaient le bâton pour se faire battre. Le hic c’est que Paris ne le prenait pas vraiment et de son côté enchainait les erreurs offensives et les tirs loupés. Alors le PSG était devant mais les Groselj, Mlakar et autre Horzen ne lâchaient pas grand-chose bien aidé par une grosse présence de leur gardien Miljan Vujovic. Le niveau de jeu était loin d’atteindre des sommets. La dramaturgie d’un match couperet n’était évidemment pas là et un Coubertin désespérément vide finissait le tableau… Tout cela était assez terne, morne et guère emballant. Paris menait sa barque très petitement, sans excès de vitesse ni d’engagement. On pouvait tout juste apprécier les envolées devenues récurrentes de Dylan Nahi à gauche et le sérieux impeccable de son capitaine, Luka Karabatic. Pour le reste, les minutes passaient, sans amener grand-chose de plus, sans en enlever non plus d’ailleurs. Difficile de palpiter pour un match qui ne voulait pas l’être.

Le début de seconde période va même devenir un tantinet lassant quand Paris va se mettre à rater encore plus que Celje. Résultat, les Slovènes recollaient et étaient même à deux doigts d’égaliser. Cela aurait pu donner un peu de piment au match, voir Paris se faire un peu piquer au vif et ne pas avoir envie de concéder une défaite, même sans aucune importance, sur ses terres. Mais cette égalisation ne va pas venir. Au contraire, Paris va se réveiller l’espace de 10 minutes ! Elevant sévèrement son niveau défensif, montant tous les ballons à fond et ne ratant plus grand-chose, les joueurs de Raul Gonzales vont infliger un 7-1 qui va faire plier définitivement la jeunesse de Celje. La suite va retomber dans le planplan, et le match se terminer en pente douce pour une qualification déjà annoncée il y a une semaine.

Paris sait qu’il devra faire beaucoup mieux lors du quart de finale, le choc face au champion d’Europe en titre, le TWH Kiel sera d’un autre calibre. Mais là on devrait voir bien plus et bien mieux, en tout cas, il le faudra pour que Paris rejoigne une fois de plus Cologne pour le Final Four


A Paris (FRA), Stade Pierre de Coubertin
Le jeudi 8 avril à 20h45
Paris Saint-Germain Handball - RK Celje Pivovarna Laško : 31 - 23 (Mi-temps : 14-12)
Arbitres : MM Santos Duarte et Fonseca Ricardo  (POR)
Evolution du score : 3-2 5°, 6-3 10°, 8-6 15°, 11-8 20°, 12-9 25°, 14-12 MT - 17-16 35°, 21-17 40°, 24-17 45°, 26-19 50°, 28-22 55°, 31-23 FT.

Paris au petit trot 

Champion's League

jeudi 8 avril 2021 - © François Dasriaux

 2 min 47 de lecture

Pas de problème pour le PSG handball, le +13 du match aller à Celje ouvrait grandes les portes des quarts de finale et le match retour n’a été qu’une chambre d’enregistrement du ticket de voyage. Et on dira qu’il n’a pas été beaucoup plus tant la faiblesse de Celje alliée à un engagement plus que limité des Parisiens ont rendu ce match assez terne et monotone. Mais le travail avait déjà été fait et clairement, à Paris on ne voulait pas remplir un peu plus l’infirmerie. Cela n’a pas empêché le PSG de s'imposer 31-23 très tranquillement.


Toujours privé de Mikkel Hansen, Paris se présentait sous la même composition qu’en Slovénie et de suite Celje allait afficher ses limites. Enchaînant perte de balle sur perte de balle, les très (trop ? 22 ans de moyenne) jeunes joueurs de Celje donnaient le bâton pour se faire battre. Le hic c’est que Paris ne le prenait pas vraiment et de son côté enchainait les erreurs offensives et les tirs loupés. Alors le PSG était devant mais les Groselj, Mlakar et autre Horzen ne lâchaient pas grand-chose bien aidé par une grosse présence de leur gardien Miljan Vujovic. Le niveau de jeu était loin d’atteindre des sommets. La dramaturgie d’un match couperet n’était évidemment pas là et un Coubertin désespérément vide finissait le tableau… Tout cela était assez terne, morne et guère emballant. Paris menait sa barque très petitement, sans excès de vitesse ni d’engagement. On pouvait tout juste apprécier les envolées devenues récurrentes de Dylan Nahi à gauche et le sérieux impeccable de son capitaine, Luka Karabatic. Pour le reste, les minutes passaient, sans amener grand-chose de plus, sans en enlever non plus d’ailleurs. Difficile de palpiter pour un match qui ne voulait pas l’être.

Le début de seconde période va même devenir un tantinet lassant quand Paris va se mettre à rater encore plus que Celje. Résultat, les Slovènes recollaient et étaient même à deux doigts d’égaliser. Cela aurait pu donner un peu de piment au match, voir Paris se faire un peu piquer au vif et ne pas avoir envie de concéder une défaite, même sans aucune importance, sur ses terres. Mais cette égalisation ne va pas venir. Au contraire, Paris va se réveiller l’espace de 10 minutes ! Elevant sévèrement son niveau défensif, montant tous les ballons à fond et ne ratant plus grand-chose, les joueurs de Raul Gonzales vont infliger un 7-1 qui va faire plier définitivement la jeunesse de Celje. La suite va retomber dans le planplan, et le match se terminer en pente douce pour une qualification déjà annoncée il y a une semaine.

Paris sait qu’il devra faire beaucoup mieux lors du quart de finale, le choc face au champion d’Europe en titre, le TWH Kiel sera d’un autre calibre. Mais là on devrait voir bien plus et bien mieux, en tout cas, il le faudra pour que Paris rejoigne une fois de plus Cologne pour le Final Four


A Paris (FRA), Stade Pierre de Coubertin
Le jeudi 8 avril à 20h45
Paris Saint-Germain Handball - RK Celje Pivovarna Laško : 31 - 23 (Mi-temps : 14-12)
Arbitres : MM Santos Duarte et Fonseca Ricardo  (POR)
Evolution du score : 3-2 5°, 6-3 10°, 8-6 15°, 11-8 20°, 12-9 25°, 14-12 MT - 17-16 35°, 21-17 40°, 24-17 45°, 26-19 50°, 28-22 55°, 31-23 FT.

Dans la même rubrique

Champion's League
mercredi 14 avril 2021
  
Champion's League
dimanche 11 avril 2021
  
Champion's League
samedi 10 avril 2021
  
Champion's League
jeudi 8 avril 2021
  
Champion's League
mercredi 7 avril 2021
  
  1 2 3 4   

Le match

 jeudi 8 avril 2021

Joueurs du match

 Top Joueur
Eval : 26 | Buts : 7 | Pd : 1 | Int : 3
 Top Gardien
Eval : -2 | Arr Tot : 1 / 5 (20 %)

Résultats de la dernière journée

Jour.  Equ Rec  Equ Vis  Score  Stats  Date 
#12 Paris Celje 31 23 08/04/2021 20:45
#12 Flensburg Zagreb 10 0 08/04/2021 20:45
#12 Kiel Szeged 33 28 07/04/2021 18:45
#12 Barcelone Elverum 39 19 05/04/2021 18:45
#12 Aalborg Porto 27 24 07/04/2021 18:45
#12 Veszprem Vardar Skopje 39 30 08/04/2021 18:45
#12 Kielce Nantes 31 34 07/04/2021 20:45
#12 Meshkov Brest Zaporoshye 30 23 08/04/2021 18:45

Prochaine journée

Journée  Equ Rec  Equ Vis  Date 
#13 Flensburg Aalborg 12/05/2021 20:00
#13 Kiel Paris 12/05/2021 20:00
#13 Barcelone Meshkov Brest 12/05/2021 20:00
#13 Nantes Veszprem 12/05/2021 20:00

Classement

Place Journée  Equipe  MJ  Vic  Nul  Déf 
1 Paris 4 2 2 0 0
2 Flensburg 4 2 2 0 0
3 Kiel 4 2 2 0 0
4 Barcelone 4 2 2 0 0
5 Veszprem 4 2 2 0 0
6 Kielce 2 2 1 0 1
7 Porto 2 2 1 0 1
8 Meshkov Brest 2 2 1 0 1
9 Nantes 2 2 1 0 1
10 Aalborg 2 2 1 0 1
11 Zaporoshye 2 2 1 0 1
12 Szeged 0 2 0 0 2
13 Celje 0 2 0 0 2
14 Elverum 0 2 0 0 2
15 Zagreb 0 2 0 0 2
16 Vardar Skopje 0 2 0 0 2